Carlos Valderrama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valderrama.
Carlos Valderrama
Valderrama2010.JPG
Carlos Valderrama
Biographie
Nom Carlos Alberto Valderrama Palacio
Nationalité Drapeau : Colombie Colombien
Naissance (54 ans)
Lieu Santa Marta (Colombie)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 1981-2004
Poste Milieu offensif
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1981-1983 Drapeau : Colombie Unión Magdalena 094 0(5)
1984 Drapeau : Colombie Millonarios 033 0(0)
1985-1988 Drapeau : Colombie Deportivo Cali 131 (22)
1988-1991 Drapeau : France Montpellier HSC 091 0(5)
1991-1992 Drapeau : Espagne Real Valladolid 017 0(1)
1992 Drapeau : Colombie Independiente Medellín 010 0(1)
1993-1995 Drapeau : Colombie Atlético Junior 082 0(5)
1996-1997 Drapeau : États-Unis Tampa Bay Mutiny 051 0(8)
1998-1999 Drapeau : États-Unis Miami Fusion 025 0(3)
1999-2001 Drapeau : États-Unis Tampa Bay Mutiny 076 0(5)
2002-2004 Drapeau : États-Unis Colorado Rapids 046 0(2)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1985-1998 Drapeau : Colombie Colombie 111 (11)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Carlos Alberto Valderrama Palacio, né le à Santa Marta (Colombie), est un ancien footballeur international colombien qui a évolué au poste de milieu offensif.

Surnommé "El Pibe", il a joué pour cinq différents clubs en Colombie (l'Unión Magdalena, le Millonarios, le Deportivo Cali, l'Independiente Medellín et l'Atlético Junior), trois clubs aux États-Unis (Tampa Bay Mutiny, Miami Fusion et Colorado Rapids), un club en Espagne (Real Valladolid) et un club en France, le Montpellier HSC, où il aura laissé une trace indélébile.

International à 111 reprises avec l'équipe de Colombie, il a marqué 11 buts entre 1985 et 1998.

Il a participé à trois reprises à la coupes du monde (1990, 1994 et 1998) et à cinq reprises à la Copa América (1987, 1989, 1991, 1993 et 1995) avec la Colombie.

Sur le continent européen, il n'a remporté qu'un seul titre : la Coupe de France de football 1989-1990 remportée alors qu'il portait les couleurs du club français de Montpellier.

Il est à ce jour considéré comme le meilleur joueur colombien de tous les temps.

Biographie[modifier | modifier le code]

Statue de Carlos Valderrama à Santa Marta

Probablement le meilleur joueur colombien, en tout cas le plus connu, Valderrama est reconnaissable entre mille avec son énorme touffe de cheveux blonds. Valderrama fut le capitaine de la sélection colombienne aux Mondiaux 1990, 1994 et 1998, avant d'annoncer sa retraite internationale à 111 sélections et 11 buts.

Valderrama a commencé sa carrière à Unión Magdalena en première division colombienne en 1981. Il a également joué pour Millonarios et le Deportivo Cali avant de rejoindre le Championnat de France en 1988, sous les couleurs du Montpellier Hérault de Louis Nicollin. Après trois saisons terminées dans le « ventre mou » du championnat malgré une coupe de France remportée en 1990 face au Racing Paris (ancien Matra RP), Valderrama change d'air en signant au Real Valladolid avant de retourner au pays, à l'Independiente Medellín puis à l'Atlético Junior. Valderrama ira finir sa carrière aux États-Unis dans les clubs de Tampa Bay Mutiny, Miami Fusion et Colorado Rapids.

Montpellier HSC[modifier | modifier le code]

  • Saison 1988-1989 :

Carlos Valderrama débute en première division française le 16 juillet 1988 au stade Vélodrome lors d'un match contre l'Olympique de Marseille qui se termine sur le score de 1-1.

Le 23 juillet 1988, il joue son premier match au stade de la Mosson lors du match 1-1 de son club contre l'OGC Nice.

Le 7 septembre 1988, il joue son premier match de coupe de l'UEFA lors de la défaite 3-0 de son équipe à domicile contre les Portugais du SL Benfica.

Le 14 décembre 1988, il marque enfin son premier but sous ses nouvelles couleurs, à domicile lors de la victoire 1-0 contre Caen.

Au total, il participe à 24 matchs de championnat sous le maillot du MHSC cette saison-là et marque un seul but. Son club termine à la 11ème place du classement.

  • Saison 1989-1990 :

Lors de sa deuxième saison héraultaise, Valderrama participe à 18 rencontres de championnat, et marque un but lors de la victoire 5-0 du MHSC le 14 avril 1990 contre Lille au stade de la Mosson. Le club termine à une décevante 13ème place en championnat mais remporte tout de même la coupe de France après avoir éliminé Istres (0-1) à l'extérieur, Louhans-Cuiseaux (5-1) à domicile, le FC Nantes (2-0) toujours à domicile, Avignon (0-1) à l'extérieur.

En demi-finale, le MHSC défait l'AS Saint-Étienne au stade Geoffroy-Guichard lors d'une victoire mémorable sur le score de 1-0. Valderrama est expulsé durant ce match et manquera la finale ! Les Verts comptaient pourtant sur des joueurs de renom tels que John Sivebaek, Alain Geiger ou encore Rob Witschge.

La finale se joue le 2 juin 1990 contre le Racing Paris. Laurent Blanc ouvre le score à la 103e, puis est imité par son coéquipier Kader Ferhaoui à la 108e. La réaction du Racing une minute plus tard par l'intermédiaire de David Ginola est insuffisante pour empêcher les Montpelliérains de remporter leur deuxième Coupe après celle décrochée en ... 1929 !

  • Saison 1990-1991 :

Carlos ne le sait pas encore mais cette saison sera sa dernière en France. Il participe au bon parcours de son club en championnat (7ème) en marquant notamment deux buts : le premier le 15 septembre 1990 lors de la victoire 1-2 de son équipe sur la pelouse de Rennes et le second à domicile lors de la victoire 2-0 du MHSC contre Toulouse le 9 décembre 1990.

Il joue son dernier match pour le club français, à domicile contre l'AS Cannes du jeune Zinédine Zidane et du vétéran Luis Fernandez, le 24 mai 1991 (0-0).

Vainqueur de la coupe de France la saison précédente, le MHSC est qualifié en Coupe des coupes. Valderrama et ses coéquipiers seront éliminés en quart de finale par le futur vainqueur, Manchester United sur le score cumulé de 3 buts à 1. Le MHSC a notamment battu au premier tour le PSV Eindhoven de Romário (1-0 sur l'ensemble des deux matchs) et le Steaua Bucarest au deuxième tour sur le score cumulé de 8-0 !

Durant ses trois saisons montpelliéraines, Carlos aura eu quatre entraîneurs différents : Pierre Mosca, Aimé Jacquet, Michel Mézy et Henryk Kasperczak. Il aura notamment côtoyé des joueurs de grande renommée. On peut citer Albert Rust, Júlio César, Laurent Blanc, Pascal Baills, Gérard Bernardet, Kader Ferhaoui, Roger Milla, Fabrice Divert, Jean-Marc Valadier, Éric Cantona ou encore Jacek Ziober.

Real Valladolid[modifier | modifier le code]

  • Saison 1991-1992 :

Valderrama quitte l'Hérault et rejoint ses coéquipiers en sélection, René Higuita et Leonel Álvarez, ainsi que son entraineur lors de la coupe du monde 1990, Francisco Maturana, au Real Valladolid.

Il joue son premier match en Liga le 1er septembre 1991 lors d'une défaite 0-1 à domicile face au Sporting Gijón. Le 8 septembre 1991, il joue au Stade Santiago Bernabéu lors de la défaite 1-0 de son club face au Real Madrid.

Le 24 novembre 1991, il marque son seul et unique but sous ses nouvelles couleurs, en égalisant à domicile contre le Real Oviedo. Score final 1-1.

Enfin, le 12 janvier 1992, il met un terme à son passage en Liga après un match qui se conclut par une nouvelle défaite, cette fois-ci au Camp Nou face au FC Barcelone, sur le score de 2-1.

En janvier, le Real Valladolid, dernier du championnat, est en crise. Après 17 matchs (1 but) en Espagne, Valderrama préfère rentrer au pays et profite de la trêve pour rejoindre l'Independiente Medellín.

La légende[modifier | modifier le code]

Si, aujourd'hui, Carlos Valderrama est considéré, avec René Higuita, comme le meilleur joueur colombien de l'histoire, c'est notamment grâce au parcours historique de la Colombie lors de la Coupe du Monde 1990, compétition lors de laquelle la Colombie atteint les huitièmes de finale avant de se faire éliminer par le Cameroun. Ce fut un huitième de finale controversé car beaucoup disent que si Higuita n'avait pas commis la plus grande erreur de sa carrière, la Colombie aurait atteint les quarts de finale. Alors que le score est de 1-0 pour le Cameroun et qu'on joue les prolongations, Higuita sort de sa surface et joue comme libéro, un de ses coéquipiers lui adresse le ballon. C'est alors qu'Higuita tente en vain de dribbler Roger Milla monté au pressing. Le Camerounais n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié à Elvira Redondo, Carlos Valderrama a trois enfants.

Son frère, Ronald Valderrama (né le 4 décembre 1967) était lui aussi footballeur professionnel. Il a notamment joué comme défenseur à l'Unión Magdalena (1988-1991) et à l'Atlético Junior (1991-1999).

Le jeune attaquant Jarlan Barrera (né le 16 septembre 1995) marche lui-aussi sur les traces de son oncle Carlos Valderrama, puisqu'il est footballeur professionnel depuis ses débuts à l'Atlético Junior en 2014.

Le 12 avril 2014, El Pibe Valderrama participait à un match caritatif à Chambéry (France) lors duquel la Colombie 1994 affrontait la France 94.

Carlos Valderrama a fondé sa propre école de football pour les enfants défavorisés, à Santa Marta, sa ville natale.

Carrière[modifier | modifier le code]

Clubs Championnat Coupe Total
Saison Club Championnat Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
Colombie Championnat Coupe Total
1981 Unión Magdalena
1982
1983
1984 Millonarios
1985 Deportivo Cali
1986
1987
France Championnat Coupe de France Total
1988–89 Montpellier Division 1 24 1
1989–90 18 1
1990–91 35 2
Espagne Championnat Copa del Rey Total
1990–91 Real Valladolid La Liga 17 1
Colombie Championnat Coupe Total
1992 Independiente Medellín
1993 Atlético Junior 35 4
1994 18 1
1995 29 0
États-Unis Championnat Open Cup Total
1996 Tampa Bay Mutiny Major League Soccer 23 4 1 1 24 5
1997 20 3 1 0 21 3
1998 Miami Fusion Major League Soccer 18 2 1 0 19 2
1999 4 1 0 0 4 1
1999 Tampa Bay Mutiny Major League Soccer 27 3 2 0 29 3
2000 32 1 2 0 34 1
2001 12 1 1 0 13 1
2001 Colorado Rapids Major League Soccer 12 0 0 0 12 0
2002 27 1 2 0 29 1
2003 0 0 0 0 0 0
Total Colombie
France 77 4
Espagne 17 1
États-Unis 175 16 10 1 185 17
Total carrière

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Avec le Montpellier HSC[modifier | modifier le code]

Avec l'Atlético Junior[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Meilleur joueur sud-américain du siècle », sur www.iffhs.de (consulté le 3 janvier 2009)