Aller au contenu

Jannik Sinner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jannik Sinner
Image illustrative de l’article Jannik Sinner
Jannik Sinner à Monte-Carlo en 2023.
Carrière professionnelle
2018
Nationalité Italien
Naissance (22 ans)
San Candido, Trentin-Haut-Adige
Taille 1,88 m (6 2)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneurs Riccardo Piatti
Andrea Volpini
Simone Vagnozzi (2022- )
Darren Cahill (2022- )
Gains en tournois 21 021 773 $
Palmarès
En simple
Titres 13
Finales perdues 4
Meilleur classement 1er (10/06/2024)
En double
Titres 1
Finales perdues 0
Meilleur classement 124e (27/09/2021)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple V (1) 1/2 1/2 1/4
Meilleurs résultats au Masters
Simple F (1)
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 1 (2023)

Jannik Sinner, né le à San Candido dans les Alpes italiennes, est un joueur de tennis italien, professionnel depuis 2018.

En novembre 2020, il remporte le tournoi de Sofia à 19 ans et devient le premier joueur né au XXIe siècle à remporter un titre ATP et le plus jeune Italien titré dans l'ère Open. Par ailleurs, il a atteint la finale du Masters 1000 de Miami en 2021 et 2023 et atteint les quarts de finale des quatre tournois du Grand Chelem.

En novembre 2023, il devient le premier joueur italien à se qualifier pour la finale du Masters qu'il perd face au numéro 1 mondial Novak Djokovic. Dans le courant du même mois, il remporte la Coupe Davis avec l'Italie, en étant le principal acteur de ce succès, victorieux notamment face à la Serbie et du match contre Djokovic en demi-finale.

En janvier 2024, il remporte l'Open d'Australie pour sa première finale dans un tournoi du Grand Chelem. À cette occasion, il s'impose face à Daniil Medvedev en 5 sets après avoir été mené 2 sets à 0. Il devient alors le premier Italien à remporter l'Open d'Australie et le second Italien de l'ère Open à remporter un tournoi du Grand Chelem après Adriano Panatta en 1976.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jannik Sinner est le fils de Hanspeter et Siglinde Sinner[1]. Les parents de Jannik Sinner ont tenu le refuge de montagne Fondovalle au val Fiscalina pendant 20 ans environ, lui en cuisine, elle en salle, jusqu'en 2022, avant que Hanspeter collabore avec son fils. Il a un frère nommé Mark[2],[3],[4].

Jannik Sinner grandit en Italie dans le village de Sesto, situé dans la province de Bolzano.

Avant de se consacrer pleinement au tennis, Jannik Sinner participe à de nombreuses compétitions de ski alpin, devenant champion d'Italie en 2008 (catégorie benjamin) et vice-champion d'Italie en 2012 de slalom géant. Il déclare à ce propos : « j'étais meilleur au ski qu'en tennis, mais je n'ai pas de regrets[…]. Ce sont deux sports qui n'ont rien à voir. Mais peut-être que grâce au ski, j'ai un jeu de jambes un peu plus solide, et que ça m'aide sur l'équilibre et les glissades[5] ».

À l'âge de 13 ans, il rejoint l'académie de tennis de Riccardo Piatti, à Bordighera.

Depuis 2020, il réside à Monte-Carlo[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

2018. Sur le circuit Futures[modifier | modifier le code]

Après avoir gagné deux titres en juniors en 2017, Jannik Sinner se lance sur le circuit Futures en janvier 2018. Il décide dès lors de favoriser les tournois de cet échelon du tennis professionnel au détriment des tournois juniors. Il motive sa décision de cette manière : « je n'ai jamais aimé le circuit juniors. En juniors, tu gagnes des matchs parce que les autres le perdent, alors qu'en Futures, tu dois être plus fort mentalement, tout est un cran au-dessus[5] ». Peu après son 17e anniversaire, il atteint sa première finale dans un tournoi professionnel à Santa Cristina Valgardena.

2019. Premiers tournois ATP et victoire au NextGen ATP Finals[modifier | modifier le code]

Jannik Sinner en train de soulever son trophée lors des Next Gen ATP Finals en 2019.

Il se fait remarquer début 2019 en s'imposant au tournoi Challenger de Bergame[7]. Il enchaîne par deux autres succès en catégorie Futures. Pour ses débuts sur le circuit ATP, il bat le Hongrois Máté Valkusz au premier tour du tournoi de Budapest. Il atteint ensuite la finale du tournoi Challenger d'Ostrava où il est battu par Kamil Majchrzak. Lors du Masters de Rome, il sauve une balle de match puis écarte Steve Johnson avant de s'incliner contre Stéfanos Tsitsipás. Lors de la tournée américaine, il s'impose au Challenger de Lexington, puis sort des qualifications de l'US Open mais cède au premier tour face à Stanislas Wawrinka en quatre sets. Au mois d'octobre, il est demi-finaliste à Anvers en écartant notamment Gaël Monfils puis Frances Tiafoe[8]. Il cède, une fois de plus, face à Stanislas Wawrinka en demi-finale.

En fin de saison, invité à disputer les Next Gen ATP Finals, il crée la surprise en remportant le tournoi en battant en finale Alex de Minaur[9]. Au cours de ce tournoi réunissant les huit meilleurs jeunes de moins de 21 ans, il n'est défait qu'une seule fois, par le Français Ugo Humbert, dans un match finalement sans intérêt pour l'Italien, déjà qualifié pour les demi-finales. Il remporte la semaine suivante le Challenger d'Ortisei, ce qui lui permet de monter à la 78e place mondiale.

2020. Premier titre ATP, 1/4 de finale à Roland-Garros et premières victoires sur des top 10[modifier | modifier le code]

Après une tournée australienne infructueuse, il se rend à Rotterdam où il écarte David Goffin au second tour mais s'incline en quart contre Pablo Carreño Busta malgré deux balles de match dans le tie-break (5-7, 6-3, 66-7)[11]. Sur la terre battue du Masters de Rome, il passe facilement Benoît Paire puis vainc (6-1, 69-7, 6-2) en 2 h 13 de jeu, Stéfanos Tsitsipás[12]. Mais il perd contre Grigor Dimitrov (6-4, 4-6, 4-6) en huitième de finale[13].

En 2020, Jannik Sinner commence les Internationaux de France en battant le 13e mondial David Goffin (7-5, 6-0, 6-3)[14]. Il élimine ensuite Benjamin Bonzi et Federico Coria pour se qualifier pour les huitièmes de finale. Il y crée l'exploit en battant le 6e joueur mondial et récent finaliste de l'US Open, Alexander Zverev (6-3, 6-3, 4-6, 6-3) en trois heures de jeu[15] et devient le premier joueur depuis 2005 à atteindre les quarts de finale dès sa première participation à Roland-Garros depuis Rafael Nadal[16],[17]. Il est éliminé par celui-ci en 3 sets (64-7, 4-6, 1-6) en 2 h 49 et ayant résisté au majorquin lors des deux premier sets[18]. Dans une rencontre débutant tard et s'étant fini à 1 h 26 du matin[19].

En indoor au bett1HULKS Championships de Cologne, Sinner arrive dans le dernier carré après ses victoires sur James Duckworth, Pierre-Hugues Herbert et contre Gilles Simon. Il s'incline contre le futur vainqueur, l'Allemand Alexander Zverev (63-7, 3-6)[20]. Il dispute son dernier tournoi de l'année à Sofia. Il passe facilement ses premiers tours puis perd une manche contre Alex de Minaur en quart de finale. l'Italien se qualifie pour sa première finale de sa carrière en battant (6-3, 7-5) le Français Adrian Mannarino[21]. Il remporte son premier titre en carrière à 19 ans, dans une rencontre compliquée (6-4, 3-6, 7-63) face à Vasek Pospisil avec un tie-break final tendu pour conclure[22].

2021. Entrée dans le Top 10, quatre titres et première finale en Masters 1000[modifier | modifier le code]

Jannik Sinner aux Internationaux de France de tennis 2021.

Jannik Sinner démarre sa saison 2021 par le Great Ocean Road Open à Melbourne. Il écarte Karen Khachanov en demi-finale (7-64, 4-6, 7-64)[23] puis son compatriote Stefano Travaglia (7-64, 6-4) en finale pour obtenir son deuxième titre ATP en carrière[24].

Lors de l'Open d'Australie, il est éliminé au premier tour par le 12e mondial Denis Shapovalov dans une rencontre de haut niveau disputée en cinq manches (6-3, 3-6, 2-6, 6-4, 4-6)[25].

Il enchaine par une légère contre-performance (témoin de son niveau d'exigence) au tournoi de Montpellier où il s'incline d'entrée face à Aljaž Bedene en trois sets et une défaite logique en quarts de finale à l'Open de Marseille face au futur numéro 2 mondial, Daniil Medvedev (2-6, 4-6)[26]. Mais il se rattrape vite au Tournoi ATP 500 de Dubaï où il bat Alexander Bublik (2-6, 7-62, 6-4) puis le numéro 12 mondial, Roberto Bautista-Agut (6-4, 3-6, 7-5) avant de s'incliner en quart de finale face au futur vainqueur du tournoi, le surprenant Russe Aslan Karatsev (7-65, 3-6, 2-6)[27].

Au Masters de Miami, il continue son ascension en battant sur son chemin le Français Hugo Gaston (6-2, 6-2), le Russe Karen Khachanov (4-6, 7-62, 6-4) dans un nouveau match marathon[28], puis Emil Ruusuvuori (6-3, 6-2) et Alexander Bublik (7-65, 6-4) en 1 h 40 de jeu[29]. Ce dernier s'étonna qu'un « gamin de 15 ans » puisse le battre[30]. Il se hisse ensuite à sa première finale de Masters 1000 en éliminant le no 12 mondial, Roberto Bautista-Agut (5-7, 6-4, 6-4) en 2 h 28 de jeu[31] et devient ainsi le plus jeune joueur à atteindre une finale en Masters 1000 depuis Rafael Nadal en 2005[32]. Il s'inclinera contre son ami, le Polonais Hubert Hurkacz (64-7, 4-6) après 1 h 43 de jeu dans cette finale de novice[33]. Finaliste lors de sa 4e participations dans un Masters 1000 est un record[34]. Cette performance le monte à la vingt-deuxième place mondiale[35].

Participant au Masters de Monte-Carlo, il perd au deuxième tour, face à Novak Djokovic no 1 mondial, (4-6, 2-6)[36], lequel s'incline le tour suivant. Il ne reste pas longtemps sur un mauvais résultat puisqu'au Tournoi de Barcelone, il bat Egor Gerasimov (6-3, 6-2), Roberto Bautista-Agut pour la troisième fois en quelques semaines (7-69, 6-2), puis Andrey Rublev (6-2, 7-66) pour atteindre les demi-finales[37] où il perd face à Stéfanos Tsitsipás (3-6, 3-6) en 1 h 23[38]. Sa préparation pour le tournoi de Roland-Garros se termine par des résultats en deçà de ses espérances. Surtout au Masters de Rome, il s'incline une nouvelle fois, au deuxième tour, face à Rafael Nadal (5-7, 4-6)[39].

À Roland-Garros, Sinner arrive en seconde semaine avec trois sets de perdus où il perdra en huitièmes de finale contre Rafael Nadal (5-7, 3-6, 0-6) après 2 h 17 de jeu[40].

L'Italien rebondit en août à l'ATP 500 de Washington en s'offrant son plus grand titre avec une victoire finale sur l'Américain Mackenzie McDonald (7-5, 4-6, 7-5)[41]. Il déçoit à Toronto et Cincinnati avant d'atteindre les huitièmes de finale à l'US Open. Sortant vainqueur de son gros combat face à Gaël Monfils[42] mais s'inclinant (4-6, 4-6, 67-7) en 2 h 25 contre Alexander Zverev[43].

Début octobre, il conserve son titre à l'Open de Sofia en battant de nouveau Gaël Monfils et sans perdre de set de la semaine[44]. Il commence l'ATP 250 d'Anvers en tant que tête de série no 1. Il se hisse facilement en finale qui l'oppose à Diego Schwartzman. Durant celle-ci il mène tout au long du match ce qui lui permet de l'emporter et ainsi gagner son cinquième titre ATP[45]. Il améliore son classement ATP et atteint la 9e place. Puis suit l'Open de Vienne, il passe Reilly Opelka, Dennis Novak et Casper Ruud pour atteindre le dernier carré. Il tombe sur un excellent Frances Tiafoe (6-3, 5-7, 2-6) et d'une rencontre tendu[46].

Enfin Sinner participe ATP Finals de Turin en tant que remplaçant, il fera son entrée en lice à cause du forfait de Matteo Berrettini. Il remporte son premier match facilement contre Hubert Hurkacz[47], et s'inclinant pour son dernier match de poule (0-6, 7-65, 68-7) dans un match serré de deux heures et demi contre Daniil Medvedev.

Malgré cette défaite au couteau, Sinner y voit de la satisfaction et lui permet de finir l'année dans le top 10, à la 10e place mondiale[48].

2022. Changement d'entraîneur et plafond de verre des quarts de finales en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Il commence l'année par trois victoires à l'ATP Cup, puis dispute l'Open d'Australie. Il s'impose contre trois joueurs classés hors du Top 100, João Sousa, Steve Johnson et Taro Daniel. Il vainc ensuite le local, Alex de Minaur en trois sets (7-63, 6-3, 6-4) en 2 h 35[49] et accède pour la première fois en quarts de finale à Melbourne[50]. Il tombe contre le Grec, numéro quatre mondial, Stéfanos Tsitsipás pour leur premier duel sur dur, en trois sets (3-6, 4-6, 2-6) en tout juste deux heures[51].

Il annonce en février se séparer de son entraîneur historique Riccardo Piatti avec qui il travaillait depuis l'âge de 13 ans pour le remplacer par le relativement peu expérimenté du haut niveau Simone Vagnozzi, auquel il associera plus tard dans la saison Darren Cahill[52].

Les résultats des mois suivants sont du même calibre : il atteint les quarts de finale au tournoi de Dubaï où il perd contre Hubert Hurkacz. Malade, il est contraint de se retirer en huitièmes de finale du Masters d'Indian Wells[53]. Au Masters de Miami, il passe Emil Ruusuvuori difficilement en trois manches, puis Pablo Carreño Busta (5-7, 7-5, 7-5) en sauvant cinq balles de match[54] et dans un match rocambolesque, bat l'Australien Nick Kyrgios (7-63, 6-3)[55]. Diminué par une ampoule au pied, il abandonne en quarts de finale à Miami, face à Francisco Cerúndolo[56].

Jannik Sinner lors du Masters de Monte-Carlo en 2022.

Il commence sa tournée sur terre battue en atteignant les quarts de finale du Masters de Monte-Carlo, battant notamment Andrey Rublev, 8e joueur mondial en trois sets (5-7, 6-1, 6-3)[57] et est éliminé par Alexander Zverev en trois sets serrés (7-5, 3-6, 65-7)[58]. Il s'incline ensuite sèchement au Masters de Madrid au troisième tour contre le Canadien Félix Auger-Aliassime[59], pour la première confrontation entre les deux hommes. Puis un nouveau quarts de finale au Masters de Rome contre Stéfanos Tsitsipás[60].

Il améliore ses résultats dans chacun des Masters 1000 se disputant sur terre. Il termine la tournée sur l'ocre en huitièmes de finale à Roland-Garros, abandonnant contre le Russe Andrey Rublev, à cause d'une douleur au genou[61].

Pour sa rentrée sur gazon, il dispute le tournoi d'Eastbourne et s'incline dès le deuxième tour contre l'Américain Tommy Paul. Lors du tournoi de Wimbledon, Sinner avance avec autorité, battant Stanislas Wawrinka en quatre manches puis Mikael Ymer et John Isner sans perdre un set[62]. Il fait face à son rival, Carlos Alcaraz qu'il vainc en huitièmes de finale (6-1, 6-4, 68-7, 6-3) en 3 h 35 de jeu[63] et ainsi devient le 3e plus jeune joueur depuis début 2000 à s'être qualifié en quarts de finale sur les trois surfaces en Grand Chelem[64]. Dans une rencontre qu'il maitrisé, il finit par perdre le fil, dépassé également par la soudaine augmentation du niveau de son adversaire ; Sinner s'incline aux portes des demi-finales en cinq sets par Novak Djokovic (7-5, 6-2, 3-6, 2-6, 2-6) après 3 h 35 de jeu[65].

Il s'envole fin août pour la Croatie où il dispute l'Open d'Umag. Il y remporte des matchs contre deux Espagnols, Jaume Munar et Roberto Carballés Baena, ainsi qu'une demi-finale contre le 136e joueur mondial Franco Agamenone. Il dispose en finale de nouveau d'un Espagnol, Carlos Alcaraz, alors 5e joueur mondial en trois sets (65-7, 6-1, 6-1). C'est la première fois qu'il bat un membre du Top 5 et son premier tournoi de l'année. C'est également son premier tournoi remporté sur terre battue[66].

Il part début août disputer la tournée américaine et est éliminé en seizièmes de finale au Masters du Canada (contre Pablo Carreño Busta[67]) et au Masters de Cincinnati (contre le Canadien Félix Auger-Aliassime, malgré deux balles de match obtenues[68]).

À l'US Open, il améliore son meilleur résultat en disposant successivement de Daniel Altmaier en cinq sets, des locaux Christopher Eubanks et Brandon Nakashima[69] et du Biélorusse Ilya Ivashka, là encore en cinq sets[70]. Il retrouve en quart de finale Carlos Alcaraz[71], et s'incline face à l'Espagnol en cinq sets serrés (3-6, 7-67, 7-60, 5-7, 3-6) après 5 h 15 de jeu et malgré une balle de match obtenue dans la quatrième manche[72],[73].

Il abandonne un mois plus tard en demi-finale de l'Open de Sofia contre le Danois Holger Rune, à la suite d'une mauvaise chute[74], puis s'incline fin octobre en quarts de finale de l'Open de Vienne contre le numéro quatre mondial, Daniil Medvedev (4-6, 2-6). Il s'incline la semaine suivante dès le premier tour du Masters de Paris-Bercy contre la qualifié Suisse Marc-Andrea Hüsler (2-6, 3-6)[75] et voit ses chances de participer au Master de fin d'année s'envoler.

2023. Premier sacre en Masters 1000 à Toronto, quatre titres ATP, finale à Miami, numéro 4 mondial, victoire en Coupe Davis, première demi-finale en Grand Chelem à Wimbledon et finaliste des ATP Finals[modifier | modifier le code]

Jannik Sinner commence l'année par un quart de finale à Adelaïde, s'inclinant devant l'Américain Sebastian Korda (5-7, 1-6)[76]. Mi-janvier, il dispute l'Open d'Australie où il élimine facilement Kyle Edmund (6-4, 6-0, 6-2) et Tomás Martín Etcheverry (6-3, 6-2, 6-2). Il remonte au troisième tour un handicap de deux sets à zéro contre le Hongrois Márton Fucsovics (4-6, 4-6, 6-1, 6-2, 6-0)[77] et parvient en deuxième semaine. Il est éliminé en huitièmes de finale par le Grec Stéfanos Tsitsipás, comme l'année précédente , cette fois en 5 sets (4-6, 4-6, 6-3, 6-4, 3-6). Proposant une grosse bataille sans parvenir à convertir ses opportunités (il manque lors de ce match 22 balles de break sur 26 obtenues[78]) dans les deux premiers sets, il se reprend et domine largement les débats dans les deux suivants avant de craquer dans le set décisif face au Grec plein de confiance, finaliste du tournoi cette année là.

Il participe au tournoi ATP 250 de Montpellier où il bénéficie du forfait de Márton Fucsovics, ce qui lui permet de se hisser directement en quarts de finale, où il affronte son compatriote Lorenzo Sonego. Jannik Sinner l'emporte (6-4, 6-2) et avance jusqu'en demi-finale où il retrouve le jeune Français Arthur Fils. Après un premier set serré, c'est finalement l'Italien qui l'emporte (7-5, 6-2). Il conclut la semaine par une finale contre l'Américain d'origine française Maxime Cressy. Le premier set se termine au tie-break, les deux joueurs n'arrivant pas à réaliser leurs balles de break (3 pour l'Américain et 2 pour l'Italien). Finalement, c'est Sinner qui gagne le match (7-63, 6-3) et le tournoi, après avoir réussi à breaker Cressy dans le deuxième set[79].

Il continue d'enchaîner les bons résultats en atteignant la finale du tournoi de Rotterdam la semaine suivante, alors qu'il n'est pas tête de série. Il élimine tout d'abord le Français Benjamin Bonzi (6-2, 3-6, 6-1) puis prend sa revanche sur le numéro trois mondial et récent finaliste de l'Open d'Australie, Stéfanos Tsitsipás (6-4, 6-3)[80], après se défait du vétéran Stanislas Wawrinka (6-1, 6-3)[81] et bat l'invité Tallon Griekspoor (7-5, 7-65)[82]. Il se fait néanmoins renverser en finale par l'ex numéro un mondial, Daniil Medvedev (7-5, 2-6, 2-6)[83]. Alors qu'il doit disputer le tournoi de Marseille la semaine suivante, il déclare forfait juste avant de commencer son premier match du tournoi, se sentant fatigué et fiévreux[84].

En mars, il élimine à Indian Wells deux Français, Richard Gasquet (6-3, 7-6)[85] et Adrian Mannarino (7-6, 6-4)[86], le Suisse Stanislas Wawrinka (6-1, 6-4) et le tenant du titre Taylor Fritz (6-4, 4-6, 6-4)[87] pour jouer sa première demi-finale de Masters 1000 depuis deux ans. Il est battu à ce stade par l'Espagnol numéro deux et futur vainqueur Carlos Alcaraz (6-7, 3-6)[88]. La semaine suivante, il écarte le Serbe Laslo Djere (6-4, 6-2)[89], le Bulgare Grigor Dimitrov (6-3, 6-4), le septième mondial Andrey Rublev (6-2, 6-4)[90], le Finlandais Emil Ruusuvuori (6-3, 6-1) pour jouer une deuxième demi-finale de Masters 1000 consécutive contre l'Espagnol Carlos Alcaraz, numéro un au classement ATP et tenant du titre. Il prend sa revanche (6-7, 6-4, 6-2)[91] et accède pour la deuxième fois de sa carrière à la finale d'un Masters 1000, la deuxième fois à Miami. Il retrouve le Russe Daniil Medvedev, qui reste sur 23 victoires lors de ses 24 derniers matchs et finaliste à Indian Wells. Il est battu en finale (5-7, 3-6)[92].

Pour le début de la saison sur terre battue, il s'engage dans le Masters 1000 de Monte-Carlo mi-avril. Il sort au deuxième tour l'ancien demi-finaliste de Roland Garros, l'Argentin Diego Schwartzman (6-0, 3-1 ab.)[93], renverse le Polonais Hubert Hurkacz (3-6, 7-6, 6-1)[94] après avoir sauvé une balle de match et sort son compatriote Lorenzo Musetti (6-2, 6-2)[95] qui avait battu le numéro un Novak Djokovic la veille. Passé en demi-finale, il se fait battre par le jeune Danois Holger Rune (6-1, 5-7, 5-7) dans un match interrompu par la pluie[96]. Il écarte la semaine suivante à Barcelone de nouveau Diego Schwartzman (6-2, 6-4) et le Japonais Yoshihito Nishioka (6-1, 4-6, 6-3). Malade, il déclare forfait en quart de finale, alors qu'il allait retrouver comme à Monte-Carlo son compatriote Lorenzo Musetti[97]. Il est également contraint au forfait à Madrid.

Il revient à Rome pour disputer le dernier Masters 1000 sur terre battue de la saison. Il sort facilement le qualifié Thanasi Kokkinakis (6-1, 6-4), plus difficilement le repêché Alexander Shevchenko (6-3, 6-7, 6-2), pour ensuite se faire éliminer par l'Argentin Francisco Cerúndolo en huitièmes de finale (7-6, 2-6, 2-6)[98]. À Roland-Garros, il se fait sortir au deuxième tour par l'Allemand Daniel Altmaier, 79e mondial, en cinq sets, après un combat de 5 h 26 min (7-6, 6-7, 6-1, 6-7, 5-7).

Pour le début de saison sur gazon, il décide de s'aligner au tournoi de Bois-le-Duc. Il se défait facilement du Kazkah Alexander Bublik (6-4, 6-2) puis se fait sortir par le Finlandais Emil Ruusuvuori. Il continue la tournée sur gazon à Halle où il doit abandonner en quarts de finale contre le Kazakh Alexander Bublik, une semaine après leur affrontement à Bois-le-Duc (5-7, 0-2 ab.)[99]. Ne sachant pas trop son état de forme, il est tête de série numéro huit à Wimbledon et y écarte deux Argentins, Juan Manuel Cerúndolo (6-2, 6-2, 6-2) et l'ancien Top 10 Diego Schwartzman (7-5, 6-1, 6-2). Il sort ensuite le Français néophyte Quentin Halys, 79e mondial, tout en cédant le premier set (3-6, 6-2, 6-3, 6-4)[100] pour rallier la deuxième semaine. Il bénéficie d'un tableau assez favorable et bat à ce stade le Colombien Daniel Elahi Galán (7-6, 6-4, 6-3)[101], 85e et premier de son pays à atteindre ce stade dans le tournoi londonien, puis se débarrasse du Russe Roman Safiullin, 92e, autre surprise du tournoi (6-4, 3-6, 6-2, 6-2)[102]. Il dispute alors sa première demi-finale en Grand Chelem et y rencontre le champion Novak Djokovic contre qui il avait mené deux sets à zéro l'année passée. Il cède en trois sets (3-6, 4-6, 6-7) contre le numéro deux mondial[103].

De retour à Toronto pour disputer l'Open du Canada, il affronte pour la première fois de sa carrière son compatriote Matteo Berrettini qu'il écarte en deux sets (6-4, 6-3) dès le deuxième tour. Il profite du forfait de l'ancien champion Andy Murray au tour suivant pour se hisser pour la première fois de sa jeune carrière en quarts de finale ici. Bénéficiant d'un tableau ouvert, il écarte le Français Gaël Monfils, revenu sur les courts après plusieurs blessures et 276e joueur mondial qu'il écarte en trois sets (6-4, 4-6, 6-3)[104] et l'Américain Tommy Paul (6-4, 6-4)[105], tombeur du numéro un Carlos Alcaraz au tour précédent pour jouer sa troisième finale en Masters 1000. Rencontrant le novice Australien Alex de Minaur, qui a sorti la tête de série numéro deux Daniil Medvedev, il le bat sans grosse difficulté (6-4, 6-1)[106] et parvient à remporter le titre le plus important de sa carrière jusqu'alors. Cette victoire lui permet d'atteindre le sixième rang au classement ATP, son meilleur jusqu'à présent[107]. Il s'incline d'entrée la semaine suivante à Cincinnati à la surprise des observateurs contre le Serbe qualifié Dušan Lajović (4-6, 6-7)[108].

Attendu comme un outsider à l'US Open, il écarte sans difficulté l'Allemand Yannick Hanfmann (6-3, 6-1, 6-1) et l'Italien Lorenzo Sonego (6-4, 6-2, 6-4)[109] puis sort le vétéran Stanislas Wawrinka (6-3, 2-6, 6-4, 6-2)[110] pour jouer la deuxième semaine. Comme deux ans auparavant, il est opposé à l'ancien numéro deux Alexander Zverev et il s'incline à nouveau après une longue bataille en cinq sets (4-6, 6-3, 2-6, 6-4, 3-6)[111].

De retour fin septembre au tournoi de Pékin, il se hisse en demi-finale après avoir battu le Britannique Daniel Evans (6-4, 6-7, 6-3), le Japonais Yoshihito Nishioka (6-2, 6-0) et le Bulgare Grigor Dimitrov (6-4, 3-6, 6-2)[112] où il s'impose face au numéro 2 mondial Carlos Alcaraz (7-6, 6-1)[113]. En finale, il bat Daniil Medvedev en deux tie-breaks pour remporter son 9e titre ATP[114]. Il monte à la suite du tournoi à la 4e place mondiale, égalant le meilleur classement ATP atteint par un joueur italien (Adriano Panatta avait été numéro 4 mondial en 1976). Il dispute pour la première fois de sa carrière le Masters 1000 de Shanghai la semaine suivante. Après s'être défait facilement de l'Américain Marcos Giron (7-6, 6-2) puis avoir renversé l'Argentin Sebastián Báez (3-6, 6-3, 6-2), il est battu en huitièmes de finale, fatigué par l'enchaînement des matchs par le jeune Ben Shelton, récent demi-finaliste à l'US Open et qui signe alors la plus belle victoire de sa jeune carrière (2-6, 6-3, 7-6), renversant l'Italien[115].

Il s'envole pour l'Autriche et assume son statut de tête de série numéro deux en prenant d'abord sa revanche sur Ben Shelton (7-6, 7-5), sort son compatriote Lorenzo Sonego (6-2, 6-4) puis élimine un deuxième Américain, Frances Tiafoe (6-3, 6-4). Il sort en demi-finale le numéro cinq mondial Andrey Rublev (7-5, 7-6)[116] et concède son seul set du tournoi en finale contre le numéro trois Daniil Medvedev qu'il retrouve de nouveau et affronte pour la quatrième fois de l'année en finale (7-6, 4-6, 6-3)[117]. Il s'agit de son dixième titre en carrière, le quatrième de l'année. Il part à Paris début novembre et rallie les huitièmes de finale du Masters de Paris-Bercy, dont il n'avait jamais atteint ce stade, à la faveur d'une victoire renversante sur Mackenzie McDonald (6-7, 7-5, 6-1)[118]. Finissant son match à 2 h 37 du matin, il déclare forfait pour le tour suivant qu'il devait disputer une dizaine d'heures après celui-ci[119].

Il participe ensuite au Masters de fin d'année où il remporte ses trois matchs de groupe face à Stéfanos Tsitsipás, Novak Djokovic qu'il bat pour la première fois, et Holger Rune. En demi-finale, il bat Daniil Medvedev, puis s'incline en finale contre Djokovic. Il termine la saison à la 4e place mondiale.

Fin du mois de novembre, il dispute encore la phase finale de la Coupe Davis. En quarts de finale, les Italiens s'imposent face aux Pays-Bas grâce à sa victoire en simple contre Tallon Griekspoor et en double contre Tallon Griekspoor et Wesley Koolhof. En demi-finale, il remporte à nouveau ses deux matchs face à la Serbie, en simple contre Novak Djokovic et en double contre Novak Djokovic et Miomir Kecmanović, pour qualifier l'Italie pour la finale, la première depuis 1998. En finale face à l'Australie, il remporte son match en simple face à Alex de Minaur pour offrir un premier titre à son pays depuis 1976.

2024. Premier titre en Grand Chelem à Melbourne et numéro 1 mondial[modifier | modifier le code]

Après sa fin de saison 2023 où il a atteint la finale du Masters et remporté la Coupe Davis, Jannik Sinner commence la saison 2024 directement à l'Open d'Australie sans jouer de tournoi de préparation. Il y atteint les demi-finales sans perdre un set en éliminant successivement les Néerlandais Botic van de Zandschulp (6-4, 7-5, 6-3) et Jesper de Jong (6-2, 6-2, 6-2), l'Argentin Sebastián Báez en ne perdant que 4 jeux (6-0, 6-1, 6-3) et les Russes Karen Khachanov (6-4, 7-5, 6-3) et Andrey Rublev (6-4, 7-65, 6-3). En demi-finale, il retrouve le Serbe et numéro 1 mondial Novak Djokovic, invaincu depuis 2018 à Melbourne. Jannik Sinner s'impose en 4 sets (6-1, 6-2, 66-7, 6-3) privant ainsi le Serbe d'une onzième finale à Melbourne et mettant fin à sa série de 33 victoires consécutives. Il ne concède aucune balle de break de toute la partie. Il se qualifie ainsi pour sa première finale en Grand Chelem. En finale, il retrouve Daniil Medvedev, tombeur de l'Allemand Alexander Zverev en demi-finale. Il remporte la finale après avoir été mené 2 sets à 0 (3-6, 3-6, 6-4, 6-4, 6-3), et devient ainsi le premier Italien vainqueur à Melbourne. Par ailleurs, Jannik Sinner devient le deuxième Italien de l'ère Open à remporter un tournoi du Grand Chelem, 48 ans après Adriano Panatta, sur la terre battue de Roland-Garros, en 1976.

Il revient sur le circuit mi-février et confirme sa forme éclatante en remportant un douzième titre sur le circuit ATP à Rotterdam. En tant que tête de série numéro une, il se défait du local Botic van de Zandschulp (6-3, 6-3) au premier tour, cède une manche contre le vétéran français Gaël Monfils (6-3, 3-6, 6-3)[120] et profite de l'abandon de l'ancien numéro trois mondial Milos Raonic (7-64, 1-1 ab.)[121]. Comme l'année précédente, il se défait de Tallon Griekspoor (6-2, 6-4) en demi-finale[122] puis en finale de l'Australien Alex de Minaur (7-5, 6-4)[123] et signe ainsi une quinzième victoire consécutive. Il se hisse à l'issue du tournoi pour la première fois sur le podium du classement ATP à la 3e place, ce qui n'avait jamais été réalisé par un joueur italien.

Tête de série (no), Jannik Sinner arrive au Masters 1000 de Indian Wells comme l'un des favoris. Opposé à l'Australien Thanasi Kokkinakis au premier tour, il s'impose facilement (6-3, 6-0)[124]. Contre l'Allemand Jan-Lennard Struff, au tour suivant, il sort vainqueur en deux manches (6-3, 6-4)[125]. Au troisième tour, il rencontre l'Américain Ben Shelton, 16e mondial. Après une manche très physique remportée au tie-break, Sinner conclut le match en deux sets (7-6, 6-1). Au quatrième tour, il affronte le Tchèque Jiří Lehečka, et sort vainqueur en deux manches concluantes (6-3, 6-3)[126]. En demi-finale, Sinner retrouve son rival Carlos Alcaraz, tenant du titre. Il remporte largement le premier set (6-1), mais l'Espagnol se ressaisit et empoche les deux sets suivants (1-6, 3-6, 2-6). Alcaraz met ainsi fin à une série de 19 victoires de suite pour l'Italien[127].

Il enchaîne en mars avec le Masters de Miami où il avait atteint la finale en 2021 et 2023. Il remporte ses premiers tours contre son compatriote Andrea Vavassori (6-3, 6-4), Tallon Griekspoor contre qui il perd un set (5-7, 7-5, 6-1), Christopher O'Connell (6-4, 6-3) et Tomáš Macháč (6-4, 6-2). En demi-finale, il retrouve Daniil Medvedev qui l'avait battu l'année précédente en finale du tournoi. Il s'impose en à peine plus d'une heure de jeu (6-1, 6-2). En finale, il affronte Grigor Dimitrov et l'emporte (6-3, 6-1) pour remporter son deuxième Masters 1000[128]. Ce titre permet à Jannik Sinner de devenir numéro 2 mondial au classement ATP pour la première fois[129], dépassant Carlos Alcaraz.

Il participe début avril au Masters de Monte-Carlo sur terre battue. Il bat d'abord largement l'Américain Sebastian Korda (6-1, 6-2)[130] avant de s'imposer également en deux manches contre Jan-Lennard Struff, spécialiste de la surface et finaliste à Madrid la saison précédente (6-4, 6-2)[131]. Il affronte en quarts de finale le jeune Holger Rune, finaliste du tournoi la saison précédente, qui l'avait battu en demi-finale, et qui a sauvé deux balles de match au tour précédent contre le Bulgare Grigor Dimitrov. L'Italien connaît plus de difficultés contre le numéro sept mondial et ne parvient pas à convertir deux balles de match dans le second set. Il parvient néanmoins à aligner une 25e victoire en 26 matchs (6-4, 6-7, 6-3)[132] pour rallier pour la seconde fois de sa carrière les demi-finales à Monte-Carlo. Opposé à Stéfanos Tsitsipás, double vainqueur du tournoi, il oppose une belle résistance mais cède en trois sets (4-6, 6-3, 4-6)[133].

Au Masters de Madrid, il commence son tournoi par une victoire facile sur son compatriote Lorenzo Sonego (6-0, 6-3) avant d'enchaîner contre le Russe Pavel Kotov (6-2, 7-5). En huitièmes, il retrouve un autre Russe, Karen Khachanov, dont il dispose assez difficilement en raison d'une douleur à la hanche (5-7, 6-3, 6-3)[134]. En quart de finale, il doit affronter Félix Auger-Aliassime mais il préfère déclarer forfait, son problème à la hanche étant de plus en plus présent[135].

À Roland-Garros, il atteint les huitièmes de finale sans perdre un set. Il y affronte le Français Corentin Moutet contre qui il perd le premier set avant de s'imposer largement (2-6, 6-3, 6-2, 6-1). En quarts de finale, il bat le 10e mondial Grigor Dimitrov (6-2, 6-4, 7-63). Pour sa première demi-finale à Paris, il retrouve Carlos Alcaraz contre qui il s'incline en cinq sets (6-2, 3-6, 6-3, 4-6, 3-6). Mais le retrait de Novak Djokovic pour blessure avant son quart de finale lui permet de prendre la place de numéro 1 mondial à l'issue du tournoi[136]. En devenant numéro 1 mondial le 10 juin 2024, Jannik Sinner devient par la même occasion le premier italien de l'histoire à la tête du classement ATP. Ce jour-là, le classement ATP montre Jannik Sinner avec 9 525 points, Carlos Alcaraz 8 580 points, Novak Djokovic 8 360 points, Alexander Zverev 6 885 points[137].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple[modifier | modifier le code]

13 titres en simple 1 G. Chelem 0 Masters 2 Masters 1000 4 ATP 500 6 ATP 250 0 JO
12 sur dur 0 sur gazon 1 sur terre battue 0 sur moquette
No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
- 04-11-2019  Next Gen ATP FinalsMilan Next Gen Finals 1 400 000 $ Dur (int.) Alex de Minaur 4-2, 4-1, 4-2 Parcours
1 08-11-2020  Sofia OpenSofia ATP 250 325 615  Dur (int.) Vasek Pospisil 6-4, 3-6, 7-63 Parcours
2 01-02-2021  Great Ocean Road OpenMelbourne ATP 250 320 775 $ Dur (ext.) Stefano Travaglia 7-64, 6-4 Parcours
3 02-08-2021  Citi OpenWashington ATP 500 1 895 290 $ Dur (ext.) Mackenzie McDonald 7-5, 4-6, 7-5 Parcours
4 27-09-2021  Sofia Open, Sofia ATP 250 419 470  Dur (int.) Gaël Monfils 6-3, 6-4 Parcours
5 18-10-2021  European OpenAnvers ATP 250 508 600  Dur (int.) Diego Schwartzman 6-2, 6-2 Parcours
6 25-07-2022  Plava Laguna Croatia Open UmagUmag ATP 250 534 555  Terre (ext.) Carlos Alcaraz 65-7, 6-1, 6-1 Parcours
7 06-02-2023  Open Sud de FranceMontpellier ATP 250 562 815  Dur (ext.) Maxime Cressy 7-63, 6-3 Parcours
8 07-08-2023  National Bank Open presented by RogersToronto Masters 1000 6 600 000 $ Dur (ext.) Alex de Minaur 6-4, 6-1 Parcours
9 28-09-2023  China OpenPékin ATP 500 3 633 875 $ Dur (ext.) Daniil Medvedev 7-62, 7-62 Parcours
10 23-10-2023  Erste Bank OpenVienne ATP 500 2 409 835  Dur (int.) Daniil Medvedev 7-67, 4-6, 6-3 Parcours
11 14-01-2024  Australian OpenMelbourne G. Chelem 38 923 200 AU$ Dur (ext.) Daniil Medvedev 3-6, 3-6, 6-4, 6-4, 6-3 Parcours
12 12-02-2024  ABN AMRO OpenRotterdam ATP 500 2 134 985  Dur (int.) Alex de Minaur 7-5, 6-4 Parcours
13 20-03-2024  Miami Open presented by ItaúMiami Masters 1000 8 995 555 $ Dur (ext.) Grigor Dimitrov 6-3, 6-1 Parcours

Finales en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 24-03-2021  Miami Open presented by ItaúMiami Masters 1000 3 343 785 $ Dur (ext.) Hubert Hurkacz 7-64, 6-4 Parcours
2 13-02-2023  ABN AMRO OpenRotterdam ATP 500 2 074 505  Dur (int.) Daniil Medvedev 5-7, 6-2, 6-2 Parcours
3 22-03-2023  Miami Open presented by Itaú, Miami Masters 1000 8 800 000 $ Dur (ext.) Daniil Medvedev 7-5, 6-3 Parcours
4 12-11-2023  Nitto ATP FinalsTurin Masters 15 000 000 $ Dur (int.) Novak Djokovic 6-3, 6-3 Parcours

Titre en double[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 26-07-2021  Truist Atlanta Open
 Atlanta
ATP 250 555 995 $ Dur (ext.) Reilly Opelka Steve Johnson
Jordan Thompson
6-4, 66-7, [10-3] Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Victoire (1)[modifier | modifier le code]

Année Tournoi Adversaire en finale Score
2024 Open d'Australie Daniil Medvedev 3-6, 3-6, 6-4, 6-4, 6-3
Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2019 1er tour (1/64) S. Wawrinka
2020 2e tour (1/32) Márton Fucsovics 1/4 de finale Rafael Nadal Annulé 1er tour (1/64) K. Khachanov
2021 1er tour (1/64) Denis Shapovalov 1/8 de finale Rafael Nadal 1er tour (1/64) Márton Fucsovics 1/8 de finale Alexander Zverev
2022 1/4 de finale Stéfanos Tsitsipás 1/8 de finale Andrey Rublev 1/4 de finale Novak Djokovic 1/4 de finale Carlos Alcaraz
2023 1/8 de finale Stéfanos Tsitsipás 2e tour (1/32) Daniel Altmaier 1/2 finale Novak Djokovic 1/8 de finale Alexander Zverev
2024 Victoire Daniil Medvedev 1/2 finale Carlos Alcaraz

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2019 2e tour
S. Tsitsipás
2020 n.o. n.o. n.o. n.o. 1/8 de finale
G. Dimitrov
n.o. n.o.
2021 1/8 de finale
T. Fritz
Finale
H. Hurkacz
2e tour
N. Djokovic
2e tour
A. Popyrin
2e tour
R. Nadal
2e tour
J. Duckworth
2e tour
J. Isner
n.o. 2e tour
C. Alcaraz
2022 1/8 de finale
Forfait
1/4 de finale
F. Cerúndolo
1/4 de finale
A. Zverev
1/8 de finale
F. Auger
1/4 de finale
S. Tsitsipás
1/8 de finale
P. Carreño
1/8 de finale
F. Auger
n.o. 1er tour
M.-A. Hüsler
2023 1/2 finale
C. Alcaraz
Finale
D. Medvedev
1/2 finale
H. Rune
1/8 de finale
F. Cerúndolo
Victoire
A. de Minaur
2e tour
D. Lajović
1/8 de finale
B. Shelton
1/8 de finale
Forfait
2024 1/2 finale
C. Alcaraz
Victoire
G. Dimitrov
1/2 finale
S. Tsitsipás
1/4 de finale
Forfait

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Parcours au Masters[modifier | modifier le code]

Année Lieu Résultat Tour Adversaires Victoire / Défaite Scores
2021 Turin Round Robin
(Remplaçant)
RR
RR
Hubert Hurkacz
Daniil Medvedev
Victoire
Défaite
6-2, 6-2
0-6, 7-65, 68-7
2023 Turin Finale RR
RR
RR
Demi-finale
Finale
Stéfanos Tsitsipás
Novak Djokovic
Holger Rune
Daniil Medvedev
Novak Djokovic
Victoire
Victoire
Victoire
Victoire
Défaite
6-4, 6-4
7-5, 65-7, 7-62
6-2, 5-7, 6-4
6-3, 65-7, 6-1
3-6, 3-6

Parcours en Coupe Davis[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Surface Gagnant(s) Perdant(s) Score
2020-2021 - Phase de groupe (groupe mondial) - États-Unis - Italie 1:2
1 26/11/2021 Turin Dur (int.) Jannik Sinner John Isner 6-2, 6-0 Parcours
2020-2021 - Phase de groupe (groupe mondial) - Italie - Colombie 2:1
2 27/11/2021 Turin Dur (int.) Jannik Sinner Daniel Elahi Galán 7-5, 6-0 Parcours
Juan Sebastián Cabal
Robert Farah
Fabio Fognini
Jannik Sinner
6-2, 5-7, 7-66
2020-2021 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Italie - Croatie 1:2
3 29/11/2021 Turin Dur (int.) Jannik Sinner Marin Čilić 3-6, 7-64, 6-3 Parcours
Nikola Mektić
Mate Pavić
Fabio Fognini
Jannik Sinner
6-3, 6-4
2022 - Phase de groupe (groupe mondial) - Italie - Argentine 2:1
4 16/09/2022 Bologne Dur (int.) Jannik Sinner Francisco Cerúndolo 7-5, 1-6, 6-3 Parcours
2022 - Phase de groupe (groupe mondial) - Italie - Suède 2:1
5 18/09/2022 Bologne Dur (int.) Mikael Ymer Jannik Sinner 6-4, 3-6, 6-3 Parcours
2023 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Italie - Pays-Bas 2:1
6 23/11/2023 Malaga Dur (int.) Jannik Sinner Tallon Griekspoor 7-63, 6-1 Parcours
Jannik Sinner
Lorenzo Sonego
Tallon Griekspoor
Wesley Koolhof
6-3, 6-4
2023 - 1/2 de finale (groupe mondial) - Italie - Serbie 2:1
7 25/11/2023 Malaga Dur (int.) Jannik Sinner Novak Djokovic 6-2, 2-6, 7-5 Parcours
Jannik Sinner
Lorenzo Sonego
Novak Djokovic
Miomir Kecmanović
6-3, 6-4
2023 - Finale (groupe mondial) - Australie - Italie 0:2
8 26/11/2023 Malaga Dur (int.) Jannik Sinner Alex de Minaur 6-3, 6-0 Parcours

Confrontations avec ses principaux adversaires[modifier | modifier le code]

Confrontations lors des différents tournois ATP et en Coupe Davis avec ses principaux adversaires (6 confrontations minimum et avoir été membre du top 10). Classement par pourcentage de victoires. Situation au  :

Joueur Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
Stéfanos Tsitsipás 3 9 3 6 33,3[138] défaite (4-6, 6-3, 4-6) au Masters de Monte-Carlo 2024
Novak Djokovic 1 7 3 4 42,9[139] victoire (6-1, 6-2, 66-7, 6-3) à l'Open d'Australie 2024
Carlos Alcaraz 1 9 4 5 44,4[140] défaite (6-2, 3-6, 6-3, 4-6, 3-6) à Roland-Garros 2024
Daniil Medvedev 1 11 5 6 45,5[141] victoire (6-1, 6-2) au Masters de Miami 2024
Stanislas Wawrinka 3 6 4 2 66,7[142] victoire (6-3, 2-6, 6-4, 6-2) à l'US Open 2023
Andrey Rublev 5 7 5 2 71,4[143] victoire (6-4, 7-65, 6-3) à l'Open d'Australie 2024
Gaël Monfils 6 6 5 1 83,3[144] victoire (6-3, 3-6, 6-3) au tournoi de Rotterdam 2024
Alex de Minaur 9 6 6 0 100[145] victoire (7-5, 6-4) au tournoi de Rotterdam 2024

Ce bilan ne prend pas en compte les confrontations en qualifications, en Challenger, Futures, ou durant le parcours junior des joueurs :

Victoires sur le top 10[modifier | modifier le code]

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Masters 1000
ATP 500
ATP 250
Coupe Davis
# J.S. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 79 Rotterdam 2020 Dur (int.) David Goffin no 10 1/8 7-67, 7-5
2 no 81 Rome 2020 Terre battue Stéfanos Tsitsipás no 6 1/16 6-1, 69-7, 6-2
3 no 75 Roland-Garros 2020 Terre battue Alexander Zverev no 7 1/8 6-3, 6-3, 4-6, 6-3
4 no 19 Barcelone 2021 Terre battue Andrey Rublev no 7 1/4 6-2, 7-68
5 no 11 Vienne 2021 Dur (int.) Casper Ruud no 8 1/4 7-5, 6-1
6 no 11 Masters 2021 Dur (int.) Hubert Hurkacz no 9 Poules 6-2, 6-2
7 no 12 Monte-Carlo 2022 Terre battue Andrey Rublev no 8 1/8 5-7, 6-1, 6-3
8 no 13 Wimbledon 2022 Gazon Carlos Alcaraz no 7 1/8 6-1, 6-4, 68-7, 6-3
9 no 10 Umag 2022 Terre battue Carlos Alcaraz no 5 Finale 65-7, 6-1, 6-1
10 no 14 Rotterdam 2023 Dur (int.) Stéfanos Tsitsipás no 3 1/8 6-4, 6-3
11 no 13 Indian Wells 2023 Dur (ext.) Taylor Fritz no 5 1/4 6-4, 4-6, 6-4
12 no 11 Miami 2023 Dur (ext.) Andrey Rublev no 7 1/8 6-2, 6-4
13 Carlos Alcaraz no 1 1/2 64-7, 6-4, 6-2
14 no 7 Pékin 2023 Dur (ext.) Carlos Alcaraz no 2 1/2 7-64, 6-1
15 Daniil Medvedev no 3 Finale 7-62, 7-62
16 no 4 Vienne 2023 Dur (int.) Andrey Rublev no 5 1/2 7-5, 7-65
17 Daniil Medvedev no 3 Finale 7-67, 4-6, 6-3
18 no 4 Masters 2023 Dur (int.) Stéfanos Tsitsipás no 6 Poules 6-4, 6-4
19 Novak Djokovic no 1 Poules 7-5, 65-7, 7-62
20 Holger Rune no 8 Poules 6-2, 5-7, 6-4
21 Daniil Medvedev no 3 1/2 6-3, 64-7, 6-1
22 no 4 Coupe Davis 2023 Dur (int.) Novak Djokovic no 1 1/2 6-2, 2-6, 7-5
23 no 4 Open d'Australie 2024 Dur (ext.) Andrey Rublev no 5 1/4 6-4, 7-65, 6-3
24 Novak Djokovic no 1 1/2 6-1, 6-2, 66-7, 6-3
25 Daniil Medvedev no 3 Finale 3-6, 3-6, 6-4, 6-4, 6-3
26 no 3 Miami 2024 Dur (ext.) Daniil Medvedev no 4 1/2 6-1, 6-2
27 no 2 Monte-Carlo 2024 Terre battue Holger Rune no 7 1/4 6-4, 66-7, 6-3
28 no 2 Roland-Garros 2024 Terre battue Grigor Dimitrov no 10 1/4 6-2, 6-4, 7-63

Classements ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Classements à l'issue de chaque saison
Année201820192020202120222023
Rang en simple763en augmentation 78en augmentation 37en augmentation 10en diminution 15en augmentation 4
Rang en double752en augmentation 383en diminution 415en augmentation 130en diminution 837en augmentation 496

Source : (en) Classements de Jannik Sinner sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

En tant que numéro 1 mondial[modifier | modifier le code]

En simple (au )
# Précédée par Dates Suivie par Nombre de
semaines
Cumul
1 Novak Djokovic 10/06/2024 - en cours 2 2

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • ATP Award : Révélation de l'année en 2019
  • Gazetta Sports Award : Meilleure performance du sport italien en 2019
  • ATP Award : Joueur s'étant le plus amélioré et Joueur préféré élu par les fans 2023

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De Sinner à Rune: ce que les joueurs de tennis doivent à leurs parents, Watson, 01.02.2024.
  2. (it)A stargli accanto, sempre, la famiglia: mamma e papà e il fratello Mark Siglinde, chi è e cosa fa la mamma di Jannik Sinner, Di Lei, 17.11.2023.
  3. (it)Dai maccheroni preparati per il figlio al risotto al pino mugo: storia del papà-cuoco di Jannik Sinner, Gambero Rosso (azienda) (it), 30.01.2024.
  4. (de)Er hat die schrägsten Fans und wäre gerne einen Tag Roger Federer, Tages-Anzeiger, 27.01.2024.
  5. a et b « Roland-Garros : Jannik Sinner, l'Italien tout schuss », sur Lemonde.fr, .
  6. (en) « Jannik Sinner », sur atptour.com, .
  7. (it) « Jannik Sinner trionfa a Bergamo: primo 2001 della storia a imporsi in un Challenger », sur Eurosport, .
  8. « Jannik Sinner, l'année folle », sur L'Équipe, .
  9. « Jannik Sinner remporte le Masters Next Gen face à Alex de Minaur », sur L'Équipe, .
  10. Le tournoi de Cincinnati est délocalisé à l'USTA National Tennis Center de Flushing Meadows en raison de la crise sanitaire et de la réorganisation du calendrier.
  11. « ATP Rotterdam : Carreno Busta vient à bout de Sinner (7-5, 3-6, 7-6) en quart de finale », sur Eurosport, .
  12. « MASTERS ROME : STEFANOS TSITSIPAS ÉLIMINÉ DÈS LE 2E TOUR PAR JANNIK SINNER », sur Eurosport, .
  13. « Rome : Grigor Dimitrov met fin au parcours de Jannik Sinner », sur L'Équipe, .
  14. « ROLAND-GARROS : DAVID GOFFIN BALAYÉ DÈS LE 1ER TOUR PAR JANNIK SINNER », sur Eurosport, .
  15. « ROLAND-GARROS : JANNIK SINNER ÉLIMINE ALEXANDER ZVEREV EN 8E DE FINALE », sur Eurosport, .
  16. « Jannik Sinner, qualifié pour les quarts de Roland-Garros : « Je suis aux anges » », sur L'Équipe, .
  17. « Roland-Garros : Jannik Sinner, premier joueur né au XXIe siècle à atteindre les quarts en Grand Chelem », sur L'Équipe, .
  18. « ROLAND-GARROS - A 1H26, RAFAEL NADAL SE QUALIFIE POUR LES DEMI-FINALES EN BATTANT JANNIK SINNER », sur Eurosport, .
  19. « Jannik Sinner, après sa défaite contre Rafael Nadal : « Je n'ai encore rien gagné » », sur L'Équipe, .
  20. « ATP COLOGNE - ENCORE UNE FINALE POUR ALEXANDER ZVEREV VAINQUEUR DE JANNIK SINNER », sur Eurosport, .
  21. « ATP SOFIA : SINNER BAT MANNARINO (6-3, 7-5) ET SE QUALIFIE POUR LA PREMIÈRE FINALE DE SA CARRIÈRE », sur Eurosport, .
  22. « ATP SOFIA : SINNER GAGNE LE 1ER TITRE DE SA CARRIÈRE À 19 ANS FACE À POSPISIL (6-4, 3-6, 7-6) », sur Eurosport, .
  23. « Sinner toujours sur sa lancée, les Français balayés : Le résumé de la 5e journée des Melbourne Summer Series », sur tennismajors.com, .
  24. « GREAT OCEAN ROAD OPEN - JANNIK SINNER REMPORTE LE TITRE FACE À STEFANO TRAVAGLIA », sur Eurosport, .
  25. « Open d'Australie 2021 - Denis Shapovalov élimine Jannik Sinner après un superbe combat en cinq sets », sur Eurosport, .
  26. « Daniil Medvedev écarte Jannik Sinner et file en demies de l'Open 13 à Marseille », sur L'Équipe (consulté le ).
  27. « ATP Dubaï : Aslan Karatsev renverse Jannik Sinner (6-7, 6-3, 6-2) et file en demi-finale », sur Eurosport, .
  28. « Jannik Sinner continue sur sa lancée à Miami en écartant Karen Khachanov au troisième tour », sur L'Équipe, .
  29. « Jannik Sinner, 19 ans, demi-finaliste du Masters 1000 de Miami », sur L'Équipe, .
  30. « ATP - Miami : Quand Bublik demande à Sinner s'il est humain », sur beinsports.com, .
  31. « JANNIK SINNER, 19 ANS, SE QUALIFIE POUR SA PREMIÈRE FINALE DE MASTERS 1000 », sur Eurosport, .
  32. « MASTERS MIAMI : SINNER-HURKACZ, UNE FINALE SURPRISE CERTES MAIS PLEINE DE PROMESSES », sur Eurosport, .
  33. « HUBERT HURKACZ DOMINE JANNIK SINNER EN FINALE (7-6, 6-4) », sur Eurosport, .
  34. « Sinner : “Sans le Big Three, j’étais venu à Miami pour gagner” », sur tennismajors.com, .
  35. « Jannik Sinner : la promesse de la jeunesse ! », sur wesportfr.com, .
  36. « Tennis: Djokovic trop fort pour Sinner à Monte-Carlo », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le ).
  37. « Jannik Sinner s'offre Andrey Rublev à Barcelone et file en demies », sur L'Équipe, .
  38. « Stefanos Tsitsipas trop fort pour Jannik Sinner et qualifié en finale à Barcelone », sur L'Équipe, .
  39. « Rafael Nadal bat Jannik Sinner en deux sets accrochés (7-5, 6-4) », sur Eurosport, .
  40. « ROLAND-GARROS, 8E DE FINALE - RAFAEL NADAL EN QUARTS DE FINALE APRÈS SA VICTOIRE CONTRE JANNIK SINNER (7-5, 6-3, 6-0) », sur Eurosport, .
  41. « ATP WASHINGTON - JANNIK SINNER REMPORTE LE TOURNOI DE WASHINGTON FACE À MCDONALD ET BAT ENCORE UN RECORD DE PRÉCOCITÉ », sur Eurosport, .
  42. « US OPEN 2021 : GAËL MONFILS ÉLIMINÉ EN CINQ SETS PAR JANNIK SINNER AU 3E TOUR (7-6, 6-2, 4-6, 4-6, 6-4) », sur Eurosport, .
  43. « US OPEN - ALEXANDER ZVEREV ÉCARTE JANNIK SINNER ET FILE EN QUARTS », sur Eurosport, .
  44. « GAËL MONFILS S'INCLINE EN FINALE CONTRE JANNIK SINNER », sur Eurosport, .
  45. « ATP ANVERS - UN 4E TITRE EN 2021 ET UNE PLACE AU MASTERS QUI SE RAPPROCHE: SINNER CONTINUE D'ÉPATER », sur Eurosport, .
  46. « ATP VIENNE - JANNIK SINNER NE DIGÈRE PAS L’ATTITUDE DE FRANCES TIAFOE : "IL A ÉTÉ TROP LOIN" », sur Eurosport, .
  47. « MASTERS ATP FINALS : JANNIK SINNER DOMINE HUBERT HURKACZ POUR SON ENTRÉE EN LICE », sur Eurosport, .
  48. « MASTERS TURIN - JANNIK SINNER PLUS QUE SATISFAIT DE SA SAISON : "J'AI GRANDI EN TANT QUE JOUEUR ET EN TANT QUE PERSONNE" », sur Eurosport, .
  49. AFP, « Jannik Sinner pour la première fois en quarts à Melbourne », sur La Libre.be (consulté le )
  50. « OPEN D'AUSTRALIE 2022 - A 20 ANS, JANNIK SINNER JOUR DÉJÀ SON DEUXIÈME QUART DE FINALE EN GRAND CHELEM », sur Eurosport, .
  51. « Open d'Australie : Stefanos Tsitsipas écarte facilement Jannik Sinner et rejoint les demi-finales », sur Franceinfo,
  52. « ATP : JANNIK SINNER ANNONCE AVOIR ENGAGÉ SON COMPATRIOTE SIMONE VAGNOZZI COMME NOUVEAU COACH », sur Eurosport, .
  53. « Nick Kyrgios qualifié pour les quarts de finale d'Indian Wells sans jouer », sur L'Équipe (consulté le )
  54. « TENNIS - ATP MIAMI : SINNER A SAUVÉ 5 BALLES DE MATCH CONTRE CARRENO BUSTA, ZVEREV REJOINT TRANQUILLEMENT LES QUARTS », sur Eurosport, .
  55. « MASTERS 1000 MIAMI - JANNIK SINNER DOMINE UN NICK KYRGIOS BIEN NERVEUX (7-6, 6-3) ET FILE EN QUARTS DE FINALE », sur Eurosport, .
  56. « MIAMI : JANNIK SINNER ABANDONNE APRÈS CINQ JEUX CONTRE FRANCISCO CERUNDOLO, QUALIFIÉ EN DEMI-FINALE », sur Eurosport, .
  57. « Jannik Sinner domine Andrey Rublev en trois sets et se qualifie pour les quarts du Masters 1000 de Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  58. « Alexander Zverev s'en sort face à Jannik Sinner et rallie les demi-finales à Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  59. « Omnium de Madrid | Auger-Aliassime bat Sinner et atteint les quarts de finale », sur La Presse,
  60. « Stefanos Tsitsipas maîtrise Jannik Sinner et rejoint Zverev en demi-finales », sur L'Équipe (consulté le )
  61. « ROLAND-GARROS - HUITIÈMES DE FINALE : JANNIK SINNER CONTRAINT À L'ABANDON FACE À ANDREY RUBLEV, QUALIFIÉ POUR LES QUARTS », sur Eurosport, .
  62. « Jannik Sinner écarte John Isner au troisième tour de Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  63. « WIMBLEDON, 8E FINALE : JANNIK SINNER S'IMPOSE EN 4 SETS CONTRE CARLOS ALCARAZ ET ATEND DJOKOVIC EN QUARTS », sur Eurosport, .
  64. « WIMBLEDON : JANNIK SINNER, L'AUTRE JEUNE QUI MONTE : "IL DÉGAGE BEAUCOUP DE CONFIANCE" », sur Eurosport, .
  65. « WIMBLEDON - IL L'A ENCORE FAIT : NOVAK DJOKOVIC RENVERSE JANNIK SINNER EN 5 SETS ET FILE EN DEMIE À LONDRES », sur Eurosport, .
  66. « JANNIK SINNER FRUSTRE CARLOS ALCARAZ EN FINALE (6-7, 6-1, 6-1) ET TRIOMPHE EN CROATIE », sur Eurosport, .
  67. « Jannik Sinner éliminé en huitièmes de finale du Masters 1000 de Montréal », sur L'Équipe (consulté le )
  68. Tennis Majors et ses partenaires, « Auger-Aliassime miraculé à Cincinnati ! », sur Tennis Majors FR,
  69. Tennis Majors et ses partenaires, « Tennis – US Open 2022 : Sinner élimine Nakashima », sur Tennis Majors FR,
  70. « US OPEN - JANNIK SINNER ÉCARTE ILYA IVASHKA EN CINQ MANCHES ET SE QUALIFIE POUR SON PREMIER QUART DE FINALE À NEW YORK », sur Eurosport, .
  71. « US OPEN - JANNIK SINNER - CARLOS ALCARAZ : UN CLASSIQUE D'AVENIR ET SURTOUT UN CAP À FRANCHIR », sur Eurosport, .
  72. « US OPEN - UNE PAGE DE LÉGENDE : CARLOS ALCARAZ VIENT À BOUT DE JANNIK SINNER EN 5 SETS ET 5H15 », sur Eurosport, .
  73. « US OPEN - "JE NE SAIS PAS COMMENT J'AI FAIT", "ÇA VA ME FAIRE MAL" : ALCARAZ ET SINNER S'EN SOUVIENDRONT LONGTEMPS », sur Eurosport, .
  74. « Jannik Sinner abandonne, Holger Rune en finale à Sofia », sur L'Équipe (consulté le )
  75. « Jannik Sinner éliminé d'entrée par Marc-Andrea Huesler au Rolex Paris Masters », sur L'Équipe (consulté le )
  76. « Choc à venir entre Novak Djokovic et Daniil Medvedev en demi-finales à Adélaïde », sur L'Équipe (consulté le )
  77. « Jannik Sinner et Stefanos Tsitsipas s'affronteront en huitièmes de finale de l'Open d'Australie », sur L'Équipe (consulté le )
  78. « Stefanos Tsitsipas s'en sort en cinq sets contre Jannik Sinner en huitièmes de l'Open d'Australie », sur L'Équipe (consulté le )
  79. « ATP MONTPELLIER - JANNIK SINNER FAIT CRAQUER MAXIME CRESSY ET S'OFFRE LE TITRE », sur Eurosport, .
  80. « ATP ROTTERDAM : HOLGER RUNE TOMBE FACE À GIJS BROUWER, 160E MONDIAL, SUR ABANDON », sur Eurosport, .
  81. « Jannik Sinner surclasse Stan Wawrinka et file en demi-finales à Rotterdam », sur L'Équipe (consulté le )
  82. « Jannik Sinner domine Tallon Griekspoor en demi-finale à Rotterdam et rejoint Medvedev en finale », sur L'Équipe (consulté le )
  83. « Daniil Medvedev renverse Jannik Sinner et s'offre le titre à l'ATP 500 de Rotterdam », sur L'Équipe (consulté le )
  84. « Jannik Sinner forfait avant son match contre Arthur Fils à Marseille », sur L'Équipe (consulté le )
  85. « Richard Gasquet s'incline face à Jannik Sinner au 2e tour d'Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  86. « Adrian Mannarino éliminé par Jannik Sinner à Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  87. « Jannik Sinner qualifié pour les demies à Indian Wells grâce à sa victoire face à Taylor Fritz », sur L'Équipe (consulté le )
  88. « Carlos Alcaraz domine Jannik Sinner et file en finale du Masters 1000 d'Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  89. « Jannik Sinner assure contre Laslo Djere et file au 3e tour du Masters 1000 de Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  90. « Jannik Sinner domine tranquillement Andrey Rublev et file en quarts de finale du Masters de Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  91. « Tombeur du no 1 mondial Carlos Alcaraz, Jannik Sinner se qualifie pour la finale à Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  92. « Daniil Medvedev domine Jannik Sinner et remporte le Masters 1000 de Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  93. « Jannik Sinner profite de l'abandon de Diego Schwartzman pour filer en huitièmes de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  94. « Jannik Sinner en quarts à Monte-Carlo après son succès sur Hubert Hurkacz », sur L'Équipe (consulté le )
  95. « Jannik Sinner dispose de Lorenzo Musetti en quarts de finale de Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  96. « Holger Rune fait plier Jannik Sinner et se qualifie pour la finale de Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  97. « Jannik Sinner déclare forfait à Barcelone, Lorenzo Musetti dans le dernier carré », sur L'Équipe (consulté le )
  98. « Jannik Sinner éliminé par Francisco Cerundolo au Masters 1000 de Rome », sur L'Équipe (consulté le )
  99. « Jannik Sinner contraint à l'abandon face à Alexander Bublik à Halle, à dix jours de Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  100. « Quentin Halys, éliminé au troisième tour de Wimbledon par Jannik Sinner : « À la hauteur » », sur L'Équipe (consulté le )
  101. « Jannik Sinner rejoint Roman Safiullin en quarts de finale à Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  102. « Jannik Sinner se qualifie pour sa première demi-finale en Grand Chelem à Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  103. « Djokovic bat Sinner et se qualifie pour sa 9e finale à Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  104. « Gaël Monfils, après sa défaite contre Jannick Sinner à Toronto : « Un match plein » », sur L'Équipe (consulté le )
  105. « Jannik Sinner rejoint Alex De Minaur en finale à Toronto », sur L'Équipe (consulté le )
  106. « Jannik Sinner s'impose à Toronto et remporte son premier Masters 1000 », sur L'Équipe (consulté le )
  107. « Classement ATP : Monfils gagne 65 places, Sinner grimpe au 6e rang », sur L'Équipe (consulté le )
  108. « Jannik Sinner éliminé par Dusan Lajovic dès son entrée en lice à Cincinnati », sur L'Équipe (consulté le )
  109. « Jannik Sinner rejoint le 3e tour sans trembler », sur L'Équipe (consulté le )
  110. « Jannik Sinner maîtrise Stan Wawrinka au troisième tour de l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  111. « Zverev dompte Sinner au bout d'un duel fou », sur L'Équipe (consulté le )
  112. « Alcaraz-Sinner et Zverev-Medvedev : du très lourd en demi-finales à Pékin », sur L'Équipe (consulté le )
  113. « Sinner dompte Alcaraz et se qualifie pour la finale à Pékin », sur L'Équipe (consulté le )
  114. « Jannik Sinner domine Daniil Medvedev et remporte le tournoi de Pékin », sur L'Équipe (consulté le )
  115. « Casper Ruud et Jannik Sinner éliminés en huitièmes de finale à Shanghai », sur L'Équipe (consulté le )
  116. « Jannik Sinner écarte Andrey Rublev et rejoint Daniil Medvedev en finale à Vienne », sur L'Équipe (consulté le )
  117. « Jannik Sinner domine Daniil Medvedev et s'adjuge l'ATP 500 de Vienne », sur L'Équipe (consulté le )
  118. « Jannik Sinner vient à bout de Mackenzie McDonald au deuxième tour du Rolex Paris Masters », sur L'Équipe (consulté le )
  119. « Jannik Sinner déclare forfait avant son huitième de finale au Rolex Paris Masters », sur L'Équipe (consulté le )
  120. « Gaël Monfils a bousculé Jannik Sinner mais s'arrête au second tour à Rotterdam », sur L'Équipe (consulté le )
  121. « Jannik Sinner en demi-finales de Rotterdam après l'abandon de Milos Raonic », sur L'Équipe (consulté le )
  122. « Jannik Sinner rejoint Alex de Minaur en finale de l'Open de Rotterdam », sur L'Équipe (consulté le )
  123. « Jannik Sinner maintient son invincibilité en 2024 en dominant Alex De Minaur en finale de Rotterdam », sur L'Équipe (consulté le )
  124. Ouest-France, « Masters 1000 d’Indian Wells. Jannik Sinner réussit ses débuts face à Thanasi Kokkinakis », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  125. « Résultat : Jan-Lennard Struff - Jannik Sinner, ATP 1000, BNP Paribas Open d'Indian Wells, Troisième tour, Dimanche 10 mars 2024 », sur L'Équipe (consulté le )
  126. « Jannik Sinner bat nettement Jiri Lehecka et retourne en demi-finale à Indian Wells | Flashscore.fr », sur www.flashscore.fr (consulté le )
  127. « Tennis : Carlos Alcaraz stoppe la folle série de Jannik Sinner », sur Le Figaro, (consulté le )
  128. « Jannik Sinner remporte le tournoi de Miami en surclassant Grigor Dimitrov en finale (6-3, 6-1) », sur Eurosport
  129. « Jannik Sinner, inarrêtable, triomphe à Miami et passe N.2 mondial », sur Le Figaro.
  130. « Jannik Sinner expéditif face à Sebastian Korda au Masters 1000 de Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  131. « Jannik Sinner au rendez-vous des quarts de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  132. « Jannik Sinner vient à bout de Holger Rune et retrouve les demi-finales de Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  133. « Nouvelle finale pour Stefanos Tsitsipas à Monte-Carlo après sa victoire contre Jannik Sinner », sur L'Équipe (consulté le )
  134. « Encore ballotté, Jannik Sinner gagne quand même sa place en quarts de finale à Madrid », sur lequipe.fr, (consulté le )
  135. « Jannik Sinner déclare forfait pour le reste du Masters 1000 de Madrid », sur L'Équipe (consulté le )
  136. Maxime Battistella, « Classement ATP : Jannik Sinner devient numéro 1 mondial devant… Carlos Alcaraz », sur www.eurosport.fr, (consulté le )
  137. Sinner, premier no1 mondial italien de l'histoire, devance Alcaraz et Djokovic, Radio télévision suisse, 10.06.2024
  138. (en) « Confrontations Sinner vs. Tsitsipás », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  139. (en) « Confrontations Sinner vs. Djokovic », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  140. (en) « Confrontations Sinner vs. Alcaraz », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  141. (en) « Confrontations Sinner vs. Medvedev », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  142. (en) « Confrontations Sinner vs. Wawrinka », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  143. (en) « Confrontations Sinner vs. Rublev », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  144. (en) « Confrontations Sinner vs. Monfils », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  145. (en) « Confrontations Sinner vs. de Minaur », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Classements ATP au 17 juin 2024
Simple
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Jannik Sinner 9 480
2 en stagnation Carlos Alcaraz 8 580
3 en stagnation Novak Djokovic 8 360
4 en stagnation Alexander Zverev 6 885
5 en stagnation Daniil Medvedev 6 485
6 en stagnation Andrey Rublev 4 710
7 en augmentation Alex de Minaur 4 085
8 en diminution Casper Ruud 4 025
9 en diminution Hubert Hurkacz 3 950
10 en stagnation Grigor Dimitrov 3 775
Double
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Matthew Ebden 8 065
2 en stagnation Marcel Granollers 8 025
en stagnation Horacio Zeballos
4 en stagnation Rohan Bopanna 7 840
5 en stagnation Joe Salisbury 6 560
6 en stagnation Rajeev Ram 6 515
7 en stagnation Marcelo Arévalo 5 990
8 en stagnation Wesley Koolhof 5 750
9 en stagnation Mate Pavić 5 480
10 en stagnation Andrea Vavassori 4 875