Le projet « Ski » est lié à ce portail

Portail:Ski de fond

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cross country skiing pictogram.svg Portail du

ski de fond

Le ski de fond est un sport d'hiver de la famille du ski nordique, populaire notamment en Europe du Nord, au Canada, en Russie ou en Alaska. Il se pratique sur des terrains plats ou vallonnés couverts par de la neige.

1 245 articles sont actuellement liés au portail.
Ils sont classés en 186 catégories.

Lumière sur [modifier

La 48e édition des championnats du monde de ski nordique a lieu du 18 février au à Liberec en République tchèque. La FIS organise cet événement bisannuel du ski nordique lors duquel sont décernés les titres mondiaux de trois disciplines sportives : le combiné nordique, le saut à ski et le ski de fond.

Le pays accueille pour la 4e fois cette compétition puisque les villes de Janské Lázně (1925) et de Vysoké Tatry (1935 et 1970) avait déjà organisé l'événement à l'époque de la Tchécoslovaquie. Pays hôte de 589 sportifs représentant 61 délégations nationales, la République tchèque organise le plus grand rendez-vous sportif de son histoire. Deux nouvelles épreuves, le saut à ski féminin et le départ en ligne de combiné nordique, apparaissent au programme de ces championnats, remportés respectivement par les américains Todd Lodwick et Lindsey Van. La Norvège termine au premier rang des médailles avec 5 titres, tous acquis dans les épreuves de ski de fond masculin, incluant les 3 titres de Petter Northug. L'Allemagne est seconde au nombre de médailles avec 9 médailles mais aucun titre. En ce qui concerne les médailles d'or, la Norvège devance les États-Unis (4 titres), la Finlande (3 titres), l'Autriche et la Pologne (2 titres).

Au côté du premier titre féminin de saut à ski, le grand vainqueur de ces épreuves côté masculin est l'Autriche avec trois médailles dont deux pour Wolfgang Loitzl et Gregor Schlierenzauer. En ajoutant le départ en ligne 10 km, le combiné nordique a changé de format de ses épreuves avec à la place du 7,5 km sprint et du 15 km individuel Gundersen les épreuves de 10 km individuel grand tremplin et du 10 km individuel petit tremplin. L'estonien Andrus Veerpalu devient le plus vieux médaillé d'or à 38 ans quand il remporte le 15 km en ski de fond. Malgré le manque d'enneigement avant le début des épreuves, les championnats ont reçu une abondance de neige et de vent, ce qui eut des conséquences pour certaines épreuves.

L'affluence totale de l'évènement est comprise entre 180000 et 200000 spectateurs, deux fois supérieure aux précédents championnats du monde 2007 de Sapporo (Japon), mais 35 % de moins par rapport aux championnats du monde 2005 à Oberstdorf (Allemagne). Le président de la FIS Gian-Franco Kasper s'est exprimé lors de la cérémonie de clôture, mettant en avant le nombre de nations médaillées (15 au total), la bonne couverture médiatique par la télévision tchèque (l'audience télévisuelle cumulée atteint 666 millions de téléspectateurs) et le succès de l'épreuve féminine de saut à ski en prévision d'une intégration au programme olympique de 2014.

Arrêt sur image [modifier

Le fondeur slovaque Michal Malák pendant les qualifications du Tour de ski 2007-2008 à Prague.

Articles récents [modifier

  1. Peter Schmid (ski) (28 août 2017)
  2. John Carleton (combiné nordique) (28 juillet 2017)
  3. Franciszek Bujak (27 juillet 2017)
  4. Hjalmar Hvam (24 juillet 2017)
  5. Jon Mårdalen (12 juillet 2017)
  6. Einar Østby (02 juillet 2017)
  7. Liste des médaillés olympiques en ski de fond (27 juin 2017)
  8. Karel Tammjärv (16 juin 2017)
  9. Émilie Vina (15 juin 2017)
  10. Laure Barthélémy (15 juin 2017)
  11. Olga Zavyalova (28 mars 2017)
  12. Domaine nordique olympique de Crest-Voland Cohennoz – Les Saisies (18 mars 2017)
  13. Benjamin Daviet (20 février 2017)
  14. Thomas Clarion (20 février 2017)
  15. Anna Svendsen (15 février 2017)
  16. Karl-Johan Westberg (08 février 2017)

Index thématique [modifier

Histoire

Histoire

Le ski de fond est originaire des pays scandinaves dans l'Antiquité (1 000 ans avant JC) et serait né plus précisément de l'endroit où se situe de nos jours la Norvège. Le ski de fond a eu plusieurs rôles essentiels pour l'homme au cours de son histoire, il s'agissait avant tout d'un moyen rapide pour se déplacer d'un endroit à un autre et servaient à la chasse, ainsi dans la mythologie norvégienne, la présence d'un dieu du ski Ull et d'une déesse du ski et de la chasse Skadi démontre la place prépondérante du ski.

À partir du XIIe siècle, il est utilisé par les troupes militaires dans l'infanterie chez les Vikings puis les Suédois. Enfin, il est aussi à l'origine de grandes découvertes dans des milieux jusque là peu accessibles comme le Groenland. Au XIXe siècle, le ski est importé en Europe centrale par l'intermédiaire des étudiants norvégiens, ainsi que sur le continent nord-américain avec certains émigrants. Le ski connaît également un grand succès en raison de l'innovation apportée par Sondre Norheim avec son télémark.

Son aspect pratique va alors laisser la place à l'aspect sportif et ludique avec la mise en place de compétitions à partir de 1843 en Norvège puis 1877 en Suède et 1879 en Finlande. Le ski de fond devient alors l'un des sports les plus populaires des pays scandinaves. Au XXe siècle, deux ans après la création de la Vasaloppet, le ski de fond est programmé lors des premiers Jeux olympiques d'hiver en 1924 avec deux épreuves : celle du 18 km et du 50 km (uniquement pour les hommes), l'année suivante sont organisés les championnats du monde de ski nordique où le ski de fond y est programmé, cet évènement aura lieu annuellement depuis (hormis année olympique). Il faut attendre les années 1980 pour permettre au ski de fond de subir une révolution avec la création de la technique du "pas de patineur" ("skating"), jusqu'alors seule la technique du "pas alternatif" (classique) était présente. Cette innovation accroît la vitesse sur les skis, la FIS reconnaît cette technique et autorise sa pratique en compétition, enfin les stations de sports d'hiver développent alors leurs infrastructures pour que chaque technique puisse être pratiquée. En 1982, la FIS créé la coupe du monde sur le modèle de la coupe du monde de ski alpin où diverses courses (sprint, poursuite, individuel, relais) ont lieu tout au long de la saison hivernale et permettre qu'un classement soit établi. Parallèlement, les courses longue distance (courses de masse) s'organisent pour mettre un calendrier où chaque épreuve puisse être reconnue (Worldloppet), à partir de 1999 la Worldloppet et la FIS décident de coopérer pour mettre en place la coupe Marathon.

Organisation

La saison du ski de fond tourne autour d'évènements incontournables sur différents formats. Depuis 1924 et la création des Jeux olympiques d'hiver, le ski de fond y a toujours été programmé avec, lors des JO de 2006, douze épreuves distinctes, il s'agit de l'évènement le plus important de cette discipline qui a lieu tous les quatre ans. Dans les années non-olympiques, la FIS organisent une fois tous les deux ans les championnats du monde de ski nordique où sont réunis le ski de fond, le saut à ski et le combiné nordique, évènement créé en 1925 mais organisé par le FIS qu'à partir de 1950. Enfin, sur le modèle de la coupe du monde de ski alpin, la FIS organise depuis 1982 la coupe du monde de ski de fond récompensant chaque année le meilleur fondeur et la meilleure fondeuse en fonction d'un classement, il s'agit d'une addition de courses à travers le monde au cours de la saison hivernale selon les spécialités (sprint, poursuite, individuel).

Depuis peu, la FIS s'est penchée sur le cas des courses de masses ou ski marathon, ainsi en 1999 elle décide de se coordonner avec la Worldloppet, cette dernière créée dans les années 1970 met en lumière ces courses longues distance (telles que la Vasaloppet (Suède), la Transjurassienne (France) ou la Birkebeinerrennet (Norvège) suivant un calendrier. Ces courses de masses, réunissant des milliers de participants, se disputent sur des distances allant de 40 à 90 km. Ainsi, depuis 1999, la FIS et la Worldloppet se sont entendues pour mettre en place la coupe Marathon qui comprend certaines de ces courses.

Enfin, la dernière création de la FIS est le Tour de ski en 2007. Reprise sur le modèle du Tour de France cycliste, cette compétition s'inscrit dans le cadre de rendre ce sport plus médiatique, différentes étapes sont organisées dans des lieux différents entre fin décembre et début janvier. Certaines épreuves ont été organisées en centre ville comme Munich (en 2007) et Prague (en 2008) avec succès. Ce tour de ski a une importance capitale dans l'attribution de la coupe du monde.

Sportifs

Fondeurs

Fondeuses

Compétitions

Principaux évènements internationaux

Autres

Autres portails sportifs de Wikipédia [modifier