Base des Forces canadiennes Goose Bay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goose Bay.

BFC Goose Bay
Vue aérienne de la BFC Goose Bay
Vue aérienne de la BFC Goose Bay

Pays Drapeau du Canada Canada
Type Base des Forces canadiennes
Rôle Base aérienne
Allégeance Forces canadiennes
Branche Commandement aérien
Localisation
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau de Terre-Neuve-et-Labrador Terre-Neuve-et-Labrador
Ville Happy Valley-Goose Bay
Latitude
Longitude
53° 19′ 09″ nord, 60° 25′ 42″ ouest
Informations aéronautiques
Code AITA YYR
Code OACI CYYR
Type d'aéroport Militaire
Gestionnaire Ministère de la Défense nationale
Altitude 49 m (161 ft)
Pistes
Direction Longueur Surface
08/26 3 368 m (11 050 ft) à renseigner
16/34 2 920 m (9 580 ft) Béton avec une surface d'asphalte

La base des Forces canadiennes (BFC) Goose Bay est une base des Forces canadiennes située à Happy Valley-Goose Bay au Labrador.

La Base des Forces canadiennes Goose Bay

Histoire[modifier | modifier le code]

La base est créée en 1941[1]. De 1951 à 1965, d'importantes infrastructures seront construites sur la base avec l'aide des États-Unis[2]. En 1976, toutes les unités du Commandement des forces aériennes stratégiques ont été retirées et la force aérienne des États-Unis a réduit sa présence[3]. En 1981 et 1985 l'Allemagne et les Pays-Bas commencent à s'entraîner sur la base[4]. En 2005 cessent les entraînements internationaux à la Base des Forces canadiennes Goose Bay[5].

Emploi militaire[modifier | modifier le code]

La base est sous le Commandement aérien et constitue un site d'entraînement aérien pour l'OTAN.

La 5e Escadre Goose Bay est la principale unité occupant la base.

Unités, escadrons et formations[modifier | modifier le code]

Les autres composantes de la Base des Forces canadiennes Goose Bay sont[6]:

Équipe de commandement[modifier | modifier le code]

L'équipe de commandement de la base se compose comme suit[9]:

  • Commandant : LCol Stéphane Racle[10]
  • L'adjudant-maître : L'Adjum Dave McDowell[11]

Emploi civil régulier[modifier | modifier le code]

L'aérodrome de la base est aussi utilisé civilement sous le nom d'aéroport de Goose Bay.

L'Agence des services frontaliers du Canada sur la base ne peut desservir que des appareils d'aviation générale de 15 passagers et moins.

Faits économiques[modifier | modifier le code]

  • L’économie du nord du Labrador dans son ensemble subi les effets de la Base des Forces canadiennes Goose Bay [12].
  • Les dépenses de la Base des Forces canadiennes Goose Bay sont de 7 979 000 $[13].
  • Les dépenses locales estimées de la base sont de 10 459 000 $[14].
  • Le nombre d'emploi total sur la base est de 113 emplois[15].

Journal[modifier | modifier le code]

Le journal de la Base des Forces canadiennes Goose Bay s'appel The MFRC Flyer[16],[17]. C'est un journal publié par le Military Family Resource Centre de Goose Bay[18].


Lieu historique du Canada[modifier | modifier le code]

Le hangar 8 de l'Aviation royale canadienne situé sur la Base des Forces canadiennes Goose Bay est désigné comme un lieu historique du Canada depuis 2004[19].

Un site historique se trouve sur la Base des Forces canadiennes Goose Bay

Utilisations exceptionnelles[modifier | modifier le code]

La BFC Goose Bay constituait également un site d'atterrissage d'urgence pour les navettes spatiales de la NASA à cause de sa position stratégique le long de la trajectoire lors du lancement des navettes et grâce à ses longues pistes.

Il peut aussi servir de terrain de dégagement pour des vols transatlantiques. Ainsi le 30 septembre 2017, un A380 d'Air France parti de Paris à destination de Los Angeles se pose à Goose Bay à la suite d'une importante panne d'un moteur alors qu'il survolait le Groenland. Il se pose sans encombres et aucun blessé n'est à déplorer parmi les 520 personnes à bord[20] ; l'appareil reste cependant immobilisé deux mois sur l'aéroport[21].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/en/5-wing/history.page
  2. http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/en/5-wing/history.page
  3. http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/en/5-wing/history.page
  4. http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/en/5-wing/history.page
  5. http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/en/5-wing/history.page
  6. http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/fr/5-escadre/index.page
  7. http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/en/squadron/444-squadron.page
  8. http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/en/5-wing/index.page?
  9. http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/en/5-wing/index.page?
  10. http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/en/5-wing/commander.page
  11. http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/en/5-wing/chief-warrant-officer.page
  12. http://www.vbnc.com/eis/chap22/chap221.htm
  13. http://www.forces.gc.ca/fr/about-economic-impact/5-wing-cfb-goose-bay.page
  14. http://www.forces.gc.ca/fr/about-economic-impact/5-wing-cfb-goose-bay.page
  15. http://www.forces.gc.ca/fr/about-economic-impact/5-wing-cfb-goose-bay.page
  16. https://www.facebook.com/pages/Goose-Bay-Military-Family-Resource-Centre/524231794312712
  17. https://admin.cafconnection.ca/getmedia/df5ffb81-864b-4a6b-97b7-a86b5d429ab6/October.aspx
  18. https://www.thelabradorian.ca/news/local/construction-of-new-goose-bay-military-family-resources-centre-underway-158980/
  19. https://www.historicplaces.ca/fr/rep-reg/place-lieu.aspx?id=10795&pid=0
  20. https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/un-a380-d-air-france-reliant-paris-a-los-angeles-se-pose-au-canada-apres-un-grave-dommage-sur-un-reacteur_2397018.html
  21. https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/greve-a-air-france/onze-passagers-portent-plainte-apres-une-avarie-sur-un-airbus-a380-d-air-france_2566651.html

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]