Agence de la santé publique du Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Agence de la santé publique du Canada
PHAC wordmark.svg
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
(en) PHACVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Siège
Pays
Organisation
Organisation mère
Site web

L’Agence de la santé publique du Canada (Public Health Agency of Canada en anglais) est une agence du Gouvernement du Canada qui est responsable pour la santé publique, les préparations pour les urgences et la réponse aux catastrophes nationales et le contrôle des maladies infectieuses et chroniques. L'agence fut formée par un Ordre en Conseil en 2004 et aussi par une loi qui a pris effet le . L'agence est aussi un membre du portfolio fédéral de la santé (avec Santé Canada, L'institut canadien de la recherche médicale et d'autres organisations).

Le chef de l'Agence de la santé publique est l'administrateur en chef de la santé publique du Canada. En tant que député-ministre de l'Agence de la santé publique du Canada, il ou elle est responsable auprès du ministre de la santé. En tant que plus important officier de la santé publique, il fournit des conseils au ministre de la Santé et au Gouvernement du Canada à propos de la santé des canadiennes et canadiens. De à décembre 2016, le poste est occupé par Dr Gregory W. Taylor[1]. Depuis le 26 juin 2017, il est occupé par Dre Theresa Tam[2],[3].

Le siège social est situé dans deux piliers, l'un à Ottawa et l'autre à Winnipeg, au Manitoba. Le pilier à Winnipeg est aussi le lieu du Centre scientifique canadien de santé humaine et animale, la seul laboratoire microbiologique au niveau quatre au Canada pour la santé humaine.

Responsabilités[modifier | modifier le code]

  • Détection et contrôle des maladies
  • Sécurité de santé
    • Avis de voyage
    • Vaccination
    • Préparations pour les urgences
    • Promotion de santé
    • Prévention des blessures
  • Recherche et statistiques

Structure de l'organisation[modifier | modifier le code]

  • Chef de la Santé publique
    • Conseille les ministres et travaille avec les autres départements et agences fédéraux et les départements et agences provinciaux et territoriaux, la communauté internationale, la communauté de la santé publique et la population canadienne sur les questions de la santé publique.
    • Assume le rôle de porte-parole du gouvernement fédéral sur les questions de la santé publique, en particulier, durant les crises de santé.
    • Prend un rôle de leadership dans les questions de la santé publique et d'engagements et citoyennes et citoyens dans la santé nationale.
  • Assistant senior député-ministre - Population et la section de l'intégration de la Santé publique
  • Assistant député-ministre - Maladies infectieuses et préparations d, urgence
  • Député-chef de la santé publique - Protection de la santé publique et la section de prévention des maladies chroniques
  • Directeur exécutif - Secrétariat aux affaires des sociétés


Histoire[modifier | modifier le code]

En décembre 2021, un journaliste révèle que l'agence a suivi, à leur insu, les déplacements de plusieurs millions de Canadiens, dans le but de dresser un portrait des motifs de propagation de la Covid-19 au Canada. Un porte-parole de l'agence a déclaré : « À cause de l'urgence de la pandémie, [l'ASPC] a recueilli et utilisé les données de mobilité, comme des données localisation des tours cellulaires, pendant la réaction à la COVID-19»[trad 1]. En mars 2021, l'agence a signé un contrat avec la société Telus pour se faire, contrat qui a échu en octobre 2021 ; l'ASPC ne pourrait plus consulter les données[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Citations originales[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Due to the urgency of the pandemic, (PHAC) collected and used mobility data, such as cell-tower location data, throughout the COVID-19 response »

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Canada, Agence de la santé publique du Canada, « Dr Gregory Taylor - Deuxième administrateur en chef de la santé publique - Agence de la santé publique du Canada », sur www.phac-aspc.gc.ca (consulté le )
  2. « Theresa Tam nommée «médecin en chef du Canada» », sur La Presse, (consulté le )
  3. Agence de la santé publique du Canada, « Administratrice en chef de la santé publique du Canada », sur aem, (consulté le )
  4. (en) Swikar Oli, « Canada's public health agency admits it tracked 33 million mobile devices during lockdown », National Post,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]