Virgil Hill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un boxeur image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un boxeur américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Virgil Hill
Fiche d’identité
Nom complet Virgil Eugene Hill
Surnom Quicksilver
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Clinton, Missouri
Taille 1,84 m (6 0)
Catégorie Poids moyens à lourds-légers
Palmarès
  Professionnel
Combats 57
Victoires 50
Victoires par KO 23
Défaites 7
Titres professionnels Champion du monde poids mi-lourds WBA (1987-1991, 1992-1997) et IBF (1996-1997)

Champion du monde poids lourds-légers WBA (2000-2002)
Titres amateurs Médaillé d'argent aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984 (poids moyens)

Vainqueur des Golden Gloves en 1984 (poids moyens)
Dernière mise à jour : 8 février 2014

Virgil Hill est un boxeur américain né le 18 janvier 1964 à Clinton, Missouri.

Carrière[modifier | modifier le code]

Médaillé d'argent aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984 dans la catégorie poids moyens et vainqueur des Golden Gloves[1], il passe professionnel la même année et devient champion du monde des mi-lourds WBA le 5 septembre 1987 en battant par arrêt de l'arbitre au 4e round Leslie Stewart.

Hill conserve 10 fois sa ceinture avant de perdre aux points face à Thomas Hearns le 3 juin 1991. Il remporte à nouveau cette ceinture le 29 septembre 1992 aux dépens de Frank Tate puis unifie les titres WBA & IBF en battant l'Allemand Henry Maske le 23 novembre 1996. Il échoue en revanche dans sa tentative de récupérer la ceinture WBO en s'inclinant aux points contre Dariusz Michalczewski[2].

Après une nouvelle défaite contre Roy Jones Jr. l'année suivante[3], cette fois par KO, il décide de boxer en lourds-légers et s'empare du titre WBA le 9 décembre 2000 contre le français Fabrice Tiozzo avant que son compatriote Jean-Marc Mormeck ne le venge le 23 février 2002.

Distinction[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]