Bouloc (Haute-Garonne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouloc.
Bouloc
La Mairie
La Mairie
Blason de Bouloc
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Haute-Garonne
Arrondissement Arrondissement de Toulouse
Canton Canton de Fronton
Intercommunalité Communauté de communes du Frontonnais
Maire
Mandat
Ghislaine Cabessut
2014-2020
Code postal 31620
Code commune 31079
Démographie
Gentilé Boulocains, Boulocainnes
Population
municipale
4 144 hab. (2011)
Densité 223 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 46′ 53″ N 1° 24′ 21″ E / 43.7813888889, 1.4058333333343° 46′ 53″ Nord 1° 24′ 21″ Est / 43.7813888889, 1.40583333333  
Altitude Min. 127 m – Max. 226 m
Superficie 18,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de Haute-Garonne
City locator 14.svg
Bouloc

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de Haute-Garonne
City locator 14.svg
Bouloc

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bouloc

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bouloc
Liens
Site web Mairie Site officiel

Bouloc est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne et la région Midi-Pyrénées.

Ses habitants sont appelés les Boulocains.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ancienne bastide de l'aire urbaine de Toulouse située à 25 km au nord de Toulouse en Pays Tolosan.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Bouloc
Fronton Villaudric Villematier
Castelnau-d'Estrétefonds Bouloc Villeneuve-lès-Bouloc
Castelnau-d'Estrétefonds Villeneuve-lès-Bouloc Villeneuve-lès-Bouloc

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par le Lègue ou Ruisseau de Magnanac et son affluent le Ruisseau de Sayrac.

Transports[modifier | modifier le code]

Lignes régulières de transport interurbain réseau Arc-en-ciel (anciennement SEMVAT)

Histoire[modifier | modifier le code]

Bouloc fut l'hôte de visiteurs célèbres, parmi lesquels Alphonse de Poitiers en 1144, le pape Calixte II en 1119, Philippe le Bel en 1303, le roi Charles IX accompagné de Catherine de Médicis et de Michel de l'Hospital en 1565, et enfin Louis XIII le 30 octobre 1632, jour de l'exécution du Duc de Montmorency à Toulouse.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Bouloc

Son blasonnement est :

La croix du Languedoc : Bouloc a toujours été rattachée à la métropole du Languedoc. La présence de la typique croix du Languedoc symbolise ces liens étroits et anciens mais aussi actuels.

La grappe de raisin : Le passé viticole, jusqu'à 600 hectares de vignes en exploitation à la fin du XIXe siècle, et son rattachement actuel à l'aire d'appellation d'origine contrôlée des côtes du Frontonnais, sont représentés par une grappe de raisin, aussi noire que l'est la négrette.

Le four à briques et à tuiles : Plusieurs usines de fabrication de briques ont marqué le passé de Bouloc. Cette période exceptionnelle est représentée par la silhouette d'un bâtiment typique, mais aujourd'hui disparu, qui est un four de cuisson.

Les couleurs : L'une, le rouge, est la couleur du sang et du feu, l'autre, le jaune est la couleur de l'or et du soleil. Ce sont 2 couleurs éclatantes, lumineuses, qui, associées symbolisent le midi.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de la cinquième circonscription de la Haute-Garonne.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1977 1999 Louis Bonhomme PS retraité
mars 1999 2014 Christian Faurie PS retraité
mars 2014 en cours Ghislaine Cabessut PS  

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 4 144 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].
           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
633 746 712 851 830 875 829 864 868
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
861 825 836 827 788 797 838 706 700
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
710 655 646 576 566 566 594 619 643
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
668 770 1 084 1 925 2 257 2 925 3 716 3 836 4 144
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Viticulture : Fronton (AOC)

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le Retable à ailes, du maître-autel, XVIIe siècle est classé au titre des monuments historiques[3].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Service public[modifier | modifier le code]

Horaires d’ouverture de la Mairie :

Lundi, mardi, mercredi, vendredi : de 9 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 18 h 00.

Jeudi : de 9 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 19 h 00.

Enseignement[modifier | modifier le code]

A la rentrée 2013-2014, 489 enfants étaient scolarisés en 18 classes. 7 à l'école maternelle et 11 à l'école élémentaire avec également 1 CLIS (CLasse d'Inclusion Scolaire de 12 places).

Culture[modifier | modifier le code]

Plusieurs fois dans l'année, l'association "APOIRC" organise son "Salon Musical" dans la salle des fêtes de Bouloc, le dimanche après-midi à 16 h 00.

L'association "Les Amis de la Radio" gère une Webradio installée sur la commune et diffuse des émissions culturelles et sportive sur CETA Radio.

Associations[modifier | modifier le code]

Bouloc possède plus de cinquante associations. Cette commune est reconnue pour avoir une vie associative très riche et dynamique.

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Bouloc possède plusieurs associations sportives : Basket, Football, Futsal, Tennis, sport équestre, etc.

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Le tri sélectif par apport volontaire est proposé.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  3. Base Palissy : PM31000066.