Théorie du comportement planifié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Théorie du Comportement Planifié (TCP)[1] a été proposée par Icek Ajzen comme une amélioration de la Théorie de l’action raisonnée (en)[2] qu'il avait déjà développée en collaboration avec Martin Fishbein. La TCP vise à expliquer ou infléchir les comportements à partir de questions comme leur lien avec les attitudes, le sentiment d’auto-efficacité et les normes sociales.

Diagramme de la TCP
La théorie du comportement planifié (TPB) d'après Azjen 1991 (p 182)

Contenu de la théorie[modifier | modifier le code]

Elle postule que le comportement humain, pour être effectif, doit d’abord être décidé/planifié, d’où le nom de théorie du comportement planifié. De plus pour être décidé, trois types de facteurs sont nécessaires :

  1. Des jugements sur la désirabilité du comportement et de ses conséquences (attitudes par rapport au comportement);
  2. Des considérations sur l’influence et l’opinion des proches sur le comportement (les normes sociales);
  3. Des croyances sur la capacité du sujet à réussir le comportement (auto-efficacité).

Champs d’application[modifier | modifier le code]

La théorie du comportement planifié est une théorie intégratrice applicable à une très grande variété de situations : abandon scolaire, absentéisme au travail, port du préservatif, comportements de consommation, sécurité routière, arrêt du tabac, acceptation d'un nouveau système informatique, volonté d'entreprendre[3]

Par exemple pour l’arrêt du tabac, on étudiera successivement :

  1. L’attitude vis-à-vis du tabac (cancer, dents jaunes, impuissance, …),
  2. L’influence des proches du fumeur (famille, enfants, …),
  3. L’auto-efficacité (« si je veux, je suis capable d’arrêter »).

D’après la TCP, c’est sur ces trois facteurs qu’il faut agir concomitamment.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en): Icek Ajzen sur l’opérationnalisation de la TCP : modèle, construction de questionnaires, interventions basées sur la TCP.

Bibliographie et références[modifier | modifier le code]

  1. Ajzen,I., « The Theory of Planned Behavior », Organizational Behavior and Human Decision Processes, vol. 50, no 2,‎ , p. 179-211
  2. Fishbein, M. et Ajzen,I., « Attitudes towards objects as predictors of single and multiple behavioral criteria », Psychological Review, vol. 81, no 1,‎ , p. 59-74
  3. (en) Kautonen, Teemu et van Gelderen, Marco, « Predicting entrepreneurial behavior: A test of the theory of planned behavior. », Applied Economics, vol. 45, no 6,‎ , p. 697-707