Sport de combat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Corps à corps » redirige ici. Pour le film, voir Corps à corps (film, 2003).
La boxe anglaise est un des sports de combat le plus médiatisé.

Un sport de combat appartient à une famille d'activités sportives proposant le plus souvent comme forme compétitive un affrontement entre deux combattants (appelé duel).

Sport de combat et art martial[modifier | modifier le code]

La notion de « sport de combat » est distincte de celle d'art martial, même si certaines disciplines présentent les deux facettes.

Un art martial est, par définition, un « art de guerre ». Du fait de la dangerosité potentielle, il est impossible d'en organiser des compétitions sauf aménagements pour en faire un sport de combat.

Un sport de combat possède des règles visant notamment à garantir l'intégrité physique. Ils font très souvent l'objet de compétitions (d’opposition), et ont alors un arbitre pour faire appliquer les règles. Le sport de combat s'éloigne donc d'un côté du combat réel, mais d'un autre côté, permet de se confronter à un adversaire ayant des réactions imprévisibles et dans un bon esprit sportif (fair-play et respect). Il est évident aussi qu'un compétiteur moyen face à un agresseur violent mais sans entraînement aura des avantages indéniables et son sport deviendra donc analogue à un art martial.

Classification des sports de combat[modifier | modifier le code]

Les sports de combat peuvent être classifiés en plusieurs types : les sports de préhension, de percussion, mixtes ou avec armes.

Les sports de combat de préhension, aussi nommés grappling, autorisent des techniques de saisie de l'adversaire afin de projeter celui-ci au sol, ou le contrôler à l'aide de prises de soumissions ou d'immobilisations. Les sports de lutte font généralement partie de ce type de pratique, telles les disciplines olympiques de lutte gréco-romaine ou de lutte libre. Autre sport de combat au programme des Jeux olympiques depuis 1964, la pratique en compétition de l'art martial japonais du judo est aussi classé comme sport de combat de préhension.

Les sports de combat de percussion se focalisent sur les techniques de frappe. Celles-ci peuvent être exécutées, suivant les disciplines, avec les membres inférieurs (coups de poing, coups de coude) ou inférieurs (coups de pied, coups de genou). L'ensemble des pratiques regroupées sous le nom de boxe font typiquement partie de cette catégorie. Le karaté ou le taekwondo comme sports de compétition sont aussi des disciplines de percussion.

Les sports de combat mixtes, sports de combat hybrides ou encore sports de combat de percussion-préhension mélangent les techniques des deux types précédents. Les arts martiaux mixtes, le sanshou ou le sambo combat sont des exemples de disciplines appartenant à cette catégorie.

Les sports de combat armés regroupent les pratiques utilisant des armes comme l'escrime ou le kendo.

Sports de combat olympiques[modifier | modifier le code]

Il existe 5 sports de combat qui sont au programme des Jeux olympiques d'été. Par ordre chronologique d'entrée aux Jeux :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Charlot, P. Denaud, Les Arts martiaux, Paris, P.U.F. (coll. Que sais-je ?, n°1791), 1999
  • Alain Delmas, Lexique de la boxe et des autres boxes (Document de formation d’entraîneur), Aix-en-Provence, 1981-2005
  • Don F.Draeger and Robert W.Smith, Comprehensive Asian Fighting arts, E. Kodansha, Tokyo, 1969
  • Louis Frederic, Dictionnaire des arts martiaux, Éditions du Félin, 1988
  • Gabrielle et Roland Habersetzer, Encyclopédie des arts martiaux de l’extrême orient, Éditions Amphora, 2000
  • Patrick Lombardo, Encyclopédie mondiale des arts martiaux, Éditions E.M., Paris, 1997
  • N. Poy-Tardieu, Le Guide des arts martiaux et sports de combat, Paris, Budo Éditions/Éditions de l'Eveil, 2001.
  • Sylvain Salvini, La grande épopée des sports de combat et arts martiaux, in magazine Karaté, 1985
  • Ba Than (Gyi), Manuel of the bando discipline, National bando Association, 1946-1968.