WWE Raw Women's Championship

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
WWE RAW Women's Championship
Description de cette image, également commentée ci-après
Alexa Bliss avec le WWE Raw Women's Championship.
Données générales
Autres noms WWE Women's Championship (2016)
WWE RAW Women's Championship (2016-actuel)
Création 3 avril 2016
Fédération World Wrestling Entertainment
Division(s) RAW
Champion(s) actuel(s) Ronda Rousey (1)
Champion(s) précédent(s) Alexa Bliss (3)
Statistiques
Premier(s) champion(s) Charlotte / Charlotte Flair
Règne le plus long Alexa Bliss (223 jours)
Règne le plus court Sasha Banks (8 jours)
Plus grand nombre de règnes Charlotte Flair et Sasha Banks (4)

Le WWE RAW Women's Championship (que l'on peut traduire par championnat féminin de la WWE, division RAW) est un championnat de catch (lutte professionnelle) féminin utilisé par la World Wrestling Entertainment (WWE). Il s'agit de l'un des deux titres féminins existant dans la fédération depuis 2016. Le titre est exclusif à la division féminine de RAW. D'abord créé sous le nom de WWE Women's Championship ou championnat féminin de la WWE, il remplace le WWE Divas Championship. Il change de nom le 5 septembre 2016 pour devenir le championnat féminin de RAW, après la séparation du personnel de la WWE au sein de ses deux émissions phares et la création du championnat féminin de Smackdown Live.

L'actuelle championne est Ronda Rousey, qui a battu Alexa Bliss à SummerSlam (2018).

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la création de ce titre, la World Wrestling Entertainment (WWE) utilisait le championnat des Divas de la WWE comme championnat féminin[1]. Cependant, ce titre a perdu de la valeur à cause de nombreuses décisions particulières de la part de l'équipe créative, ainsi que des choix de recrutement de catcheuses[1]. La WWE préfèrait alors engager des mannequins et leur apprendre le catch plutôt que de signer des catcheuses talentueuses[1] provenant de structures plus petites.

En 2014, la WWE tente de donner à nouveau du prestige à ce titre en lançant la Divas Revolution[2]. Cela s'avère être davantage une opération de communication qu'une volonté de donner une chance aux meilleures catcheuses de l'entreprise de s'exprimer sur le ring[2].

Le 3 avril 2016, durant WrestleMania 32, la WWE décide de cesser d'utiliser la ceinture de championne des Divas[1]. C'est Lita, une des plus célèbres catcheuses américaines du début des années 2000, qui présente la nouvelle ceinture[3]. C'est Charlotte Flair, la dernière championne des Divas, qui devient la première championne féminine de la WWE nouvelle mouture[a],[3].

La WWE décide de séparer à nouveau le personnel apparaissant à l'écran au cours d'une draft le 18 et 19 juillet[4]. Au cours de cette draft, Charlotte Flair rejoint RAW, tandis que d'autres catcheuses vont à SmackDown Live[4]. Ce titre change de nom en septembre pour devenir le WWE RAW Women's Championship en septembre après la création du championnat féminin de Smackdown Live[5].

Liste des championnes[modifier | modifier le code]

Liste des catcheuses ayant détenu le WWE Raw Women's Championship
# Championne Nombre de règnes Date Durée Évènement Lieu Notes Réf
1 Charlotte 1 3 avril 2016 3 mois et 22 jours WrestleMania 32 Arlington (Texas) Elle bat Sasha Banks et Becky Lynch dans un Triple Threat Match visant à déterminer la première championne. [3]
2 Sasha Banks 1 25 juillet 2016 27 jours Raw Pittsburgh (Pennsylvanie) [6]
3 Charlotte Flair 2 21 août 2016 1 mois et 12 jours SummerSlam (2016) Brooklyn (New York) [7]
4 Sasha Banks 2 3 octobre 2016 27 jours Raw Los Angeles (Californie) Lors du premier Main Event féminin de Raw depuis 2004. [8]
5 Charlotte Flair 3 30 octobre 2016 29 jours Hell in a Cell (2016) Boston (Massachusetts) Lors du premier Hell in a Cell match féminin. [9]
6 Sasha Banks 3 28 novembre 2016 20 jours Raw Charlotte (Caroline du Nord) Dans un Falls Count Anywhere match. [10]
7 Charlotte Flair 4 18 décembre 2016 1 mois et 26 jours Roadblock : End of the Line (2016) Pittsburgh (Pennsylvanie) Dans un Iron Woman Match de 30 minutes (3-2) [11]
8 Bayley 1 13 février 2017 2 mois et 17 jours Raw Las Vegas (Nevada) [12]
9 Alexa Bliss 1 30 avril 2017 3 mois et 21 jours Payback (2017) San José (Californie) Elle devient la première catcheuse à avoir remporté les deux titres féminins, Raw et SmackDown. [13]
10 Sasha Banks 4 20 août 2017 8 jours SummerSlam (2017) Brooklyn (New York) Règne le plus court de l'histoire du titre. [14]
11 Alexa Bliss 2 28 août 2017 7 mois et 11 jours Raw Memphis (Tennessee) C'est le règne le plus long de l'histoire du titre à l'heure actuelle. [15]
12 Nia Jax 1 8 avril 2018 2 mois et 9 jours WrestleMania 34 La Nouvelle-Orléans (Louisiane) [16]
13 Alexa Bliss 3 17 juin 2018 2 mois et 2 jours Money in the Bank (2018) Chicago (Illinois) Elle encaise sa mallette Money In The Bank contre à Nia Jax durant son match face à Ronda Rousey. [17]
14 Ronda Rousey 1 19 août 2018 2 mois et 29 jours SummerSlam (2018) Brooklyn (New York) Elle bat Alexa Bliss dans un match en simple et devient la première femme de l'histoire de la WWE à avoir eu le titre de l'UFC et celui de Raw. [18]

Règnes combinés[modifier | modifier le code]

ButtonGreen.svg Travaille toujours à la WWE
Rang Catcheuses Nombre de

règnes

Jours

combinés

1. Alexa Bliss ButtonGreen.svg 3 335
2. Charlotte Flair ButtonGreen.svg 4 242
3. Sasha Banks ButtonGreen.svg 4 82
4. Bayley ButtonGreen.svg 1 76
5. Ronda Rousey ButtonGreen.svg 1 90+
6. Nia Jax ButtonGreen.svg 1 71

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La World Wrestling Entertainment a eu précédemment un championnat du monde féminin jusqu'en 2010.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Joe Burgett, « WWE News: WWE to retire Diva's championship belt in favor of new Women's championship », sur Inquisitr.com, (consulté le 16 septembre 2017)
  2. a et b (en) Will Cooling, « WWE: 8 mistakes that killed the #DivasRevolution », sur Figure Four / Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 17 septembre 2017)
  3. a b et c (en) Jon Benne, « WrestleMania 32 results: Charlotte submits Becky Lynch, claims new Women's Championship », sur SBNation, (consulté le 17 septembre 2017)
  4. a et b (en) Geno Mrosko, « WWE Draft 2016 live results: Rosters for Raw & SmackDown », sur Cageside Seats, (consulté le 24 septembre 2017)
  5. (en) Nick Hausman, « WWE Possibly Changing the Names of Two Raw Titles, WWE Hosts A Special Olympics Unified Basketball Game, WWE Raw Top 10 (Videos) », sur WrestleZone, (consulté le 24 septembre 2017)
  6. (en) Dave Hillhouse, « Raw: Monday Night Rollins », sur Slam! Wrestling, (consulté le 24 septembre 2017)
  7. (en) Geno Mrosko, « WWE SummerSlam 2016 results: Charlotte wins women's title from Sasha Banks », sur Cageside Seats, (consulté le 24 septembre 2017)
  8. (en) Brian Campbell, « Sasha Banks regains WWE Raw women's championship », sur ESPN, (consulté le 24 septembre 2017)
  9. (en) Tom Clark, « Sasha Banks vs. Charlotte: WWE Hell in a Cell 2016 Match Preview, Prediction », sur Bleacher Report, (consulté le 24 septembre 2017)
  10. (en) Mike Chiari, « Charlotte vs. Sasha Banks: WWE Women's Title Match Winner and Reaction », sur Bleacher Report, (consulté le 24 septembre 2017)
  11. (en) Brian Campbell et Sean Coyle, « WWE Roadblock: Charlotte Flair beats Sasha Banks 3-2 in overtime », sur ESPN, (consulté le 24 septembre 2017)
  12. (en) Tim Fiorvanti, « Bayley defeats Charlotte Flair to win the Raw women's championship », sur ESPN, (consulté le 24 septembre 2017)
  13. (en) Mike Chiari, « Alexa Bliss Beats Bayley to Win Raw Women's Title at WWE Payback 2017 », sur Bleacher Report, (consulté le 24 septembre 2017)
  14. (en) Conor Dowley, « SummerSlam 2017 results: Sasha Banks makes a statement against Alexa Bliss », sur SBNation, (consulté le 24 septembre 2017)
  15. (en) Mike Chiari, « Alexa Bliss Beats Sasha Banks to Win Raw Women's Title; Gets Attacked by Nia Jax », sur Bleacher Report, (consulté le 24 septembre 2017)
  16. (en) Josue, « RESULTS: NIA JAX WINS THE RAW WOMEN’S CHAMPIONSHIP » [archive], sur www.diva-dirt.com, (consulté le 20 septembre 2018)
  17. (en) Tim Fiorvanti, « Bliss cashes in during Rousey-Jax match to win WWE Raw Women's Championship » [archive], sur www.espn.com, (consulté le 20 septembre 2018)
  18. (en) Joe NGuyen, « Ronda Rousey wins WWE Raw women’s championship at SummerSlam » [archive], sur www.denverpost.com, (consulté le 20 septembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]