Accord de libre-échange entre la Colombie et les États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’économie
Cet article est une ébauche concernant l’économie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'Accord de promotion commerciale entre la Colombie et les États-Unis est un accord de libre-échange entre les États-Unis et la Colombie mis en application le 15 mai 2012. Comme de nombreux traités de libres échanges, l'accord fait de polémiques notamment sur questions du droits du travail, du droit de l'environnement ou de la propriété intellectuelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'accord fait suite au Andean Trade Promotion Act (ATPA) mis en application en 1991 et renouvelé pour 10 ans supplémentaires en 2002 par l'Andean Trade Promotion and Drug Eradication Act. Ces deux accords réduissent les droits de douanes par les États-Unis pour les marchandises venant du Pérou, de la Bolivie, de la Colombie et de l'Équateur[1].

Le , le Congrès américain a adopté de façon définitive le traité de libre-échange avec la Colombie[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. L’accord de libre-échange États-Unis/Pérou et les normes du travail, Christian Deblock et Sylvain Zini, Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation, 6 décembre 2007
  2. (fr) Aline Timbert, « Colombie : l'Accord de libre-échange avec les États-Unis a enfin été adopté par le Congrès (les enjeux) », sur actulatino.com,‎ .