Bill Paxton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paxton.

Bill Paxton

Description de cette image, également commentée ci-après

Bill Paxton en avril 2010

Nom de naissance William Paxton
Naissance (58 ans)
Fort Worth, Texas, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Réalisateur
Films notables Terminator
Aliens
Predator 2
True Lies
Apollo 13
Titanic
Twister
Séries notables Big Love
Hatfields and McCoys

William Paxton dit Bill Paxton est un réalisateur et un acteur américain, né le à Fort Worth au Texas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bill Paxton nait et grandit à Fort Worth, au Texas, fils de Mary Lou (née Gray) et John Lane Paxton, un homme d'affaires, grossiste de bois d'œuvre, directeur de musée et acteur occasionnel. Paxton est élevé selon la religion catholique de sa mère. Il fréquente Arlington Heights High School à Fort Worth et la Texas State University (plus tard appelée Southwest Texas State University) à San Marcos.

Puis il déménage à Los Angeles, en Californie, et commence au milieu des années 1970 à travailler pour le réalisateur/producteur Roger Corman comme décorateur de plateau. Il déménage ensuite à New York pour étudier au conservatoire Stella Adler. C'est en travaillant pour Roger Corman qu'il rencontre James Cameron, embauché lui aussi comme décorateur ; depuis, une solide amitié lie les deux hommes.

Bill Paxton débute devant la caméra dans le film d'action Crazy Mama de Jonathan Demme (1975). Neuf ans et sept petits rôles plus tard, l'acteur fait une apparition courte mais remarquée dans Terminator, de James Cameron, face à un Arnold Schwarzenegger nu comme un ver agressé par une bande de punks dont il est le chef. Ces quelques secondes à l'écran marquent le début d'une longue collaboration avec James Cameron.

Spécialisé dans les seconds rôles musclés, Bill Paxton apparaît dans Commando en 1985, puis incarne un marine colonial dans Aliens, le retour un an plus tard. En 1987, l'acteur joue le vampire moderne dans Aux frontières de l'aube, réalisé par Kathryn Bigelow, future épouse de James Cameron.

Predator 2 en 1990 et Tombstone en 1993 confirment encore la propension du comédien aux rôles physiques, avant que True Lies ne l'amène une nouvelle fois au cœur de la galaxie Cameron en 1994, collaborant à nouveau avec Arnold Schwarzenegger. Un an plus tard, Bill Paxton s'envole à bord de la mission Apollo 13 en compagnie de Tom Hanks et Kevin Bacon.

En 1996, l'acteur tient sa première véritable tête d'affiche aux côtés d'Helen Hunt dans Twister, l'un des grands vainqueurs de l'été américain. Il assied encore sa popularité un an plus tard en incarnant un explorateur de fonds sous-marins dans Titanic.

Changement d'échelle en 1998 avec Un plan simple de Sam Raimi, production plus modeste mais largement saluée par la critique. Bill Paxton retrouve cependant vite les chemins du cinéma populaire avec Mon ami Joe (1999), puis U-571 et Vertical Limit tous deux produits en 2000.

En 2002, Bill Paxton signe son premier long métrage derrière la caméra avec Emprise dont il est également l'une des deux têtes d'affiche avec Matthew McConaughey, puis participe à l'aventure de Spy Kids 2 : Espions en Herbe.

Depuis 2006, il incarne Bill Henrickson, un mormon fondamentaliste vivant avec ses trois femmes, dans la série Big Love diffusée sur HBO.

Carrière[modifier | modifier le code]

De 1974 à 1981, il travaille comme décorateur.

Filmographie en tant qu'acteur[modifier | modifier le code]

Filmographie en tant que réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Fish Heads (court métrage)
  • 2001 : Emprise (Frailty)
  • 2005 : Un parcours de légende (The Greatest Game Ever Played)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Il est le premier acteur à avoir été tué par un Terminator (Terminator, 1984), par un Alien (Aliens, le retour, 1986) et par un Predator (Predator 2, 1990), le second étant Lance Henriksen.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage français du film 2 Guns » sur AlloDoublage, consulté le 25 septembre 2013
  2. Fiche technique

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :