La Guajira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le genre musical cubain, voir Guajira.
La Guajira
Blason
Blason
Drapeau
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Capitale Riohacha
Gouverneur Juan Francisco Gómez Cerchar
Démographie
Population 655 943 hab.[1] (2005)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Superficie 2 084 800 ha = 20 848 km2
Localisation
Image illustrative de l'article La Guajira

La Guajira est l’un des 32 départements de la Colombie.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le département de La Guajira tire son nom de la péninsule homonyme où il est situé, laquelle est nommée d'après le terme de Guajiro, nom espagnol des indiens Wayuu qui vivent dans cette région.

Histoire[modifier | modifier le code]

Époque précolombienne[modifier | modifier le code]

Époque coloniale[modifier | modifier le code]

XIXe et XXe siècles[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Histoire récente[modifier | modifier le code]

Entre 2008 et 2013, trois milles mineurs sont morts de sous-nutrition. La sécheresse en est la cause principale, elle-même accentuée par la déforestation et l'exploitation minière, mais la corruption, les déplacements forcés et l'abandon de la part des pouvoirs publics sont également des facteurs dénoncés par les populations locales[2].

Les déplacements forcés de plusieurs milliers de personnes, initiés au début des années 1980 et toujours en cours, ont jeté dans l’extrême pauvreté de nombreuses personnes concernées et ont déstabilisé les économies agro-pastorales des populations locales. Puis, l’exploitation massive de la houille, accompagnée d’un déboisement de quelque 60 000 hectares, aurait peu à peu modifié le climat et les conditions biologiques : « Avant il pleuvait plus et les rivières avaient un débit correct. Avec les explosions de Cerrejón, qui provoquent des minitremblements de terre, et la poussière constante qui émane de la mine, tout s’est asséché. Et les plantes et les arbres sont contaminés », selon un représentant d'une communauté indigène[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Carte topographique de La Guajira.

C’est le département le plus septentrional du pays, situé dans la péninsule de même nom, qui pénètre dans la mer des Caraïbes qui l’entoure tant au nord qu’à l’ouest. À l’est, le département est limité par le golfe du Venezuela et avec la république du Venezuela. Au sud, il est bordé par le département de Cesar et à l’ouest par celui de Magdalena.

Le relief est marqué au nord par la serranía de Macuira, et au sud par la serranía de Perijá et la Sierra Nevada de Santa Marta, séparées par les vallées du río Cesar et du río Ranchería, ce dernier rejoignant la mer des Caraïbes au niveau de la capitale du département, Riohacha.

Climat[modifier | modifier le code]

Le département a un climat sec. La moitié nord du département est occupée par le désert de La Guajira.

Découpage administratif[modifier | modifier le code]

Municipalités de La Guajira

Le département de La Guajira est divisé en quinze municipalités. Sa capitale est Riohacha.

Municipalité Superficie (km2) Population (2005) Densité (hab./km2)
Albania 425 19 429 45,72
Barrancas 742 26 462 35,66
Dibulla 6 633 22 000 3,32
Distracción 232 12 023 51,82
El Molino 190 7 346 38,66
Fonseca 662 26 881 40,61
Hatonuevo 249 14 796 59,42
La Jagua del Pilar 267 2 732 10,23
Maicao 1 782 103 124 57,87
Manaure 1 971 68 578 34,79
Riohacha 3 120 169 311 54,27
San Juan del Cesar 1 415 29 532 20,87
Uribia 8 200 116 674 14,23
Urumita 329 13 450 40,88
Villanueva 265 23 605 89,08

Démographie[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population du département de La Guajira
(Source : DANE[4])
1985 1990 1995 2000 2005 -
362 631 408 175 454 810 548 617 681 575 -

Ethnographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2005, 44,9 % de la population de La Guajira se reconnait comme étant « indigène », c'est-à-dire descendant d'ethnies amérindiennes et 14,8 % se définit comme afro-colombienne[5],[6].

Politique[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Censo General 2005 — La Guajira [PDF], DANE.
  2. a et b Christophe Koessler, « La faim sévit dans le nord de la Colombie », Le Courrier,‎ (lire en ligne)
  3. (!!! Changez pour le modèle {{Note}} à la place du modèle {{Ref}}.!!!)
  4. Site du Département Administratif National de la Statistique (DANE).[3]
  5. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées DANE La Guajira
  6. (es) Censo General 2005 — La visibilidad estadística de los grupos étnicos[PDF], p. 29-30 sur le site du DANE