Théorie sociale cognitive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La théorie sociale cognitive, utilisée en psychologie, éducation et communication, pose qu'en partie l'acquisition de connaissances d'un individu peut être directement liée à l'observation d'autrui dans le cadre des interactions sociales, des expériences, et en dehors de l'influence des médias.

Cette théorie a été formalisée par psychologue Albert Bandura[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Lent, « Toward a Unifying Social Cognitive Theory of Career and Academic Interest, Choice, and Performance », Journal of Vocational Behavior, vol. 45, no 1,‎ , p. 79–122 (DOI 10.1006/jvbe.1994.1027)

Liens internes[modifier | modifier le code]