Vasyl Lomachenko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vasyl Lomachenko
Image illustrative de l’article Vasyl Lomachenko
Vasyl Lomachenko
Fiche d’identité
Nom complet Vasyl Anatoliyovich Lomachenko
Surnom Hi-Tech, The matrix, Nomaschenko
Nationalité Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Naissance (32 ans)
Bilhorod-Dnistrovskyï (RSS d'Ukraine)
Taille 1,68 m (5 6)
Allonge 1,66 m (5 5)
Catégorie Poids plumes et poids légers
Palmarès
Professionnel Amateur
Combats 16 397
Victoires 14 396
Victoires par KO 10
Défaites 2 1
Titres professionnels Champion du monde poids plumes WBO (2014-2016)

Champion du monde poids super-plumes WBO (2016-2018)

Champion du monde poids légers WBA & WBO (2018-2020), WBC (2019)
Titres amateurs Champion olympique aux Jeux de Londres en 2012 (poids légers)

Champion olympique aux Jeux de Pékin en 2008 (poids plumes)

Champion du monde à Bakou en 2011 (poids légers)

Champion du monde à Milan en 2009 et médaillé d'argent à Chicago en 2007 (poids plumes)

Champion d'Europe à Liverpool en 2008 (poids plumes)
Dernière mise à jour : 27 mars 2020
Ломаченко Василь Анатолійович (Кременчук, 4.10.2012).jpg

Vasyl Anatoliyovich Lomachenko est un boxeur ukrainien né le à Bilhorod-Dnistrovskyï.

Carrière[modifier | modifier le code]

Vasyl Lomachenko devient champion olympique en 2008 et champion d'Europe amateur dans la catégorie poids plumes et remporte le titre mondial à Milan en 2009 (poids plumes) et à Bakou en 2011 (poids légers). Lomachenko remporte également la médaille d'or aux Jeux olympiques de Londres en 2012 en poids légers, puis passe professionnel.

Pour son 2e combat, il dispute déjà un titre mondial, échouant par décision partagée des juges contre Orlando Salido. Il parvient à son objectif pour son combat suivant, le , il s'empare du titre vacant de champion du monde des poids plumes WBO en dominant aux points l'américain précédemment invaincu Gary Russell Jr[1], titre qu'il conserve aux points le face à Chonlatarn Piriyapinyo, et par KO à la 10e reprise contre Gamalier Rodriguez le , ayant dominé son adversaire.

Lomachenko poursuit sa série de victoires en battant par KO au 10e round Romulo Koasicha le . Il laisse son titre vacant en mai 2016 puis remporte la ceinture WBO de champion du monde des poids super-plumes le en battant par arrêt de l'arbitre au 5e round l'ancien détenteur de ce titre Roman Martinez, ceinture qu'il conserve le en battant par abandon à l'issue du 7e round l'ancien champion WBA des poids plumes Nicholas Walters.

L'ukrainien récidive en battant par abandon Jason Sosa au 9e round le puis Miguel Marriaga à la fin du 7e round le suivant et Guillermo Rigondeaux au 6e round le . Il remporte une ceinture dans une 3e catégorie de poids le en stoppant au 10e round Jorge Linares, champion WBA des poids légers. Blessé à l'épaule gauche lors de cette dernière victoire, il est opéré avec succès[2]. Le , il bat aux points José Pedraza et réunifie à cette occasion les ceintures WBA & WBO des poids légers, ceintures qu'il conserve le en battant par KO au 4e round Anthony Crolla et le , aux points contre Luke Campbell. Il remporte également à cette occasion la ceinture WBC laissée vacante quelques mois plus tôt par Mikey Garcia. Le 23 octobre 2019, la WBC l'élève au statut de champion de la franchise ce qui lui permet de remettre en jeu cette ceinture au profit d'un autre boxeur. Le 17 octobre 2020, Lomachenko perd ses titres WBA et WBO aux points face à Teófimo López, champion IBF des poids légers.

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Médaille d'or, Jeux olympiques Jeux olympiques d'été de 2008 à Pékin (poids plumes) :

Médaille d'or, Jeux olympiques Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres (poids légers)

Parcours en championnats du monde[modifier | modifier le code]

Médaille d'argent, monde Championnats du monde de boxe amateur 2007 à Chicago[4] (poids plumes) :

  • Bat Abner Cotto (Porto Rico) 26-9
  • Bat Theodoros Papazov (Grèce) 19-5
  • Bat Mikhail Bernadski (Biélorussie) 21-6
  • Bat Arturo Santos Reyes (Mexique) TKO 3
  • Bat Li Yang (Chine) 13-13
  • Perd contre Albert Selimov (Russie) 11-16

Médaille d'or, monde Championnats du monde de boxe amateur 2009 à Milan[5] (poids plumes) :

  • Bat Mario Aleksic (Bosnie-Herzégovine) 16-2
  • Bat Craig Evans (Pays de Galles) 15-1
  • Bat Branimir Stankovic (Serbie) 8-2
  • Bat Oscar Valdez (Mexique) 12-1
  • Bat Sergey Vodopyanov (Russie) 12-1

Médaille d'or, monde Championnats du monde de boxe amateur 2011 à Bakou (poids légers)

Parcours en championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Médaille d'or, Europe Championnats d'Europe de boxe amateur 2008 à Liverpool[6] (poids plumes) :

  • Bat Vladimir Nikiforov (Estonie) 10-0
  • Bat David Oliver Joyce (Irlande) 10-2
  • Bat Hicham Ziouti (France) 2-1
  • Bat Araik Ambartsumov (Russie) 7-1

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]