Quarantaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quarantaine (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'article concernant les guerres médiévales, voir Quarantaine-le-roi.
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'article concernant les virus informatiques, voir Quarantaine (informatique).
"Lima" est le drapeau actuel international de la quarantaine.

La quarantaine (terme attesté en français depuis les années 1180 signifiant « espace de quarante jours »[1]) est le fait de mettre à l'écart des personnes, des animaux, ou des végétaux durant une certaine période. Cet isolement sanitaire forcé avait pour but d'empêcher la transmission de maladies supposées contagieuses et est toujours utilisé en cas de suspicion de ce type de maladies. Elle désigne aussi au figuré la condition d'une personne mise volontairement à l'écart (ostracisme).

Histoire[modifier | modifier le code]

La quarantaine est une technique de prévention utilisée très tôt dans les sociétés :

« Parlez aux Israélites, vous leur direz : Lorsqu'un homme a un écoulement sortant de son corps, cet écoulement est impur

Voici en quoi consistera son impureté tant qu'il a cet écoulement : Que sa chair laisse échapper l'écoulement ou qu'elle le retienne, il est impur
Tout lit où couchera cet homme sera impur et tout meuble où il s'assiéra sera impur

Celui qui touchera son lit devra nettoyer ses vêtements, se laver à l'eau, et il sera impur jusqu'au soir . »

— La Bible, Lévitique 15:2-5

L'obligation de l'isolement sanitaire dans la marine remonte au XVIIe siècle, elle s'impose aux voyageurs et marchandises en provenance de pays lointains.

Maladies infectieuses[modifier | modifier le code]

La quarantaine est une des premières méthodes pour lutter contre les maladies infectieuses. En empêchant les personnes d'avoir des contacts avec d'autres, on rend la contagion impossible et les maladies infectieuses disparaissent d'elles-mêmes. Le lieu d'accueil des personnes suspectées de maladie est appelé lazaret.

L'ancien lazaret de Venise était une île.

La mise en quarantaine est employée bien souvent pour une personne dont la pathologie est déjà déclarée ou suspectée en raison de l'apparition de symptômes, alors que le vrai but de la quarantaine est d'isoler les porteurs potentiels de germes (en raison de leur provenance d'un milieu à risque), et cela même s'ils ne manifestent aucun signe clinique, pendant une durée suffisante pour couvrir la période d'incubation de la maladie suspectée, afin qu'elle se déclare éventuellement en milieu protégé, évitant ainsi sa propagation potentiellement exponentielle.

Prévention[modifier | modifier le code]

La quarantaine peut également être utilisée pour prévenir les infections.

C'est ainsi que le Royaume-Uni obligeait jusqu'au 28 février 2000 les animaux à subir une quarantaine d'une durée de six mois, de manière à prévenir la rage. Au début des années 2000, cette politique de quarantaine systématique a été allégée et les animaux munis d'un Pet Passport (un certificat montrant la date de vaccination) peuvent désormais échapper à la mise en quarantaine.[2].

Les astronautes de la mission Apollo 11 en quarantaine à la suite de leur retour sur Terre.

Lors du retour des premières missions lunaires, les astronautes des missions Apollo 11, 12 et 14 ont été mis en quarantaine, par précaution. (les astronautes de la mission de Apollo 13 n'ayant pu alunir en raison d'un problème technique)

Travail en quarantaine[modifier | modifier le code]

Dans un sens plus large, on désigne par zone de quarantaine les locaux servant au stockage, à l'étude ou à la transition d'éléments biologiques non-implantés dans l'environnement desdits locaux. L'objectif n'est plus uniquement sanitaire, mais surtout écologique : la dispersion de ces organismes exotiques étant susceptible de conduire à une invasion. De telles zones peuvent se trouver dans les aéroports, mais aussi dans les centres de recherches ou les parcs zoologiques.

Fonction quarantaine d'un logiciel antivirus[modifier | modifier le code]

Un logiciel antivirus peut avoir une fonction Quarantaine[3]. Celle-ci permet de maintenir un fichier infecté par un virus informatique dans une zone blanche sans lien avec le cœur du système, pour l'empêcher d'agir sur l'ordinateur de la victime. Cependant, il n'y a aucun moyen de supprimer le ou les fichiers infectés, car toute manipulation effectuée sur un ces fichiers leur offre à nouveau la possibilité d'agir, le meilleur moyen étant de faire une restauration complète afin de remettre le système sous un jour meilleur, ou de manière plus radicale, de réinstaller entièrement le système en ayant préalablement détruit les partitions du disque et en installant le système sur une nouvelle base, saine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Quarantaine subst. fém. », CNRTL (consulté le 8 novembre 2014).
  2. « Voyager au Royaume-Uni avec votre chien », sur www.visitbritainshop.com (consulté le 18 août 2017)
  3. (en) Michelle et Patrick Gillet, Les systèmes d' Information de A à Z, Dunod, (ISBN 9782100562510, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]