Cette page est un bon portail. Cliquez pour plus d’informations.
Le projet « Boxe anglaise » est lié à ce portail

Portail:Boxe anglaise

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail   Arborescence   Projet   Discussions
Boxing080905 photoshop.jpg Grady Brewer.JPG Dawson Harding136.jpg

Bienvenue sur le portail de la boxe anglaise

3 351 articles sur les 1 900 257 que compte Wikipédia sont liés à ce portail.
Boxing pictogram.svg
« Je ne doute pas, c’est ce qui me rend plus fort » Marvin Hagler
modifier
  Présentation
Armedforces boxing.jpg

La boxe anglaise est un sport de combat dans lequel deux adversaires de poids similaires se rencontrent sur un ring, munis de gants rembourrés afin de limiter le risque de coupure, et s'échangent des coups de poings portés au visage et au buste. Le combat est divisé en intervalles de temps régulier, les rounds, séparés par une minute de repos au cours de laquelle ils peuvent être conseillés et soignés.

Des points sont attribués à chaque coup considéré comme net, puissant et précis. À la fin du combat, le boxeur ayant le plus de points est déclaré vainqueur. La victoire peut également être obtenue si un combattant met son adversaire hors de combat par knockout, c’est-à-dire dans l'incapacité de se relever et de reprendre le combat après le compte de 10 secondes de l'arbitre, ou si son adversaire blessé ne peut continuer le combat.

La boxe anglaise est aussi appelée le noble art mais elle est la descendante directe du pugilat qui était durant l'antiquité une discipline beaucoup moins technique et où les combattants portaient des gants en cuir (des cestes) parfois ornés de clous ...

Index alphabétiqueSuivi des articles
modifier
  Lumière sur ...
Mohamed Ali
Né le 17 janvier 1942 à Louisville (Kentucky), Cassius Marcellus Clay Jr, devenu Mohamed Ali après sa conversion à l'islam, est un ancien boxeur professionnel américain évoluant dans la catégorie poids lourds.

Il fut nommé sportif du XXe siècle par une assemblée de journalistes internationaux, arrivant devant Pelé. Il a acquis la célébrité mondiale autant par ses performances sportives (champion olympique des mi-lourds aux Jeux de Rome en 1960, 4 fois champion du monde des poids lourds entre 1964 et 1979, élu 5 fois boxeur de l’année, vainqueur entre autres de Sonny Liston, Floyd Patterson, Joe Frazier, George Foreman et Ken Norton) que par son verbe haut, sa conduite extra-sportive et son activisme politique.

Le , il reçoit à Berlin la médaille de la Paix Otto Hahn, décernée tous les deux ans par la société allemande, au nom des Nations unies.

modifier
  Le saviez-vous ?
modifier
  Image sélectionnée
modifier
  Articles récents

Voir la liste complète

The Ring, souvent appelé Ring Magazine, est un magazine américain spécialisé dans la boxe anglaise. Créé en 1922, le classement des boxeurs par catégorie de poids est une référence dans la discipline.

Catégorie Boxeur #1 (01/07/17)
Lourds (+90,7 kg / +200 lbs) Drapeau : Royaume-Uni Tyson Fury
Lourds-légers (-90,7 kg / -200 lbs) Drapeau : Ukraine Oleksandr Usyk
Mi-lourds (-79,4 kg / -175 lbs) Drapeau : États-Unis Andre Ward
Super-moyens (-76,2 kg / -168 lbs) Drapeau : Royaume-Uni James DeGale
Moyens (-72,6 kg / -160 lbs) Drapeau : Mexique Saúl Álvarez
Super-welters (-69,9 kg / -154 lbs) Drapeau : Cuba Erislandy Lara
Welters (-66,7 kg / -147 lbs) Drapeau : États-Unis Keith Thurman
Super-légers (-63,5 kg / -140 lbs) Drapeau : États-Unis Terence Crawford
Légers (-61,2 kg / -135 lbs) Drapeau : Venezuela Jorge Linares
Super-plumes (-59 kg / -130 lbs) Drapeau : Ukraine Vasyl Lomachenko
Plumes (-57,2 kg / -126 lbs) Drapeau : Mexique Leo Santa Cruz
Super-coqs (-55,3 kg / -122 lbs) Drapeau : Cuba Guillermo Rigondeaux
Coqs (-53,5 kg / -118 lbs) Drapeau : Japon Shinsuke Yamanaka
Super-mouches (-52,2 kg / -115 lbs) Drapeau : Japon Naoya Inoue
Mouches (-50,8 kg / -112 lbs) Drapeau : Japon Kazuto Ioka
Mi-mouches (-49 kg / -108 lbs) Drapeau : Mexique Pedro Guevara
Pailles (-47,6 kg / -105 lbs) Drapeau : Thaïlande Chayaphon Moonsri
Classement toutes catégories
1. Drapeau : États-Unis Andre Ward
2. Drapeau : Russie Sergey Kovalev
3. Drapeau : Nicaragua Román González
4. Drapeau : États-Unis Terence Crawford
5. Drapeau : Ukraine Vasyl Lomachenko
6. Drapeau : Cuba Guillermo Rigondeaux
7. Drapeau : Kazakhstan Gennady Golovkin
8. Drapeau : Mexique Saul Alvarez
9. Drapeau : Japon Shinsuke Yamanaka
10. Drapeau : Japon Naoya Inoue
Laurier hockey.png Liste des champions du monde de boxe actuels

Successeur des épreuves de pugilat aux Jeux olympiques antiques, la boxe moderne, jugée trop dangereuse, ne fait sa réapparition aux Jeux qu'en 1904 à Saint-Louis. Longtemps réservées aux hommes, les compétitions féminines figurent au programme olympique depuis les Jeux de Londres en 2012.

Boxe aux Jeux olympiques
Boxing pictogram.svg Olympic rings with white rims.svg
1re apparition  : Saint-Louis, 1904
Éditions  : 25e en 2016
Épreuves  : 13 aux Jeux de 2016
Boxe anglaise par olympiade
Saint-Louis 1904Londres 1908Anvers 1920Paris 1924Amsterdam 1928Los Angeles 1932Berlin 1936Londres 1948Helsinki 1952Melbourne 1956Rome 1960Tokyo 1964Mexico 1968Munich 1972Montréal 1976Moscou 1980Los Angeles 1984Séoul 1988Barcelone 1992Atlanta 1996Sydney 2000Athènes 2004Pékin 2008Londres 2012Rio 2016
modifier
  À venir

Août 2017[modifier le code]

modifier
  Derniers résultats

Août 2017[modifier le code]

Juillet 2017[modifier le code]

modifier
  Boxe féminine
Women boxing.jpg

La réticence d'une grande partie du monde sportif, des médias et de la société a longtemps retardé le développement de la boxe féminine. Elle ne prend véritablement son essor que dans les années 1990 en amateur puis avec l'apparition d'organisations professionnelles telles que la WIBF, l'IFBA, l'IWBF et la WIBA. Les premiers championnats du monde amateur sont organisés en 2001 à Scranton aux États-Unis et voient s'affronter dans 12 catégories 125 boxeuses provenant de 30 pays.

La popularité grandissante des boxeuses est due notamment à l'émergence de stars telles que Laila Ali, fille du légendaire Mohamed Ali, Holly Holm, Regina Halmich, Susianna Kentikian, Ann Wolfe; en France par les performances de Myriam Lamare et Anne-Sophie Mathis (toutes les deux championnes du monde) ainsi que par le succès du film Million Dollar Baby récompensé en 2005 par 4 Oscars dont celui de la meilleure actrice attribué à Hilary Swank.

Symbole de ce récent développement, la boxe féminine est pour la première fois inscrite au programme des Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres : 3 médailles d'or ont été remportées par Nicola Adams dans la catégorie poids mouches (-51 kg), Katie Taylor en poids légers (-60 kg) et Claressa Shields en poids moyens (-75 kg).

Index thématique modifier

Personnalités

Boxeurs professionnels
Barney Ross

Mohamed Ali
Alexis Argüello
Henry Armstrong
Iran Barkley
Marco Antonio Barrera
Wilfred Benitez
Joe Calzaghe
Héctor Camacho
Tony Canzoneri

Michael Carbajal
Georges Carpentier
Marcel Cerdan
Antonio Cervantes
Julio César Chávez
Jack Dempsey
Nonito Donaire
Roberto Durán
Jeff Fenech

Bob Fitzsimmons
George Foreman
Joe Frazier
Khaosai Galaxy
Leo Gamez
Wilfredo Gómez
Marvin Hagler
Thomas Hearns
Virgil Hill

Larry Holmes
Evander Holyfield
Bernard Hopkins
Oscar de la Hoya
Jack Johnson
Roy Jones Jr.
Jake LaMotta
Benny Leonard
Sugar Ray Leonard

Lennox Lewis
Ricardo López
Joe Louis
Floyd Mayweather Jr.
Mike McCallum
Duke McKenzie
Rocky Marciano
Juan Manuel Márquez
Fernando Montiel

Carlos Monzón
Archie Moore
Erik Morales
Shane Mosley
Manny Pacquiao
Floyd Patterson
Eusebio Pedroza
Willie Pep
Sugar Ray Robinson

Barney Ross
Michael Spinks
John L. Sullivan
Johnny Tapia
James Toney
Félix Trinidad
Mike Tyson
Wilfredo Vázquez
Pernell Whitaker

Mike Tyson
Boxeurs amateurs
Vasyl Lomachenko

Roberto Balado
Julio César de la Cruz
Juan Hernández
Ángel Herrera
Adolfo Horta
Mario Kindelán
Vasyl Lomachenko

László Papp
Robeisy Ramírez
Guillermo Rigondeaux
Félix Savón
Teófilo Stevenson
Serafim Todorov
Zou Shiming

Boxeuses amateurs et professionnelles
Natascha Ragosina

Nicola Adams
Laila Ali
Cecilia Brækhus
Chevelle Hallback
Regina Halmich
Holly Holm
Mary Kom

Ina Menzer
Natascha Ragosina
Giselle Salandy
Mary Jo Sanders
Claressa Shields
Katie Taylor
Ann Wolfe

Entraîneurs, manageurs, arbitres, journalistes ...
Cus D'Amato

Ray Arcel
Bob Arum
Bill Cayton
Joe Cortez
Cus D'Amato
Angelo Dundee
Nat Fleischer

Eddie Futch
Don King
Arthur Mercante
Tex Rickard
Freddie Roach
Emanuel Steward
José Sulaimán

Organisation, équipements et terminologie

Compétitions et distinctions

Médias

modifier
  Autres portails sportifs de Wikipédia


Ce portail a été reconnu comme bon portail le 2 novembre 2009 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.