Organisme de quarantaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un organisme de quarantaine est, selon la définition de l'ONUAA , un organisme nuisible qui a une importance potentielle pour l’économie de la zone menacée et qui n’est pas encore présent dans cette zone ou bien qui y est présent mais n’y est pas largement disséminé et fait l’objet d’une lutte officielle[1].

La zone considérée peut être une région, un pays ou un ensemble de pays, par exemple l'Union européenne.

Organisations régionales de la protection des végétaux[modifier | modifier le code]

Il existe dans le monde neuf organisations régionales de la protection des végétaux qui sont des organisations internationales chargées entre autres de la régulation des organismes de quarantaine. Ce sont les suivantes[2] :

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. S. Durand, Nouveaux principes de législation phytosanitaire - Volume 62 de FAO étude legislative, Food & Agriculture Org., (ISBN 9252040854, lire en ligne), p. 64
  2. « Les organisations régionales de la protection des végétaux », CIPV (consulté le 29 juillet 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]