René Higuita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
René Higuita
Higuita.jpg
René Higuita
Biographie
Nom José René Higuita Zapata
Nationalité Drapeau de la Colombie Colombie
Naissance (47 ans)
Lieu Medellín, Drapeau de la Colombie Colombie
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 1985-2010
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
  Drapeau : Colombie Millonarios
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1985 Drapeau : Colombie Millonarios 016 (7)
1986-1992 Drapeau : Colombie Atlético Nacional 112 (1)
1992-1993 Drapeau : Espagne Real Valladolid 015 (2)
1994-1997 Drapeau : Colombie Atlético Nacional 069 (1)
1997-1998 Drapeau : Mexique Tiburones Rojos de Veracruz 030 (2)
1999-2000 Drapeau : Colombie Independiente Medellín 020 (1)
2000-2001 Drapeau : Colombie Real Cartagena 021 (0)
2001-2002 Drapeau : Colombie Atlético Junior 004 (0)
2002-2003 Drapeau : Colombie Deportivo Pereira 013 (0)
2004 Drapeau : Équateur Aucas 012 (3)
2005 Drapeau : Colombie Bajo Cauca FC 013 (1)
2007 Drapeau : Venezuela Guaros de Lara 035 (5)
2008 Drapeau : Colombie Deportivo Rionegro 010 (3)
2008-2010 Drapeau : Colombie Deportiva Pereira 012 (5)
Total 382 (40)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1987-1999 Drapeau : Colombie Colombie 068 (3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

René Higuita, né le à Medellín (Colombie), est un ancien footballeur colombien, qui évoluait au poste de gardien de but à Millonarios, à l'Atlético Nacional, au Real Valladolid, à Veracruz, à l'Independiente Medellín, au Real Cartagena, à l'Atlético Junior, à Aucas, à Bajo Cauca, au Guaros de Lara, au Deportivo Rionegro et au Deportiva Pereira ainsi qu'en équipe de Colombie.

Higuita marque huit buts lors de ses soixante-huit sélections avec l'équipe de Colombie entre 1987 et 1999.

Il participe à la coupe du monde de football en 1990 et à la Copa América en 1987, 1989, 1993 et 1995 avec la Colombie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît en Castille dans un quartier pauvre de la ville de Medellin. Il est le fils d'une mère célibataire appelée Mary Dioselina Higuita d'où son nom de famille. Sa mère meurt quelques années après sa naissance, ainsi René est élevé par sa grand-mère, Ana Felisa.

Il passe son enfance dans un contexte économique difficile. Il exerce le métier de vendeur de journaux entre autres, pour gagner sa vie.

Il devient gardien de but par hasard. En effet René jouait toujours comme buteur, il était d'ailleurs le meilleur marqueur de l'équipe. Dans un match de son école, où l'on choisissait les meilleurs joueurs pour « El Independiente de Medellín », le gardien de but se blesse. Sans gardien remplaçant, ils doivent choisir un gardien de but parmi les joueurs de champ. René est sélectionné pour remplacer ce joueur, et le match qu’il effectue démontra qu'il doit devenir gardien.

La femme de René Higuita s'appelle Magnolia et elle a deux enfants, Andrew et Pamela. Il est aussi le père de Cindy Caroline, la fille de sa première femme (décédée).

René Higuita fait partie de la lignée des fantasques gardiens de but latino-américains comme José Luis Chilavert (74 sélections pour 8 buts) ou Jorge Campos (130 sélections).

Higuita devient célèbre lors d'un match amical entre l'équipe d'Angleterre et la Colombie à Wembley en septembre 1995. Sur un centre-tir de l'Anglais Jamie Redknapp et alors que le ballon se dirige vers son but, Higuita saute et propulse le ballon hors de la surface à l'aide de ses talons. Cet arrêt spectaculaire est baptisé le coup du scorpion[1].

Lors de la demi-finale de Copa Libertadores 1995 disputée sous les couleurs de l'Atlético Nacional face au CA River Plate, Higuita arrache le but de la prolongation sur coup franc avant d'inscrire le tir au but victorieux qui envoie son club en finale.

Higuita est également connu pour ses prises de risques inutiles et parfois compromettantes pour son équipe. Ainsi, en huitième de finale du Mondial 90 contre le Cameroun et alors que l'on dispute la prolongation, Higuita perd le ballon en dehors de sa surface de réparation et Roger Milla s'en va marquer dans le but vide, et donner ainsi la qualification pour les quarts à son pays (2-1).

Il est démis de ses fonctions de préparateur physique des gardiens au sein de la sélection colombienne et de Aucas de Quito (1re div. équatorienne) après la révélation d'un contrôle antidopage positif à la cocaïne en 2004.

En juillet 2007, il rechausse les crampons et s'engage avec un promu en 1re division vénézuelienne, au club de Guaros de Lara.

En janvier 2008, il reprend encore du service à l'âge de 41 ans en s'engageant avec le club de Deportivo Rionegro (3e division colombienne). Il marque, le 21 mars 2008, le 44e but de sa carrière, sur penalty, contre Valledupar.

Le 25 janvier 2010, il célèbre son jubilé à Medellin, sa ville d'origine, devant plus de 20 000 spectateurs. Il les gratifie ce même jour du coup du scorpion.

La TV réalité[modifier | modifier le code]

Il subit une opération de chirurgie plastique dans le cadre de l'émission de télé-réalité Cambio Extremo dans l'espoir de redémarrer sa carrière en 2005.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Avec l'Atlético Nacional[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. (en) [vidéo] Vidéo de l'arrêt sur YouTube

Lien externe[modifier | modifier le code]