Big Love

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Big Love

Titre original Big Love
Autres titres
francophones
Big Love (France), Big Love (Belgique), Mari et Femmes (Québec)
Genre Série dramatique
Création Mark V. Olsen
Will Scheffer
Production Tom Hanks, Alexa Junge[1], Ann Holm, Ron Binkowski, Bernadette Caulfield[2], Jeanette Collins, Mimi Friedman, Shane Keller[3], David Knoller[4], Mark V. Olsen, Will Scheffer, Gary Goetzman[5],
Acteurs principaux Bill Paxton
Jeanne Tripplehorn
Chloë Sevigny
Ginnifer Goodwin
Amanda Seyfried
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine HBO
Nb. de saisons 5
Nb. d'épisodes 53
Durée 42 minutes
Diff. originale 12 mars 200620 mars 2011
Site web http://www.hbo.com/biglove/

Big Love (Mari et Femmes[6] au Québec) est une série télévisée américaine en cinq saison, soit 53 épisodes de 42 minutes, créée par Mark V. Olsen et Will Scheffer, coproduite par Tom Hanks, diffusée entre le 12 mars 2006 et le 20 mars 2011 sur HBO.

En France, la série est diffusée depuis le 13 septembre 2007 sur Canal+ et depuis le 14 décembre 2008 sur TPS Star ; en Belgique depuis le 18 octobre 2008 sur RTL-TVI ; au Québec sur Super Écran et depuis le 22 février 2010 sur AddikTV.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série met en scène une famille polygame de l'Utah, membre de l'Église fondamentaliste de Jésus-Christ des saints des derniers jours, un mouvement religieux issu du mormonisme.

La première et seule épouse légale de Bill Henrickson est Barbara (Barb), mais il partage aussi son lit avec sa deuxième femme Nicolette (Nicki), et sa troisième femme, Margene. Bill est propriétaire de trois maisons contiguës à Sandy, dans l'Utah, père de huit enfants, et patron d'une entreprise constituée de plusieurs grands magasins de bricolage et d'outillage pour la maison, en plein essor.

La série démarre alors que Bill reçoit de mauvaises nouvelles au sujet de son père qui vit dans une communauté de mormons fondamentalistes de l'Utah dont il est lui-même issu, et où des pratiques archaïques sont encore en vigueur : un prophète autoproclamé y règne en maître, menant tout aussi bien la vie religieuse de ses fidèles que l'administration et la trésorerie de la communauté, décidant d'attribuer telle nouvelle épouse à tel homme.

Bill a choisi le modèle de la famille traditionnelle américaine : exclu à l'âge de quinze ans de sa communauté d'origine, abandonné dans la rue, il a tracé son propre chemin, pour devenir un entrepreneur prospère et un père de famille respecté. C'est seulement à la quarantaine, alors que son épouse Barb souffre d'un cancer, qu'il se sent appelé religieusement vers le schéma polygame. À contrecœur, Barb accepte de le voir épouser Nicki, la fille du prophète en place dans la communauté, puis Margene, qui était à l'origine la baby-sitter des enfants de Nicki et Bill.

La série se consacre avant tout à la psychologie des personnages, aux relations hors-normes qu'entretiennent les membres de cette famille, où trois femmes doivent constamment lutter contre leurs jalousies et soutenir d'une seule voix leur époux. Il s'agit aussi des relations conflictuelles de Bill avec le prophète de la communauté, qui est également son beau-père. Les difficultés que rencontre la famille pour dissimuler sa situation polygame figurent également au premier plan du scénario.

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2006)[modifier | modifier le code]

  1. Soucis paternels (Pilot)
  2. Viagra (Viagra Blue)
  3. Périmètre de défense (Home Invasion)
  4. L'Éclipse (Eclipse)
  5. Liaison secrète (Affair)
  6. L'Enterrement de Roberta (Roberta's Funeral)
  7. La Débâcle (Eviction)
  8. Pâques en famille (Easter)
  9. Le Vote (A Barbecue for Betty)
  10. Le Baptême (The Baptism)
  11. À vos testaments (Where There's a Will)
  12. Maman de l'année (The Ceremony)

Deuxième saison (2007)[modifier | modifier le code]

  1. Ondes de choc (Damage Control)
  2. Mauvaise Pub (The Writing on the Wall)
  3. Réunion de famille (Reunion)
  4. La Cassette (Rock and a Hard Place)
  5. Pari sur l'avenir (Vision Thing)
  6. Jeu de séduction (Dating Game)
  7. Une maman pour deux (Good Guys and Bad Guys)
  8. Double Jeu (Kingdom Come)
  9. L'étau se resserre (Circle the Wagons)
  10. Quitte ou Double (The Happiest Girl)
  11. Esprit de famille (Take Me as I Am)
  12. Courage pionniers (Oh, Pioneers)

Troisième saison (2009)[modifier | modifier le code]

  1. La Fête du voisinage (Block Party)
  2. Le Choix de Nicky (Empire)
  3. Le Bal de promo (Prom Queen)
  4. Le Procès (On Trial)
  5. La Quatrième Épouse (For Better or For Worse)
  6. Le Pèlerinage (Come, Ye Saints)
  7. La Lutte ou la Fuite (Fight or Flight)
  8. Trahisons (Rough Edges)
  9. Au fond du gouffre (Outer Darkness)
  10. Renaissance (Sacrament)

Quatrième saison (2010)[modifier | modifier le code]

  1. Enfin libres ! (Free At Last)
  2. Le Prochain Prophète (The Greater Good)
  3. Un drôle de couple (Strange Bedfellows)
  4. Un homme fort et puissant (The Mighty and Strong)
  5. Les Péchés du père (Sins of the Father)
  6. Tous sous le même toit (Under One Roof)
  7. Expiation par le sang (Blood Atonement)
  8. Sur le fil (Next Ticket Out)
  9. La Fin des temps (End of Days)

Cinquième saison (2011)[modifier | modifier le code]

  1. Hiver (Winter)
  2. Une place a table (A Seat At The Table)
  3. Pauvres bergers (Certain Poor Shepherds)
  4. Le serment (The Oath)
  5. Une relation spéciale (The Special Relationship)
  6. D.I.V.O.R.C.E. (D.I.V.O.R.C.E.)
  7. Jusqu'à ce que la mort nous sépare (Til Death Do Us Part)
  8. L'étau se resserre (The Noose Tightens)
  9. Exorcisme (Exorcism)
  10. Quand les hommes et les montagnes se rencontre (Where Men And Mountains Meet)

Commentaires[modifier | modifier le code]

Plébiscitée par la critique, cette série traite d'un sujet peu abordé à la télévision et encore assez tabou en Amérique du Nord : la polygamie. Son héros, Bill Henrickson a tout en triple : trois femmes, trois maisons et trois familles.

Réaction de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours[modifier | modifier le code]

Pour éviter tout amalgame, l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, dont les membres, au nombre de 14 millions, sont connus dans le monde entier sous le nom de mormons, a fait la déclaration suivante à propos du feuilleton « Big Love » diffusé par HBO :

« L’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours a officiellement mis un terme à la polygamie en 1890. Tout membre de l’Église qui la pratique aujourd’hui est excommunié. Les groupes qui continuent de la pratiquer en Utah et ailleurs n’ont aucun lien avec l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours ; la plupart des gens qui la pratiquent n’ont jamais compté parmi ses membres. L’Église est depuis longtemps préoccupée par la poursuite de la pratique illégale de la polygamie, en particulier par les rapports de sévices à l’encontre des conjoints et des enfants émanant aujourd’hui de communautés polygames. Il serait regrettable que ce feuilleton, en faisant de la polygamie un sujet de divertissement, minimise la gravité du problème des sévices. Les représentants de l’Église ont demandé aux producteurs de HBO d’envisager de publier au début de l’émission un démenti dissociant la pratique actuelle de la polygamie de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. »

— La Première Présidence, 17 février 2006

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

  • Le générique des saisons 1, 2, 3 a été réalisé avec la chanson God Only Knows des Beach Boys.
  • C'est la chanson Home du groupe Engineers qui sert de générique à la saison 4.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]