Río Apaporís

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Río Apaporís
Illustration
Caractéristiques
Longueur 1 370 km (depuis la source du río Tunia)
Bassin 54 300 km2
Bassin collecteur Amazone
Débit moyen 3 900 m3/s (à l'embouchure)
Régime pluvial équatorial
Cours
Origine confluent du río Tunia et du río Ajaju
Confluence Río Japurá
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Colombie Colombie

Le río Apaporís est une importante rivière du sud de la Colombie, principal affluent du río Japurá.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le río Apaporís prend sa source dans le département de Caquetá, près de la municipalité de Puerto Rico. Il délimite ensuite sur une longue distance les départements de Vaupés et Amazonas, avant de rejoindre après un parcours total de 970 km (1 370 km avec le río Tunia) le río Japurá, à la frontière brésilienne. Il suit cette frontière pendant 50 km avant son embouchure.

Le río Apaporis prend ce nom au confluent des ríos Tunia (ou Macayá) et Ajaju. Il suit un cours généralement orienté du nord-ouest vers le sud-est comme la plupart des rivières qui irriguent cette région reculée et très humide de l'Amazonie. Il constitue avec le río Ajaju la limite nord du parc national naturel de la Serranía de Chiribiquete qui s'étend jusqu'au río Yarí au sud. Comme de nombreuses rivières du bassin amazonien qui naissent dans des régions peu accidentées, son cours est très sinueux, et il charrie des "eaux noires" mais transparentes (couleur du thé) qui contrastent grandement à la confluence avec celles du río Japurá, beaucoup plus claires et limoneuses. Ces eaux s'écoulent côte à côte pendant des dizaines de kilomètres avant de se mélanger totalement.

Le río Apaporis est le plus grand et le plus abondant des affluents du río Japurá dont il renforce le débit d'un tiers. Ce confluent où se situe la petite ville de Vila Bittencourt (également nommée Japurá) marque à la fois la frontière avec le Brésil et le point où le río Caquetá change son nom en río Japurá.

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]