Nariño

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

1° 10′ 00″ N 77° 16′ 00″ O / 1.16666667, -77.26666667

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nariño (homonymie).
Nariño
Blason
Blason
Drapeau
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Capitale San Juan de Pasto
Gouverneur Raúl Delgado Guerrero
Démographie
Gentilé Pastuso, Pastusas, Pastusos
Population 1 498 234 hab.[1] (2005)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Superficie 3 282 000 ha = 32 820 km2
Divers
Devise La Fuerza del Cambio Continúa
Localisation
Image illustrative de l'article Nariño
Liens
Site web www.narino.gov.co

Le département de Nariño se situe au sud-ouest de la Colombie. Sa capitale politique et administrative est San Juan de Pasto (ou plus simplement « Pasto »). C’est une ville de taille moyenne située au pied du volcan Galeras. À cheval sur l’océan Pacifique et la forêt amazonienne, la géographie nariñense est marquée par le nœud de los Pastos, point montagneux à partir duquel la chaîne de la cordillère des Andes se divise en trois branches remontant vers le nord du pays.

Les frontières du département sont l’Équateur au sud, l’océan Pacifique à l’ouest, le département du Cauca au nord et celui du Putumayo à l’est.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le département doit son nom à Antonio Nariño, héros de l'indépendance colombienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Époque précolombienne[modifier | modifier le code]

Pendant la période précolombienne, le territoire était occupé par de nombreuses tribus indigènes, dont les ethnies Awa ou Kwaiker, Tumaco, Pastos (es), Sindaguas, Quillacingas, Abades[2], Nulpes, Chapanchicas[3].

Époque coloniale[modifier | modifier le code]

Pascual de Andagoya fut le premier conquistador qui, en 1522, entra sur le territoire. Il visita une partie de la côte colombienne sur l'océan Pacifique et obtint des informations utilisées par Francisco Pizarro lorsqu'il organisa une expédition qui se termina par la conquête du Pérou[3]. En novembre 1522, Pascual de Andagoya longea toute la côte colombienne et fit escale dans la baie de Tumaco[4].

Les premiers explorateurs de la zone montagneuse, en 1535, furent Juan de Ampudia (es) et Pedro de Añazco (père du missionnaire Pedro de Añazco, né en 1550), dirigés par Sebastián de Belalcázar. Ils visitèrent le territoire en 1536 et restèrent quelque temps à Popayán[3].

En 1541, Charles Quint accorda à Sebastián de Belalcázar le titre de gouverneur des terres qu'il avait conquises. Ensuite, ce territoire fit partie de ceux constitués par l'Audience royale de Quito, créée en 1563 par Philippe II d'Espagne[3].

XIXe et XXe siècles[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Histoire récente[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Carte topographique de Nariño.

Le département de Nariño est situé dans le sud-ouest du pays. Bordé par l'océan Pacifique à l'ouest et l'Équateur au sud, il est limité au nord par le département de Cauca et à l'est par celui de Putumayo.

Le relief est marqué par le Nœud de los Pastos, massif montagneux à partir duquel la cordillère des Andes se divise en plusieurs branches en remontant vers le nord.

Entre les cordillères Occidentale et Centrale, coulent les ríos Patía et Guáitara. Au sud, la frontière équatorienne est marquée par les ríos San Juan et Mataje.

Climat[modifier | modifier le code]

Découpage administratif[modifier | modifier le code]

Municipalités de Nariño.

Le département de Nariño est divisé en soixante-quatre municipalités. Sa capitale est San Juan de Pasto.

Municipalité Superficie (km2) Population (2005) Densité (hab./km2)
Albán 104 19 367 186,22
Aldana 52 6 780 130,38
Ancuyá 81 8 304 102,52
Arboleda 115 7 442 64,71
Barbacoas 2 324 30 256 13,02
Belén 48 4 925 102,6
Buesaco 682 21 019 30,82
Chachagüí 148 11 910 80,47
Colón Génova 82 9 672 117,95
Consacá 96 10 209 106,34
Contadero 42,3 6 639 156,95
Córdoba 67 13 463 200,94
Cuaspud-Carlosama 52 8 108 155,92
Cumbal 677 22 418 33,11
Cumbitara 280 6 142 21,94
El Charco 1 285 26 163 20,36
El Peñol 125 6 683 53,46
El Rosario 1 092 11 204 10,26
El Tablón de Gómez 315 13 890 44,1
El Tambo 344 13 799 40,11
Francisco Pizarro 956 11 183 11,7
Funes 465 6 687 14,38
Guachucal 159 16 627 104,57
Guaitarilla 121 12 764 105,49
Gualmatán 36 5 656 157,11
Iles 82 7 867 95,94
Imués 86 7 387 85,9
Ipiales 1 707 109 865 64,36
La Cruz 237 17 633 74,4
La Florida 143 11 151 77,98
La Llanada 265 3 694 13,94
La Tola 128 8 571 66,96
La Unión 163 27 588 169,25
Leiva 374,2 11 825 31,6
Linares 115 11 546 100,4
Los Andes Sotomayor 809 14 870 18,38
Magüi Payán 2 989 13 831 4,63
Mallama 626 8 317 13,29
Mosquera 1 770 11 873 6,71
Nariño 50 4 210 84,2
Olaya Herrera 425 27 225 64,06
Ospina 56 8 233 147,02
Policarpa 467 9 798 20,98
Potosí 397 13 040 32,85
Providencia 42 11 726 279,19
Puerres 478 8 850 18,51
Pupiales 142 18 415 129,68
Ricaurte 2 422 14 669 6,06
Roberto Payán 1 179 17 286 14,66
Samaniego 765 49 992 65,35
San Bernardo 70 14 487 206,96
San Juan de Pasto 1 181 383 846 325,02
San Lorenzo 249 18 430 74,02
San Pablo 113,71 14 932 131,32
San Pedro de Cartago 60 7 047 117,45
Sandoná 101 25 134 248,85
Santa Bárbara 1 300 8 615 6,63
Santacruz 560 16 869 30,12
Sapuyes 118 7 369 62,45
Taminango 284 17 354 61,11
Tangua 239 10 672 44,65
Tumaco 3 760 161 490 42,95
Túquerres 220 41 205 187,3
Yacuanquer 111 10 012 90,2

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population du département de Nariño
1985 1990 1995 2000 2005 -
1 136 462 1 250 605 1 352 158 1 445 412 1 541 956 -
(Source : DANE[5])


Ethnographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2005, 10,8 % de la population de Nariño se reconnait comme étant « indigène », c'est-à-dire descendant d'ethnies amérindiennes et 18,8 % se définit comme afro-colombienne[1],[6].

Politique[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Symboles[modifier | modifier le code]

Drapeau[modifier | modifier le code]

Le drapeau du département de Nariño comporte deux bandes horizontales et comprend deux couleurs : jaune et vert.

Le jaune représente la richesse des mines, l'abondance des cultures ainsi que le patriotisme. Le vert se rapporte à la fertilité des champs et à l'espérance[4].

Hymne[modifier | modifier le code]

Les paroles de l'hymne du département de Nariño sont d'Alberto Guerrero Quijano et la musique de Luis Ignacio Martinez[4].

Héraldique[modifier | modifier le code]

L'écu de Nariño, au bord supérieur droit, est de forme espagnole.

Blason de Nariño Blason Au premier quartier : de sinople, des monts et volcans symbolisant la cordillère des Andes sous un ciel d'azur. Un fleuve à deux nuances d'azur traverse le champ de sinople. Au deuxième quartier : d'azur aux vagues d'argent symbolisant l'océan Pacifique et le port de Tumaco, avec un trois-mâts qui vogue vers la dextre de l'écu. Au troisième quartier : de gueules, un édifice d'argent et de sable, style gothique, symbolisant le Sanctuaire de Las Lajas, que cachent à dextre et à senestre des monts de sinople, avec une étoile à cinq rais d'argent, deux flèches d'argent de part et d'autre de l'étoile, leur pointe dans sa direction, à dextre le drapeau de Nariño. En pointe, d'argent à la lagune d'azur, symbolisant la laguna de la Cocha, avec une île de sinople. La lagune est accompagnée de cinq arbres de sinople. Sous l'écu, un listel porte l'inscription : « Departamento de Nariño » en lettres d'or[4].
Détails L'écu du département de Nariño a été approuvé par l'ordonnance no 025 du 23 novembre 1999[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) Censo General 2005 — Nariño [PDF], DANE.
  2. (es) « Departamento de Nariño Cultura Tumaco », sur fr.slideshare.net, SlideShare (consulté le 30 novembre 2015).
  3. a, b, c et d (es) « Historia de Nuestro Departamento », sur narino.gov.co, Gobernaciõn de Nariño,‎ (consulté le 30 novembre 2015).
  4. a, b, c, d et e (es) « Símbolos Departamento de Nariño », sur todacolombia.com, TodaColombia (consulté le 28 novembre 2015).
  5. (es) Site du Département administratif national de la statistique (DANE).
  6. (es) Censo General 2005 — La visibilidad estadística de los grupos étnicos[PDF], p. 29-30 sur le site du DANE

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Nariño (Colombia) » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]