Taux de létalité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le taux de létalité (souvent dit létalité) est la proportion de décès liés à une maladie ou à une affection particulière, par rapport au nombre total de cas atteints par la maladie ou concernés par la condition particulière (par exemple : exposition à un risque naturel ou industriel).

Avertissement[modifier | modifier le code]

On ne doit pas le confondre avec le taux de mortalité qui exprime le rapport du nombre de décès (toutes causes confondues) dans une population et pendant une période donnée sur l'effectif de la population pendant ladite période[1],[2],[3],[4].

Calcul[modifier | modifier le code]

La méthode la plus simple est de diviser le nombre de morts liés à la maladie par le nombre total de personnes infectées pour une région ou un pays donné, c’est de cette manière que procède l’OMS[5]. Il s'exprime soit comme un nombre allant de 0 à 1 soit par un pourcentage entre 0 % et 100 %. C'est un indicateur de la gravité de la maladie, de la qualité des soins et des conditions particulières auxquelles est soumise la population concernée[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Thierry Ancelle, Statistique, Épidémiologie, Paris, Maloine, , 300 p. (ISBN 2-224-02706-0), p. 184.
  2. a et b Pascal Astagneau et Thierry Ancelle, Surveillance épidémiologique : Principes, méthodes et applications en santé publique, Paris, Lavoisier, Médecine Sciences Publications, , 360 p. (ISBN 978-2-257-20426-4), p. 330.
  3. Milos Jenicek et Robert Cléroux, Épidémiologie : Principes, techniques, applications, Paris et Québec, Maloine S.A. et Edisem, , 2e éd., 454 p. (ISBN 2-224-00814-7 et 2-89130-069-6), p. 60-62.
  4. « Taux de létalité », sur Dictionnaire de l’Académie de médecine (consulté le 2 mars 2020).
  5. « Ebola : quel est vraiment le taux de mortalité du virus ? », sur Sciences et avenir, (consulté le 2 mars 2020).

Articles connexes[modifier | modifier le code]