Philipp Kohlschreiber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philipp Kohlschreiber
Image illustrative de l'article Philipp Kohlschreiber
Philipp Kohlschreiber au Masters de Madrid en 2014.
Carrière professionnelle
2001
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance (33 ans)
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Augsbourg
Taille / poids 1,78 m (5 10) / 70 kg (154 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Entraîneur Miles Maclagan
Gains en tournois 10 048 198 $
Palmarès
En simple
Titres 7
Finales perdues 9
Meilleur classement 16e (30/07/2012)
En double
Titres 7
Finales perdues 3
Meilleur classement 51e (10/11/2008)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/8 1/4 1/8
Double 1/32 1/32 1/32 1/32
Titres par équipe nationale
World Team Cup 1 (2011)

Philipp Eberhard Hermann Kohlschreiber, né le à Augsbourg (Allemagne), est un joueur de tennis professionnel allemand.

Il a remporté sept titres et a atteint neuf autres finales en simple. Il a également été sélectionné à plusieurs reprises dans l'Équipe d'Allemagne de Coupe Davis. Il est un des joueurs les plus réguliers du circuit ː en effet, de 2007 à juin 2017, il n'a quitté que durant 3 semaines le top 50 (en 2011).

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Son toucher de balle, bien au-dessus de la moyenne[réf. souhaitée], lui permet de réaliser des amorties gagnantes surtout sur terre battue. Son revers à une main frappé très à plat est son principal point fort.

Carrière[modifier | modifier le code]

2009 - L'exploit à Roland-Garros[modifier | modifier le code]

À Roland-Garros, il bat d'abord Bernard Tomic (6-1, 6-2, 6-2), puis l'ancien vainqueur du tournoi Juan Carlos Ferrero en cinq sets très accrochés (6-4, 2-6, 6-4, 63-7, 6-3), puis le 4e mondial, Novak Djokovic (6-4, 6-4, 6-4) un des favoris du tournoi[1]. Avant de céder face à la tête de série numéro 16, Tommy Robredo (4-6, 7-5, 64-7, 2-6).

2012 - Titre à Munich, quart à Wimbledon, huitièmes à l'Open d'Australie et à l'US Open[modifier | modifier le code]

Philippe Kolhschreiber réalise sa meilleure saison depuis son entrée sur le circuit ATP en 2001 avec de bonnes performances en Grand chelem. À l'Open d'Australie, il s'aventure en huitième de finale sans trop de difficulté mais s'incline lourdement contre Juan Martín del Potro.

Fin avril, il remporte le titre à l'Open de Munich en battant sur son chemin Ernests Gulbis, Feliciano López et Marin Čilić en finale (7-68, 6-3).

Lors du tournoi de Wimbledon, il passe difficilement contre son compatriote Tommy Haas (3-6, 7-68, 65-7, 7-61, 6-2), puis déroule en trois manches contre Malek Jaziri et Lukáš Rosol pour rallier les huitièmes. Il passe le qualifié Brian Baker facilement en deux heures pour se qualifier pour la première fois en quart de finale de Grand Chelem[2]. Il est vaincu par le 6e mondial, Jo-Wilfried Tsonga (65-7, 6-4, 63-7, 2-6) après trois heures de jeu[3]. Il réalise avec Florian Mayer un exploit unique, avec la présence de deux joueurs Allemands en quarts de finale d'un tournoi du Grand chelem, ce qui n'était pas arrivé depuis l'époque de Boris Becker et Michael Stich, les deux meilleurs joueurs Allemands de l'époque.

Puis fin juillet une finale à l'Open de Kitzbühel perdu contre Robin Haase après avoir gagné le premier set. À l'US Open, il bat les Français Michaël Llodra et Benoît Paire dans des matchs serrés, avant de vaincre le 10e mondial, John Isner (6-3, 3-6, 4-6, 6-3, 6-4) en 3 h 23 et finissant le match à 2 h 26 du matin[4]. Battu au tour suivant en huitième contre le no 9 mondial Janko Tipsarević.

2014[modifier | modifier le code]

Kohlschreiber est écarté de l'équipe d'Allemagne de Coupe Davis par le capitaine allemand Carsten Arriens en avril après la défaite allemande en quart de finale contre la France[5].

Il remporte le tournoi de Düsseldorf face à Ivo Karlović[6] et finit l'année à la 24e place mondiale.

2015[modifier | modifier le code]

Il remporte le tournoi de Kitzbühel face à Paul-Henri Mathieu. C'est son 6e titre ATP.

Il finit l'année à la 34e place mondiale.

2016[modifier | modifier le code]

Pour son tournoi de début de saison, il s'incline face à Jo-Wilfried Tsonga à Auckland dès le second tour. À l'Open d'Australie, n'étant pas tête de série, il joue Kei Nishikori dès le premier tour et s'incline en trois sets.

Il s'incline ensuite en quarts face à Viktor Troicki au tournoi de Sofia.

Durant la saison de terre battue, il remporte son 7e titre en carrière à Munich contre Dominic Thiem dans un gros match physique (7-67, 4-6, 7-64). C'est son aussi son 3e titre dans la ville bavaroise[7].

2017[modifier | modifier le code]

Kohlschreiber dispute sa première finale de l'année à Marrakech en battant les Français Jérémy Chardy et Benoît Paire, ainsi que son compatriote Jan-Lennard Struff. Dominant les deux premiers sets du match et bien qu'ayant bénéficié de cinq balles de match, il finit par s'incliner en finale face au Croate Borna Ćorić[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple messieurs[modifier | modifier le code]

En double messieurs[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2003 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine David Nalbandian
2004 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne Feliciano López
2005 1/8 de finale Drapeau : États-Unis Andy Roddick 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Nicolás Almagro 1er tour (1/64) Drapeau : France Richard Gasquet 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych
2006 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie Ivan Ljubičić 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne J.C. Ferrero 3e tour (1/16) Drapeau : Finlande Jarkko Nieminen 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Sam Querrey
2007 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne Óscar Hernández 1er tour (1/64) Drapeau : France Florent Serra 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne Carlos Moyà
2008 1/8 de finale Drapeau : Finlande Jarkko Nieminen 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse S. Wawrinka 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne F. Verdasco 2e tour (1/32) Drapeau : Serbie Viktor Troicki
2009 2e tour (1/32) Drapeau : France Fabrice Santoro 1/8 de finale Drapeau : Espagne Tommy Robredo 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse Roger Federer 3e tour (1/16) Drapeau : République tchèque Radek Štěpánek
2010 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne F. Verdasco 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis Andy Roddick 2e tour (1/32) Drapeau : France Gilles Simon
2011 2e tour (1/32) Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Sam Querrey 1er tour (1/64) Drapeau : Ouzbékistan Denis Istomin 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque Radek Štěpánek
2012 1/8 de finale Drapeau : Argentine J.M. del Potro 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine Leonardo Mayer 1/4 de finale Drapeau : France J-W. Tsonga 1/8 de finale Drapeau : Serbie Janko Tipsarević
2013 3e tour (1/16) Drapeau : Canada Milos Raonic 1/8 de finale Drapeau : Serbie Novak Djokovic 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie Ivan Dodig 1/8 de finale Drapeau : Espagne Rafael Nadal
2014 3e tour (1/16) Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 2e tour (1/32) Drapeau : Italie Simone Bolelli 1/8 de finale Drapeau : Serbie Novak Djokovic
2015 2e tour (1/32) Drapeau : Australie Bernard Tomic 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne Pablo Andújar 1er tour (1/64) Drapeau : Serbie Novak Djokovic 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse Roger Federer
2016 1er tour (1/64) Drapeau : Japon Kei Nishikori 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Nicolás Almagro 1er tour (1/64) Drapeau : France P.H. Herbert 1er tour (1/64) Drapeau : France Nicolas Mahut
2017 3e tour (1/16) Drapeau : France Gaël Monfils 1er tour (1/64) Drapeau : Australie Nick Kyrgios
  • À droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2005 1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne L. Burgsmüller
Drapeau : Israël J. Erlich
Drapeau : Israël A. Ram
1er tour (1/32)
Drapeau : Belgique O. Rochus
Drapeau : Chili F. González
Drapeau : Chili N. Massú
2006 1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne F. Mayer
Drapeau : France A. Clément
Drapeau : France M. Llodra
1er tour (1/32)
Drapeau : Russie D. Toursounov
Drapeau : France F. Santoro
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
1er tour (1/32)
Drapeau : Italie A. Seppi
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
2007 1er tour (1/32)
Drapeau : Autriche S. Koubek
Drapeau : Royaume-Uni J. Auckland
Drapeau : Australie S. Huss
1er tour (1/32)
Drapeau : Autriche S. Koubek
Drapeau : Suisse Y. Allegro
Drapeau : États-Unis J. Thomas
1er tour (1/32)
Drapeau : Autriche S. Koubek
Drapeau : France A. Clément
Drapeau : France M. Llodra
2008
2009
2010
2011 1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne M. Bachinger
Drapeau : Royaume-Uni J. Delgado
Drapeau : Royaume-Uni J. Marray
2012 1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne M. Bachinger
Drapeau : Australie L. Hewitt
Drapeau : Australie P. Luczak
  • Sous le résultat, le nom du (de la) partenaire ; à droite, les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[9] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[10] Paris
2002 1er tour
Drapeau : Australie L. Hewitt
2003
2004
2005 1er tour
Drapeau : Espagne D. Ferrer
1er tour
Drapeau : Allemagne N. Kiefer
2006 3e tour
Drapeau : Finlande J. Nieminen
1er tour
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
2007 2e tour
Drapeau : Argentine D. Nalbandian
1/4 de finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
2e tour
Drapeau : Russie I. Andreev
1er tour
Drapeau : Slovaquie D. Hrbatý
2e tour
Drapeau : Argentine J.M. del Potro
2008 3e tour
Drapeau : Serbie N. Djokovic
2e tour
Drapeau : Italie S. Bolelli
1/8 de finale
Drapeau : Russie N. Davydenko
1er tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
1er tour
Drapeau : Russie A. Kudryavtsev
1/4 de finale
Drapeau : Croatie I. Karlović
2e tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis James Blake
2009 1/8 de finale
Drapeau : Espagne F. Verdasco
1er tour
Drapeau : Canada F. Dancevic
2e tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
2e tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
1/8 de finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
2e tour
Drapeau : Roumanie V. Hănescu
1er tour
Drapeau : Australie C. Guccione
1er tour
Drapeau : Espagne N. Almagro
1er tour
Drapeau : Italie A. Seppi
2010 3e tour
Drapeau : Serbie N. Djokovic
3e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
1/4 de finale
Drapeau : Espagne D. Ferrer
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : Colombie S. Giraldo
1/4 de finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
1/8 de finale
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : États-Unis A. Roddick
1er tour
Drapeau : Brésil T. Bellucci
2011 1/8 de finale
Drapeau : Argentine J.M. del Potro
2e tour
Drapeau : Argentine J.M. del Potro
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2e tour
Drapeau : Espagne F. López
1er tour
Drapeau : Ukraine S. Stakhovsky
1/8 de finale
Drapeau : France G. Monfils
2e tour
Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov
2012 2e tour
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
3e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
2e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
1er tour
Drapeau : États-Unis John Isner
1er tour
Drapeau : France G. Monfils
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis John Isner
1er tour
Drapeau : États-Unis Brian Baker
2e tour
Drapeau : Espagne F. López
1er tour
Drapeau : Pologne J. Janowicz
2013 2e tour
Drapeau : France B. Paire
2e tour
Drapeau : Belgique D. Goffin
1/8 de finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
1/8 de finale
Drapeau : Espagne D. Ferrer
1er tour
Drapeau : France B. Paire
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2e tour
Drapeau : Argentine J.M. del Potro
1/8 de finale
Drapeau : Suisse R. Federer
2014 2e tour
Drapeau : Taipei chinois Lu Yen-hsun
2e tour
Drapeau : Chypre M. Baghdatís
2e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
1/8 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1er tour
Drapeau : Australie M. Matosevic
1er tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
2e tour
Drapeau : Espagne D. Ferrer
2e tour
Drapeau : Serbie N. Djokovic
2015 3e tour
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2e tour
Drapeau : Espagne Bautista-Agut
2e tour
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
2e tour
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
1er tour
Drapeau : Portugal João Sousa
2016 3e tour
Drapeau : Serbie N. Djokovic
2e tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : Uruguay P. Cuevas
1er tour
Drapeau : Serbie J. Tipsarević
1er tour
Drapeau : États-Unis Jack Sock
2017 3e tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
3e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : Bulgarie G. Dimitrov
  • Sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classements ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Classements à l'issue de chaque saison
Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang en simple 1334 en augmentation 764 en augmentation 268 en augmentation 209 en augmentation 92 en diminution 93 en augmentation 60 en augmentation 32 en augmentation 28 en augmentation 27 en diminution 34 en diminution 43 en augmentation 20 en diminution 22 en diminution 24 en diminution 34 en augmentation 32
Rang en double 1474 en augmentation 574 en diminution 1299 en augmentation 797 en augmentation 398 en augmentation 125 en diminution 148 en augmentation 141 en augmentation 53 en diminution 74 en diminution 198 en augmentation 164 en diminution 335 en augmentation 138 en diminution 286 en diminution 560 en augmentation 169

Source : (en) Classements de Philipp Kohlschreiber sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Djokovic, l'échec », sur eurosport.fr, Eurosport,
  2. (en)« Wimbledon 2012: Brian Baker goes out but with renewed hope for future », sur theguardian.com,
  3. « Wimbledon : un carré d'as, avec Tsonga, en demi-finales », sur lemonde.fr, Le Monde,
  4. (en)« US Open 2012: Philipp Kohlschreiber and John Isner equal record finish », sur theguardian.com,
  5. « Le capitaine de l'équipe d'Allemagne ne compte plus sur Philipp Kohlschreiber », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  6. Düsseldorf : Kohlschreiber triomphe devant son public - Source ː Le Parisien, 24 mai 2014.
  7. « ATP Munich - Philipp Kohlschreiber bat Dominic Thiem en finale (7-6, 4-6, 7-6) », sur eurosport.fr, Eurosport,
  8. Marrakech : Premier titre ATP pour Borna Coric - Source ː L'Équipe, 16 avril 2017.
  9. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  10. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]