Robeisy Ramírez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Robeisy Ramírez
Fiche d’identité
Nom complet Robeisy Ramírez
Nationalité Drapeau de Cuba Cuba
Date de naissance (24 ans)
Catégorie Poids mouches et poids coqs
Palmarès
Titres amateurs Champion olympique aux Jeux de Londres en 2012 (poids mouches)

Champion olympique aux Jeux de Rio de Janeiro en 2016 (poids coqs)

Médaillé d'or aux Jeux panaméricains de Guadalajara en 2011 (poids mouches)
Dernière mise à jour : 20 août 2016

Robeisy Eloy Ramírez, né le à Cienfuegos, est un boxeur cubain. Champion olympique aux Jeux de Londres en 2012 en poids mouches puis aux Jeux de Rio de Janeiro en 2016 en poids coqs, il quitte l'équipe nationale cubaine en juillet 2018.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir remporté une médaille d'or lors des Jeux panaméricains de Guadalajara en 2011 dans la catégorie poids mouches[1], la carrière amateur de Robeisy Ramírez prend un tournant lors du tournoi olympique des Jeux de Londres en 2012. Talentueux et polyvalent, le jeune boxeur remporte le tournoi dans la catégorie des poids mouches en faisant preuve d'une bonne défense ainsi que d'une capacité à faire mal à ses adversaires[2]. En finale, il domine le Mongole Tugstsogt Nyambayar par 17 points à 14[3],[4].

Engagé en poids coqs au tournoi olympique des Jeux de Rio de Janeiro de 2016, le boxeur cubain bat Shakur Stevenson en finale pour remporter son deuxième titre olympique[5],[6],[7]. Face au prodige américain, le Cubain domine la première reprise en imposant au combat un rythme élevé[8]. Après avoir perdu le deuxième round face aux attaques de l'Américain, Ramirez continue à agresser son adversaire et ses offensives dans la dernière minute lui permet d'obtenir une victoire par décision partagée[8],[9],[10].

Le double champion olympique abandonne la sélection nationale cubaine au Mexique en pleine préparation des Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes 2018, quelques semaines après Joahnys Argilagos, autre médaillé olympique de la sélection[11],[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Jeux panaméricains[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Résultats des compétitions de boxe aux Jeux panaméricains 2011
  2. (en) Tim Starks, « London 2012: Olympic gold is no guarantee to pro boxing success », sur theguardian.com, (consulté le 9 octobre 2018).
  3. « Ramirez sacré chez les Mouches », sur lefigaro.fr, (consulté le 9 octobre 2018).
  4. (en) Olympic, « Robeisy Ramirez Carrazana Wins Boxing Men's Fly (52kg) Gold - London 2012 Olympics » [vidéo], Youtube, (consulté le 9 octobre 2018).
  5. (en) « Rio Olympics 2016: Robeisy Ramirez beats Shakur Stevenson to win bantamweight gold », sur bbc.com, (consulté le 9 octobre 2018).
  6. (en) Olympic, « Robeisy Ramirez: My Rio Highlights » [vidéo], Youtube, (consulté le 9 octobre 2018).
  7. AFP, « JO-2016/Boxe: le Cubain Arlen Lopez (-75 kg) triple la mise pour Cuba », sur lexpress.fr, (consulté le 9 octobre 2018).
  8. a et b (en) Greg Beacham, « Robeisy Ramirez secures second Olympic gold with win over Shakur Stevenson in bantamweight bout », sur dailymail.co.uk, (consulté le 9 octobre 2018).
  9. (en) Richard O'Brien, « USA boxer Shakur Stevenson just misses Olympic gold, but future remains bright », sur si.com, (consulté le 9 octobre 2018).
  10. (en) Josh Peter, « U.S. boxer Shakur Stevenson takes silver in split decision », USA Today, (consulté le 9 octobre 2018).
  11. « Le champion olympique Robeisy Ramirez lâche Cuba », sur lequipe.fr, (consulté le 9 octobre 2018).
  12. (en) Dan Rafael, « Robeisy Ramirez leaves Cuban national team during training camp », sur espn.com, (consulté le 9 octobre 2018).