Cette page est un bon portail. Cliquez pour plus d’informations.
Le projet « Boxe anglaise » lié à ce portail

Portail:Boxe anglaise

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Accueil
Boxing080905 photoshop.jpg Grady Brewer.JPG Dawson Harding136.jpg

Bienvenue sur le portail de la boxe anglaise

3 881 articles sur les 2 140 929 que compte Wikipédia sont liés à ce portail.
Boxing pictogram.svg
« S'ils ouvrent mon crâne chauve, ils trouveront un énorme gant de boxe. C'est tout ce que je suis. C'est ma vie ! » Marvin Hagler
Présentation
Armedforces boxing.jpg

La boxe anglaise est un sport de combat dans lequel deux adversaires de poids similaires se rencontrent sur un ring, munis de gants rembourrés afin de limiter le risque de coupure, et s'échangent des coups de poings portés au visage et au buste. Le combat est divisé en intervalles de temps régulier, les rounds, séparés par une minute de repos au cours de laquelle ils peuvent être conseillés et soignés.

Des points sont attribués à chaque coup considéré comme net, puissant et précis. À la fin du combat, le boxeur ayant le plus de points est déclaré vainqueur. La victoire peut également être obtenue si un combattant met son adversaire hors de combat par knockout, c’est-à-dire dans l'incapacité de se relever et de reprendre le combat après le compte de 10 secondes de l'arbitre, ou si son adversaire blessé ne peut continuer le combat.

La boxe anglaise est aussi appelée le noble art mais elle est la descendante directe du pugilat qui était durant l'antiquité une discipline beaucoup moins technique et où les combattants portaient des gants en cuir (des cestes) parfois ornés de clous ...

Index alphabétiqueSuivi des articles
Lumière sur …
Sugar Ray Leonard
Sugar Ray Leonard est un boxeur américain né le 17 mai 1956 à Palmer Park dans le Maryland.

Champion olympique à Montréal en 1976, il a été champion du monde dans 5 catégories différentes entre 1979 et 1989 (des poids welters à mi lourds). Vainqueur de Wilfred Benitez pour son 1er championnat du monde, il concède sa première défaite face à Roberto Durán le 20 juin 1980 mais remporte la revanche 5 mois plus tard par abandon au 8e round. C'est au terme de ce combat que Durán prononça les fameux mots "no más".

Leonard bat l'année suivante Thomas Hearns dans ce qui sera selon Ring Magazine le combat de l'année 1981 puis interrompt sa carrière à seulement 26 ans en raison d'un décollement de la rétine. Opéré avec succès, il remonte sur les rings après une absence de 3 ans et bat en 1987 au autre grand nom de la boxe, Marvin Hagler, au terme d'un combat tactique. La décision sera d'ailleurs très controversée.

Le saviez-vous ?
Image sélectionnée

Jeffries Johnson.jpg

James J. Jeffries face à Jack Johnson le 4 juillet 1910
devant 22 000 spectateurs à Reno (Nevada)

Articles récents

Voir la liste complète

The Ring, souvent appelé Ring Magazine, est un magazine américain spécialisé dans la boxe anglaise. Créé en 1922, le classement des boxeurs par catégorie de poids est une référence dans la discipline.

Catégorie Boxeur #1 (01/08/19)
Lourds (+90,7 kg / +200 lbs) Drapeau : Royaume-Uni Tyson Fury
Lourds-légers (-90,7 kg / -200 lbs) Drapeau : Ukraine Oleksandr Usyk
Mi-lourds (-79,4 kg / -175 lbs) Drapeau : Ukraine Oleksandr Gvozdyk
Super-moyens (-76,2 kg / -168 lbs) Drapeau : Royaume-Uni Callum Smith
Moyens (-72,6 kg / -160 lbs) Drapeau : Mexique Canelo Álvarez
Super-welters (-69,9 kg / -154 lbs) Drapeau : États-Unis Julian Williams
Welters (-66,7 kg / -147 lbs) Drapeau : États-Unis Errol Spence Jr.
Super-légers (-63,5 kg / -140 lbs) Drapeau : États-Unis Regis Prograis
Légers (-61,2 kg / -135 lbs) Drapeau : Ukraine Vasyl Lomachenko
Super-plumes (-59 kg / -130 lbs) Drapeau : Mexique Miguel Berchelt
Plumes (-57,2 kg / -126 lbs) Drapeau : Mexique Leo Santa Cruz
Super-coqs (-55,3 kg / -122 lbs) Drapeau : États-Unis Daniel Román
Coqs (-53,5 kg / -118 lbs) Drapeau : Japon Naoya Inoue
Super-mouches (-52,2 kg / -115 lbs) Drapeau : Mexique Juan Francisco Estrada
Mouches (-50,8 kg / -112 lbs) Drapeau : Japon Kosei Tanaka
Mi-mouches (-49 kg / -108 lbs) Drapeau : Japon Hiroto Kyoguchi
Pailles (-47,6 kg / -105 lbs) Drapeau : Thaïlande Thammanoon Niyomtrong
Classement toutes catégories
1. Drapeau : Ukraine Vasyl Lomachenko
2. Drapeau : États-Unis Terence Crawford
3. Drapeau : Mexique Canelo Álvarez
4. Drapeau : Japon Naoya Inoue
5. Drapeau : Ukraine Oleksandr Usyk
6. Drapeau : États-Unis Errol Spence Jr.
7. Drapeau : Kazakhstan Gennady Golovkin
8. Drapeau : Mexique Juan Francisco Estrada
9. Drapeau : États-Unis Mikey García
10. Drapeau : Philippines Manny Pacquiao
Liste des champions du monde actuels

Successeur des épreuves de pugilat aux Jeux olympiques antiques, la boxe moderne, jugée trop dangereuse, ne fait sa réapparition aux Jeux qu'en 1904 à Saint-Louis. Longtemps réservées aux hommes, les compétitions féminines figurent au programme olympique depuis les Jeux de Londres en 2012.

Boxe aux Jeux olympiques
Boxing pictogram.svg Olympic rings without rims.svg
1re apparition : Saint-Louis, 1904
Éditions : 25e en 2016
Épreuves : 13 aux Jeux de 2016
Boxe anglaise par olympiade
Saint-Louis 1904Londres 1908Anvers 1920Paris 1924Amsterdam 1928Los Angeles 1932Berlin 1936Londres 1948Helsinki 1952Melbourne 1956Rome 1960Tokyo 1964Mexico 1968Munich 1972Montréal 1976Moscou 1980Los Angeles 1984Séoul 1988Barcelone 1992Atlanta 1996Sydney 2000Athènes 2004Pékin 2008Londres 2012Rio 2016
À venir

Septembre 2019[modifier le code]

28/09 : Errol Spence Jr. (25-0, 21 KO), champion IBF poids welters vs. Shawn Porter, champion WBC (30-2-1, 17 KO).
28/09 : Anthony Dirrell (33-1-1, 24 KO), champion WBC poids super-moyens vs. David Benavidez (21-0, 18 KO).

Derniers résultats

Septembre 2019[modifier le code]

14/09 : Jaime Munguia (34-0, 27 KO), champion WBO poids super-welters, bat par arrêt KO au 4e round Patrick Allotey (40-4, 30 KO).
14/09 : Emanuel Navarrete (29-1, 25 KO), champion WBO poids super-coqs, bat par arrêt de l'arbitre au 4e round Juan Miguel Elorde (28-2, 15 KO).
07/09 : Pedro Taduran (14-2, 11 KO) bat par abandon au 4e round Samuel Salva (17-1, 10 KO) et remporte le titre vacant de champion IBF poids pailles.

Août 2019[modifier le code]

31/08 : Vasyl Lomachenko (14-1, 10 KO), champion WBA & WBO poids légers, bat aux points Luke Campbell (20-3, 16 KO) et s'empare également du titre WBC vacant.
24/08 : Kosei Tanaka (14-0, 8 KO), champion WBO poids mouches, bat par arrêt de l'arbitre au 7e round Jonathan Gonzalez (22-3-1, 13 KO).
24/08 : Juan Francisco Estrada (40-3, 27 KO), champion WBC poids super-mouches, bat par arrêt de l'arbitre au 9e round Dewayne Beamon (16-2-1, 11 KO).
24/08 : Vic Saludar (19-4, 10 KO), champion WBO poids pailles, perd aux points contre Wilfredo Mendez (14-1, 5 KO).
24/08 : Sergey Kovalev (34-3-1, 29 KO), champion WBO poids mi-lourds, bat par arrêt de l'arbitre au 11e round Anthony Yarde (18-1, 17 KO).
17/08 : Emanuel Navarrete (28-1, 24 KO), champion WBO poids super-coqs, bat par KO au 3e round Francisco De Vaca (20-1, 6 KO).

Boxe féminine
Women boxing.jpg

La réticence d'une grande partie du monde sportif, des médias et de la société a longtemps retardé le développement de la boxe féminine. Elle ne prend véritablement son essor que dans les années 1990 en amateur puis avec l'apparition d'organisations professionnelles telles que la WIBF, l'IFBA, l'IWBF et la WIBA. Les premiers championnats du monde amateur sont organisés en 2001 à Scranton aux États-Unis et voient s'affronter dans 12 catégories 125 boxeuses provenant de 30 pays.

La popularité grandissante des boxeuses est due notamment à l'émergence de stars telles que Laila Ali, fille du légendaire Mohamed Ali, Holly Holm, Regina Halmich, Susianna Kentikian, Ann Wolfe; en France par les performances de Myriam Lamare et Anne-Sophie Mathis (toutes les deux championnes du monde) ainsi que par le succès du film Million Dollar Baby récompensé en 2005 par 4 Oscars dont celui de la meilleure actrice attribué à Hilary Swank.

Symbole de ce récent développement, la boxe féminine est pour la première fois inscrite au programme des Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres : 3 médailles d'or ont été remportées par Nicola Adams dans la catégorie poids mouches (-51 kg), Katie Taylor en poids légers (-60 kg) et Claressa Shields en poids moyens (-75 kg).

Personnalités
Barney Ross

Boxeurs professionnels :
Mohamed AliAlexis ArgüelloHenry ArmstrongIran BarkleyMarco Antonio BarreraWilfred BenitezJoe CalzagheHéctor CamachoTony CanzoneriMichael CarbajalGeorges CarpentierMarcel CerdanAntonio CervantesJulio César ChávezMiguel CottoJack DempseyNonito DonaireRoberto DuránJeff FenechBob FitzsimmonsGeorge ForemanBob FosterJoe FrazierKhaosai GalaxyLeo GamezMikey GarcíaWilfredo GómezRomán GonzálezHarry GrebEmile GriffithMarvin HaglerThomas HearnsVirgil HillLarry HolmesEvander HolyfieldBernard HopkinsOscar de la HoyaJack JohnsonRoy Jones Jr.Stanley KetchelJake LaMottaBenny LeonardSugar Ray LeonardLennox LewisRicardo LópezJoe LouisFloyd Mayweather Jr.Mike McCallumDuke McKenzieRocky MarcianoJuan Manuel MárquezFernando MontielCarlos MonzónArchie MooreErik MoralesShane MosleyJosé NápolesAzumah NelsonDonnie NietesManny PacquiaoFloyd PattersonEusebio PedrozaWillie PepAaron PryorSugar Ray RobinsonBarney RossMichael SpinksJohn L. SullivanJohnny TapiaJames ToneyFélix TrinidadMike TysonWilfredo VázquezAndre WardPernell Whitaker
Boxeurs amateurs :
Lázaro ÁlvarezRoberto BaladoRoberto CammarelleJulio César de la CruzJuan Hernández SierraÁngel HerreraAdolfo HortaRoniel IglesiasMario KindelánBoris LagutinVasyl LomachenkoMagomedrasul MajidovLászló PappRobeisy RamírezGuillermo RigondeauxOleg SaitovFélix SavónZou ShimingOdlanier SolísTeófilo StevensonSerafim TodorovOleksandr UsykFrancisc Vaștag
Boxeuses amateurs et professionnelles :
Nicola AdamsLaila AliCecilia BrækhusChevelle HallbackRegina HalmichHolly HolmMary KomIna MenzerNatascha RagosinaGiselle SalandyMary Jo SandersClaressa ShieldsKatie TaylorAnn Wolfe
Entraîneurs, manageurs, arbitres, journalistes :
Ray ArcelBob ArumMichael BufferBill CaytonJoe CortezCus D'AmatoAngelo DundeeNat FleischerEddie FutchDon KingArthur MercanteTex RickardFreddie RoachEmanuel StewardJosé Sulaimán

Organisations, équipements et terminologie
Médias

Film : Gentleman Jim (1942) • Nous avons gagné ce soir (1949) • Plus dure sera la chute (1956) • Requiem pour un champion (1962) • Rocky (1976) • Raging Bull (1980) • When We Were Kings (1996) • Hurricane Carter (1999) • Ali (2001) • Million Dollar Baby (2004) • De l'ombre à la lumière (2005) • Fighter (2010) • Creed : L'Héritage de Rocky Balboa (2015) • Hands of Stone (2016)
Jeux vidéo : Mike Tyson's Punch-Out!! (1987) • Rocky (1987) • Final Blow (1988) • George Foreman's KO Boxing (1992) • Knockout Kings 2000 (1999) • Ready 2 Rumble Boxing (1999) • Rocky Balboa (2007) • Fight Night Champion (2011)
Mangas : Ashita no JoeHajime no IppoKatsu!One-Pound GospelRing ni kakero
Divers : BoxRec.comCompuboxThe ContenderRing Magazine

Ce portail a été reconnu comme bon portail le 2 novembre 2009 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.