Francisco Javier Vergara y Velasco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vergara.
Francisco Javier Vergara y Velasco
Informations générales
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Francisco Javier Vergara y Velasco, né à Popayán (Cauca) le et mort à Barranquilla (Atlántico) le , était un géographe, cartographe, militaire et historien colombien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les œuvres principaux de Vergara sont Nueva Geografía de Colombia (1888, 1892 et 1901; version définitive publiée en 1902)[1] et l' Atlas completo de geografía colombiana (1906-1910), grâce auquel il a gagné le prix Charles Manoir de la Société de géographie de Paris.

Le géographe anarchiste français Elisée Reclus a basé le chapitre de sa Nouvelle Géographie Universelle sur la Colombie sur les œuvres de Vergara y Velasco.

Vergara fut un auteur érudit et critique dont la pensée géographique ne correspondait pas aux paramètres des idéologies géographiques dominantes de son pays et son époque; son travail sert de point de départ pour des études de l'histoire de la formation territoriale en Colombie[1].

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Nueva Geografía de Colombia (1888, 1892 et 1901)
  • 1818 (Guerra de Independencia), Bogotá, Imprenta Nacional (1897)
  • Atlas completo de geografía colombiana (1906-1910)
  • Memoria sobre la construcción de una Nueva carta geográfica de Colombia y de un Atlas completo de geografía colombiana, Bogotá, Imprenta Eléctrica (1906)
  • Tratado de metodología y crítica histórica y elementos de cronología colombiana, Bogotá, Imprenta Eléctrica (1907)
  • Archivos Nacionales: índice analítico, metódico y descriptivo, Bogotá, Imprenta Nacional (1913)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b David Alejandro Ramirez Palacios: A ‘Nueva Geografía de Colombia’ de Francisco Javier Vergara y Velasco (1901) [1902.] Thèse doctorale sous la direction d’Antonio Carlos Robert Moraes, Faculté de Philosophie, Lettres et Sciences Humaines de l’Université de São Paulo, 2015.