Marion Davies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Davies.

Marion Davies

alt=Description de l'image Mariondavies.jpg.
Nom de naissance Marion Cecelia Douras
Naissance 3 janvier 1897
Brooklyn, New York (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 22 septembre 1961 (à 64 ans)
Hollywood, Californie, (États-Unis)
Profession Actrice
Mariondavies1.jpg

Marion Davies, de son vrai nom Marion Cecilia Douras, est une actrice américaine née le 3 janvier 1897 à Brooklyn et morte le 22 septembre 1961 à Hollywood.

Elle fut pendant trente ans la maîtresse de William Randolph Hearst.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marion Davies est née Marion Cecilia Douras[1] le 3 janvier 1897 à Brooklyn, New York, la benjamine de cinq enfants nés de l'union entre Bernard J. Douras (1857-1935), un juge et avocat et Rose Reilly (1867-?)[2]. Son père effectua le mariage civil de Gloria Gould Bishop[3]. Ses sœurs aînées étaient Rose, Reine, et Ethel.

Un de ses frères, Charles, se noya à l'âge de 15 ans en 1906. Son prénom sera donné au neveu préféré de Marion, le scénariste Charles Lederer, fils de Reine Davies[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme actrice[modifier | modifier le code]

Marion Davies (1920)

comme productrice[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son nom est parfois écrit Marion Cecilia Dourvas dans les biographies, mais son autobiographie retient Douras et il apparaît ainsi dans le recensement de 1900 lorsqu'ils vivaient à Brooklyn, New York.
  2. (en) « Died », Time,‎ 6 mai 1935 (lire en ligne) — Bernard J. Douras, 82, magistrat retraité de New York, père de l'actrice Marion Davies et trois autres filles; à Beverly Hills, Calif. Sa mort causa l'annulation d'une soirée costumée prévue au domicile de Miss Davies en l'honneur du 72e anniversaire de William Randolph Hearst.
  3. (en) « Married », Time,‎ 17 février 1930 (lire en ligne)
  4. (en) Marion Davies, The Times We Had, Indianapolis, Bobbs-Merrill,‎ 1975 (ISBN 978-0-672-52112-6, LCCN 75007015, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :