Black on Both Sides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Black On Both Sides

Album par Mos Def
Sortie
Durée 71:21
Genre Rap East Coast
Producteur Mos Def
Diamond D
88-Keys
DJ Premier
Ayatollah
Mr. Khaliyl
Ali Shaheed Muhammad
Weldon Irvine
Psycho Les
DJ Etch-A-Sketch
Ge-ology
D Prosper
David Kennedy
Label Rawkus / UMVD
Critique

Albums par Mos Def

Black On Both Sides est le premier album studio en solo du rappeur de Brooklyn Mos Def sorti en 1999. Il fait suite à sa collaboration avec Talib Kweli sur l'album Black Star. Black On Both Sides surfe sur la vague du succès du label Rawkus qui à l'époque avait réussi à imposer son rap engagé grâce à des artistes tels que Common, Talib Kweli ou Pharoahe Monch.

Contenu[modifier | modifier le code]

Black On Both Sides est communément considéré comme un album de conscious hip-hop c'est-à-dire de rap engagé. Mos Def refuse cette appellation en y voyant un moyen d'opposer les rappeurs[1]. Néanmoins les thèmes abordés dans cet album sont largement différents de ceux du gangsta rap ou du rap bling bling. En effet, aidé par des beats de producteurs légendaires tels que DJ Premier du groupe Gang Starr ou Ali Shaheed Muhammad du groupe A Tribe Called Quest, Mos Def va donner un album profond où il se révèle aussi bien militant que rappeur d'exception. Ainsi, il prend position sur plusieurs thèmes : sur l'introduction de l'album, il prouve que sa foi en l'islam est assez forte pour résister à l'oppression du monde extérieur ; sur le titre New World Water, il s'attaque aux grandes compagnies responsables de la pollution de l'eau ; le morceau Mr. Nigga parle du racisme quotidien subi par les noirs, Mos Def y raconte notamment le jour où une hôtesse de l'air lui a demandé s'il ne s'était pas trompé de place… il s'était assis en premier classe ; enfin cette critique sociale est à son apogée sur la production de DJ Premier Mathematics, Mos Def va dépeindre les inégalités sociales, les discriminations, les raisons de la violence, on retiendra la ligne « When the average minimum wage is 5,15, you best believe you gotta find a new grind to get cream » (« Quand le salaire minimum moyen est de 5,15 dollars de l'heure, tu ferais mieux de penser à une nouvelle combine pour trouver de la thune »).

Mos Def, sur des titres comme Hip Hop ou Do It Now, va prouver ses capacités verbales, il signe des punchlines dignes des plus grands. Aussi, Black on Both Sides est l'occasion d'une introspection pour son auteur : il évoque aussi bien son enfance dans les titres Brooklyn ou Habitat que ses aspirations ou ses peurs sur les titres Umi Say ou Climb.

Réception de la critique[modifier | modifier le code]

Black On Both Sides est considéré comme un album classique du rap US. Le magazine The Source lui a donné 4,5 étoiles sur un total de 5, le magazine français Rap Mag l'a classé parmi les 100 meilleurs albums de rap US[2] Le site rapreviews.com lui a attribué la note 10/10 : pour eux c'est un album brillant où le flow Mos Def atteint un niveau qui n'avait plus été égalé depuis Q-Tip sur l'album The Low End Theory[3]. Le jeune rappeur de Chicago Lupe Fiasco a classé cet album parmi ses préférés[4]

Le succès critique de l'album semble avoir sur Mos Def le même effet négatif que l'album Illmatic a eu sur Nas. Les deux MC ont par leur premier opus révolutionné le hip-hop et n'ont pas su confirmer dans leurs œuvres suivantes. Pour Nas il a fallu attendre l'album Stillmatic pour que la critique le soutienne de nouveau. Quant à Mos Def, ni son second album The New Danger, ni le troisième Tru3 Magic n'ont connu le triomphe critique de Black on Both Sides.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

# Titre Producteur Performer(s)
1 "Fear Not of Man" Mos Def Mos Def
2 "Hip Hop" Diamond D, Mos Def (coproducteur) Mos Def
3 "Love" 88-Keys Mos Def
4 "Ms. Fat Booty" Ayatollah Mos Def
5 "Speed Law" 88-Keys Mos Def
6 "Do It Now" Mr. Khaliyl Busta Rhymes, Mos Def
7 "Got" Ali Shaheed Muhammad Mos Def
8 "Umi Says" David Kennedy, Mos Def Mos Def
9 "New World Water" Psycho Les Mos Def
10 "Rock N Roll" Psycho Les, Mos Def (coproducteur) Mos Def
11 "Know That" Ayatollah Mos Def, Talib Kweli
12 "Climb" DJ Etch A Sketch, Mos Def (coproducteur), Weldon Irvine (coproducteur) Mos Def, Vinia Mojica
13 "Brooklyn" David Kennedy, Ge-ology, Mos Def Mos Def
14 "Habitat" DJ Etch A Sketch Mos Def
15 "Mr. Nigga" D. Prosper, Mos Def (coproducteur) Mos Def, Q-Tip
16 "Mathematics" DJ Premier Mos Def
17 "May-December" 88-Keys, Mos Def Mos Def

Références[modifier | modifier le code]

  1. misnomer: Conscious Hip Hop vs Gangsta Rap?
  2. Rap Mag Hors série °4
  3. Mos Def :: Black On Both Sides :: Rawkus Records
  4. édition américaine du magazine XXL de juin 2006