Peter McNamara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McNamara.

Peter McNamara
Image illustrative de l’article Peter McNamara
Peter McNamara en 2012.
Carrière professionnelle
1975 – 1987
Nationalité Drapeau de l'Australie Australie
Naissance
Melbourne
Décès (à 64 ans)
Sonthofen, Allemagne
Taille 1,85 m (6 1)
Prise de raquette Droitier
Gains en tournois 1 046 935 $
Palmarès
En simple
Titres 5
Finales perdues 7
Meilleur classement 7e (14/03/1983)
En double
Titres 19
Finales perdues 11
Meilleur classement 8e (03/01/1983)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/2 1/4 1/4 1/16
Double V(1) 1/4 V(2) F(1)
Mixte 1/16 - 1/16 -

Peter McNamara, né le à Melbourne et mort le à Sonthofen en Allemagne[1],[2], est un joueur de tennis australien, professionnel entre 1975 et 1987.

Excellent joueur de double avec Paul McNamee, il interrompt sa carrière dès l'âge de 27 ans, à la suite d'une grave blessure à un genou survenue au Tournoi de Rotterdam en 1983. Entraîneur national au Canada et commentateur à la télévision canadienne, il reprend la compétition à la fin de l'année 1984 avec quelques succès en double.

Carrière[modifier | modifier le code]

Professionnel depuis le milieu des années 1970, Peter McNamara perce sur le circuit ATP en 1979 lorsqu'il remporte son premier titre en double à Nice en avril avec Paul McNamee, puis un second en simple deux mois plus tard à Berlin, ce qui lui permet de rentrer dans le top 50 en fin de saison. En 1980, il s'impose à Bruxelles et au tournoi Challenger de Zell am See et atteint en fin d'année les demi-finales de l'Open d'Australie. Sa saison 1981 est marquée par une finale à la World Team Cup face à la Tchécoslovaquie malgré sa victoire en simple sur Ivan Lendl. Il enchaîne par un succès aux Internationaux d'Hambourg où il bat le n°3 mondial Jimmy Connors en finale. Il parvient également en quart de finale à Wimbledon, battu par Björn Borg.

Il réalise l'une de ses meilleures saison en 1982 puisqu'il se qualifie pour cinq finales dont celle de Delray Beach en janvier et de Tokyo Indoors en octobre. Également quart de finaliste à Roland-Garros après être venu à bout d'Andrés Gómez, il reçoit en fin d'année la récompense du joueur s'étant le plus amélioré au cours de l'année (Most Improved Player of the year). Il confirme ses bons résultats début 1983 en s'adjugeant son plus grand titre au Brussels Indoor en mars contre le n°1 mondial Ivan Lendl, ce qui lui permet d'atteindre la 7e place au classement ATP. Cependant, la semaine suivante, il se rompt les ligaments du genou à Rotterdam, ce qui l'oblige à mettre un terme à sa saison. Espérant pouvoir rejouer sans opération, sa récupération s'avère plus difficile que prévu. Ce n'est finalement qu'après près de 21 mois d'absence qu'il rejoue lors de l'Open d'Australie 1984 où il perd en quatre sets contre Tim Gullikson. En 1985, il obtient ses principaux résultats en double avec notamment une demi-finale à Wimbledon. Il prend sa retraite deux ans plus tard.

Peter McNamara a formé avec son compatriote Paul McNamee une paire de double prolifique au début des années 1980, qui s'est distinguée en remportant trois tournois du Grand Chelem, dont le tournoi de Wimbledon en 1980 contre Bob Lutz et Stan Smith, puis en 1982 face aux redoutables Peter Fleming et John McEnroe. Ils ont ainsi remporté ensemble un total de 14 tournois dont le Masters Doubles WCT en 1981[3] et l'Open de Monte-Carlo en 1982. Il a par ailleurs disputé la finale du Masters de double à New York en 1981.

Il a fait partie de l'équipe d'Australie de Coupe Davis, trois fois demi-finaliste entre 1980 et 1986, et a enregistré des victoires sur des joueurs tels que Corrado Barazzutti, Yannick Noah ou encore Mats Wilander.

Il meurt d'un cancer de la prostate le 20 juillet 2019 dans sa résidence en Allemagne.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple messieurs[modifier | modifier le code]

En double messieurs[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1975 1/8 de finale Drapeau : Australie T. Roche 1er tour (1/64) Drapeau : Australie Edmondson n.o.
1976 1er tour (1/32) Drapeau : Australie T. Little n.o.
1977 1er tour (1/32) Drapeau : États-Unis A. Ashe 1er tour (1/32) Drapeau : États-Unis Ti. Gullikson
1978 n.o. 2e tour (1/32) Drapeau : Suède B. Borg 1/8 de finale Drapeau : Australie P. Kronk
1979 n.o. 1er tour (1/64) Drapeau : Pays-Bas L. Sanders 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis R. Tanner 1/8 de finale Drapeau : Argentine G. Vilas
1980 n.o. 1/8 de finale Drapeau : Italie C. Barazzutti 1er tour (1/64) Drapeau : Australie W. Maher 3e tour (1/16) Drapeau : Suède B. Borg 1/2 finale Drapeau : États-Unis B. Teacher
1981 n.o. 1/8 de finale Drapeau : Tchécoslovaquie I. Lendl 1/4 de finale Drapeau : Suède B. Borg 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis B. Manson 1/4 de finale Drapeau : Australie Edmondson
1982 n.o. 1/4 de finale Drapeau : Argentine J. L. Clerc 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis C. Hooper
1983 n.o.
1984 n.o. 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Ti. Gullikson
1985 n.o. 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne J. Higueras 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. McEnroe 1er tour (1/64) Drapeau : Israël A. Mansdorf
1986 n.o. n.o.
1987 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis S. Davis n.o.

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1975 1er tour (1/16)
Drapeau : Australie T. Dawson
Drapeau : Australie J. Alexander
Drapeau : Australie P. Dent
n.o.
1976 1er tour (1/16)
Drapeau : Australie C. Kachel
Drapeau : Australie Carmichael
Drapeau : Australie K. Rosewall
1er tour (1/32)
Drapeau : Australie Drewett
Drapeau : Royaume-Uni R. Drysdale
Drapeau : Royaume-Uni J. Smith
n.o.
1977 1er tour (1/16)
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : États-Unis C. Pasarell
Drapeau : États-Unis Van Dillen
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis J. Meyers
Drapeau : France P. Barthes
Drapeau : France Naegelen
1er tour (1/16)
Drapeau : Australie J. Trickey
Drapeau : Australie S. Ball
Drapeau : Australie K. Warwick
1978 n.o. 2e tour (1/16)
Drapeau : Australie Rocavert
Drapeau : Pologne W. Fibak
Drapeau : Pays-Bas T. Okker
1er tour (1/32)
Drapeau : Australie Rocavert
Drapeau : États-Unis J. Hagey
Drapeau : États-Unis T. Wilkison
1er tour (1/16)
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : Royaume-Uni A. Jarrett
Drapeau : Royaume-Uni J. Smith
1979 n.o. 1/8 de finale
Drapeau : Royaume-Uni J. Lloyd
Drapeau : Australie R. Case
Drapeau : Australie P. Dent
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis Borowiak
Drapeau : Australie J. Alexander
Drapeau : Australie P. Dent
Victoire
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : Australie C. Letcher
Drapeau : Australie P. Kronk
1980 n.o. 1/8 de finale
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : États-Unis B. Manson
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Victoire
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : États-Unis R. Lutz
Drapeau : États-Unis S. Smith
1/2 finale
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : États-Unis P. Fleming
Drapeau : États-Unis J. McEnroe
Finale
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : Australie Edmondson
Drapeau : Australie K. Warwick
1981 n.o. 1/4 de finale
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : Suisse Günthardt
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
1/2 finale
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : États-Unis R. Lutz
Drapeau : États-Unis S. Smith
Finale
Drapeau : Suisse Günthardt
Drapeau : États-Unis P. Fleming
Drapeau : États-Unis J. McEnroe
1/4 de finale
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : États-Unis H. Pfister
Drapeau : États-Unis J. Sadri
1982 n.o. Victoire
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : États-Unis P. Fleming
Drapeau : États-Unis J. McEnroe
1983 n.o.
1984 n.o. 1er tour (1/32)
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Bo. Becker
Drapeau : République fédérale d'Allemagne A. Maurer
1985 n.o. 2e tour (1/16)
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : États-Unis S. Meister
Drapeau : États-Unis E. Teltscher
1/2 finale
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : Suisse Günthardt
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
1/8 de finale
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : États-Unis K. Flach
Drapeau : États-Unis R. Seguso
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis L. Shiras
Drapeau : États-Unis S. Denton
Drapeau : États-Unis S. Stewart
1986 n.o. 1/8 de finale
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : États-Unis P. Annacone
Drapeau : Afrique du Sud van Rensburg
1er tour (1/32)
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : États-Unis C. Dunk
Drapeau : États-Unis E. Teltscher
n.o.
1987 2e tour (1/16)
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : Australie D. Cahill
Drapeau : Australie Kratzmann
1er tour (1/32)
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : États-Unis B. Scanlon
Drapeau : République fédérale d'Allemagne C.-U. Steeb
1er tour (1/32)
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : États-Unis R. Leach
Drapeau : États-Unis T. Pawsat
n.o.

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Participation aux Masters[modifier | modifier le code]

En double[modifier | modifier le code]

Année Ville Surface Partenaire Résultats Résultat final
1980 Drapeau : États-Unis New York Moquette indoor Drapeau : Australie Paul McNamee 1v, 1d Finaliste
1981 Drapeau : États-Unis New York Moquette indoor Drapeau : Australie Paul McNamee 0v, 1d Demi-finaliste

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès de l'ancien joueur de tennis australien Peter McNamara », sur 7 sur 7, (consulté le 21 juillet 2019)
  2. (en) James Buddell, « Peter McNamara: 1955-2019 », sur ATP Tour, (consulté le 22 juillet 2019)
  3. « Peter McNamara and Paul McNamee, the Australian Wimbledon champions,... », sur upi.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :