Cash Money Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cash Money Records

alt=Description de l'image Cash_Money_Records.jpg.
Filiale Universal Records
Fondation 1992
Fondateur Bryan Birdman Williams, Ronald "Slim" Williams
Maison de disques Universal Music Group
Genre Dirty south, R&B, gangsta rap
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Siège Nouvelle-Orléans
Site web cashmoney-records.com

Cash Money Records est un label de rap américain créé par Birdman et son frère Slim.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier artiste du label, Kilo-G, sort The Sleepwalker en 1992. Durant les 4 années suivantes, Cash Money distribue les albums des artistes locaux comme Pimp Daddy, U.N.L.V., Ms.Tee, Mr.Ivan, Lil' Slim, B.G., entre autres, et vend des centaines de milliers d'albums sans avoir sortie aucun clip vidéo ou avoir eu un hit au Billboard. Le succès arrive enfin en 1997 quand les « stars » du label, B.G., Hot Boys et Juvenile en particulier, attirent l'attention d'Universal Records. En 1998 grâce aux ventes de Solja Rags (200,000) Ronald "Slim" William et Bryan "Baby" Williams signent un contrat de 30 millions de dollars avec Universal Records, Cash Money possède ainsi 85 % de ses royalties.

Entre 1998 et 2001, Cash Money compte 18 hit single au Billboard Top Five, et 11 albums certifiés platine et multi-platine, tous produit par le « producteur-maison » Mannie Fresh. La controverse arrive lorsque deux Hot Boys quittent le label après un désaccord financier avec le co-PDG Birdman. Mais le premier artiste qui quitta le label fut B.G., qui prétendait ne jamais avoir touché les royalties de chacun de ses albums depuis 2003 (royalties qui atteignaient plus de 3 millions de dollars). Le second artiste à quitter Cash Money Records fut Juvenile, qui n'avait reçu que la moitié de l'argent qu'il avait accumulé depuis 4 ans, et qu'il n'avait pas bien été payé pour son album quatre fois platine 400 Degreez. Juvenile fit trois procès simultanés au label, et demanda plus de 5 millions de dommages et intérêts. Les procès furent sans suites pour manque de preuves. i Le départ des deux stars de Cash Money ne semble pas affecter la performance du label. Entre 2001 et 2003, le label écoula 7 millions de litres, et le titre Still Fly remporta deux Granny Awards. En avril 2003, Juvenile retourna au label avec un contrat de 4 millions de dollars, et en retour, il eut tous les droits sur Juve The Great, un album qui se vendit à un million d'individus.

Birdman signa des contrats avec Lugz, Sean John, Jacob Arabo et Aire Watch Co. États-Unis et d'autres. Le membre des Hot Boys, Lil' Wayne a été nommé adjoint de Cash Money Records et PDG de Young Money Entertainment, ce qui lui donne un contrôle total de ses idées au sein des deux labels. Young Money Entertainment a été fondé en 2008, et a signé des artistes tels que Drake, Nicki Minaj ou encore Jae Millz.

Plus tard en 2009, Lil' Wayne délaisse son rôle au sein du label Cash Money Records à Cortez Bryant pour se focaliser sur sa carrière, spécialement sur son album: Tha Carter III. Dans le même année, Cash Money Records et Young Money Entertainment fusionneront entièrement pour devenir YMCMB.

Mack Maine est, depuis 2011, le président de Young Money Entertainment.

Début 2012, Birdman a rattaché à son label, le label We The Best Music Group, dirigé par un de ses proches collaborateurs, DJ Khaled et plaçant ainsi sous la tutelle de YMCMB, les artistes de We The Best MG.

Controverse[modifier | modifier le code]

B.G. étant en conflit avec Birdman à cause d'une histoire d'argent, quitte le label. Il sort alors Life After Cash Money, et "clash" Birdman et Lil' Wayne sur ses autres albums. Il finit le "diss" avec de futurs projets commun

Juvenile eu un bref "diss" avec le rappeur Mystikal, mais finit le clash avec une collaboration sur l'album de Mystikal Tarantula.

Le rappeur Gillie Da Kid, lance des rumeurs à propos de Lil' Wayne et Birdman, spécialement sur sa chanson "Frontin' Like You're Daddy", une parodie du single "Stuntin' Like My Daddy".

Début 2012, Drake attaque le rappeur de GOOD Music, Pusha T, qui repondra dans la chanson Exodus 23:1, le clash continuera avec la réponse de Lil Wayne, Goulish. Peu après, Mackmaine tentera de calmer le jeu pour éviter une "guerre" entre les labels.

Artistes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]