Coulrophobie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait d'un clown maléfique, un personnage créé par les médias, ce qui peut causer l'anxiété d'un individu atteint de coulrophobie.

La coulrophobie est une phobie, une peur exagérée des clowns. Le terme est commun mais non utilisé dans la psychologie [1]. Le préfixe coulro- vient du grec ancien κωλοϐαθριστής / kôlobathristếs signifiant 'acrobate qui est sur des échasses'[2]. Les personnes sujettes à la coulrophobie sont effrayées à la vue d'un clown, peuvent se mettre à pleurer ou avoir des réactions très fortes caractéristiques d'un état de terreur : stress, spasmes, ou encore difficultés respiratoires.

Origine[modifier | modifier le code]

Les clowns tristes ou sinistres historiques (Jean-Gaspard Deburau, Joseph Grimaldi) et les histoires de meurtres effectués par un clown (John Wayne Gacy, dans la culture populaire Ça de Stephen King) ont assuré au personnage du clown une réputation négative chez certains individus. La dissimulation des traits sous le maquillage rend sa « lecture » plus difficile (Vallée dérangeante), et suscite la peur de recevoir des blagues de mauvais goût, comme une tarte à la crème en plein visage, voire des actes malveillants et humiliants[3].

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Bien qu'elle tende à toucher toutes les cultures occidentalisées, la coulrophobie est plus souvent dépeinte dans la culture populaire anglo-saxonne[4] comme en témoignent les exemples suivants.

En juillet 2006, le Bestival, un festival de musique tenu annuellement en Angleterre, a annulé une demande que les invités soient déguisés en clown pour éviter toute crise de coulrophobie parmi le public[5].

La coulrophobie peut être un expédient narratif utilisé pour montrer comment le protagoniste doit affronter ses peurs pour vaincre son ennemi. Ses exemples incluent le film de 2009, Bienvenue à Zombieland, dans lequel Columbus, le personnage principal, a peur des clowns. À la fin, il doit faire face à ses peurs pour vaincre le clown zombie[6].

La coulrophobie est également utilisée sous forme d'humour, comme dans un épisode de Frasier, où Frasier possède un client qui a peur des clowns. Durant un jour d'Halloween, Frasier s'habille en clown pour effrayer son père, Martin. Martin a une crise cardiaque et est transporté à l'hôpital. Frasier le suit, habillé en clown[7].

Dans un épisode des Simpson, intitulé "Le Premier Mot de Lisa", Homer fabrique un lit pour son fils, à l'époque petit, Bart, et développe une insomnie et souffre d'une phobie des clowns (lorsqu'il dit "je peux pas dormir, le clown va me manger"). La phrase est devenue un mème et a inspiré une chanson d'Alice Cooper intitulée "Can't Sleep, Clowns Will Eat Me" de l'album de 2001 intitulé Dragontown[8].

Billy, l'un des deux personnages principaux de Billy et Mandy, aventuriers de l'au-delà est effrayé par les clowns et cette phobie est un moteur humoristique du personnage.

Alex, personnage de Buffy contre les vampires, montre sa phobie des clowns dans l'épisode "Billy" où tous les cauchemars deviennent réalité.

Le Colonel Sheppard dans Stargate Atlantis emprisonné dans une cellule avec une étrangère (Saison 2, épisode 11), lui dit qu'il ne craint pas les Wraith, par contre les clowns oui, il reconnait avoir la trouille quand il les voit, et il ajoute quelques scènes plus tard "je les déteste depuis que je suis tout petit. Ils s'entraînent à combattre sous d'immenses chapiteaux. On a tout essayé pour s'en débarrasser mais ils continuent à terrifier nos enfants.".

Dans la série Bones, Booth souffre de coulrophobie.

Dans la série Supernatural, Sam Winchester a peur des clowns. (2x02 : Everybody Loves A Clown ; 7x14 : Plucky Pennywhistle's Magic Menagerie)

Dans la série Les Frères Scott, Haley souffre de coulrophobie.

Dans la série NCIS Los Angeles, Sam Hanna souffre de coulrophobie. (4x09 : La soif de l'or)

Dans l'épisode 11 de la seconde saison de Drop Dead Diva, un veuf endeuillé se transforme en clown, provoquant une pétition de la part de ses collègues en faveur de son licenciement.

Dans le jeu vidéo Uncharted 2: Among Thieves, le personnage principal, Nathan Drake, avoue à la toute fin du jeu qu'il a peur des clowns, à son amie Elena. Il confie en effet que s'il devait donner une note sur 10 à la peur d'avoir vu Elena mourir, il ne lui donnerait qu'un 4, alors qu'un clown, ça, ça vaut largement un 10.

Le célèbre acteur Johnny Depp affirme être coulrophobe[9].

Dans la série britannique Doctor Who, dans l'épisode 11 de la saison 6 (Le Complexe divin), le Docteur et ses compagnons se trouvent dans un hôtel où chaque chambre contient la peur la plus profonde de quelqu'un. Dans l'une d'elles se trouve un clown triste.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Robertson, John G. (2003). An Excess of Phobias and Manias. Senior Scribe Publications. ISBN 9780963091932.
  2. "coulrophobia", Oxford Dictionary of English, Oxford: Oxford University Press, consulté le 9 avril 2011
  3. http://www.slate.fr/culture/76132/pourquoi-clowns-font-peur
  4. (rédaction), « Les clowns inquiétants se multiplient en Grande-Bretagne », LeMonde.fr,‎ 29 novembre 2013 (lire en ligne)
  5. (en) Drownedinsound.com:DON'T send in the clowns: Bestival cancels fancy dress event
  6. (en) DeccanHerald.com: Zombieland review. Consulté le 28 janvier 2011.
  7. (en) TV.com:Boo! (a.k.a. I'm With Her). Consulté le 28 janvier 2011.
  8. (en) « Some pop culture creations demonize the red-nosed men », sur Atlanta Journal-Constitution,‎ 15 février 2007 (consulté le 19 janvier 2008)
  9. Johnny Depp est victime de coulrophobie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]