Liste d'enseignants et de chercheurs à l'École polytechnique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Photo de professeurs
Professeurs de l'École polytechnique.

Cette liste d'enseignants et de chercheurs à l'École polytechnique regroupe le personnel enseignant, les chercheurs et examinateurs de l'École, anciens ou actuels, s'étant illustrés dans des domaines particuliers.

Aujourd'hui, les enseignants-chercheurs occupent l'une des catégories d'emplois suivantes : professeur (définit les enseignements et assure les cours magistraux), professeur associé (assure les cours d'approfondissement), professeur chargé de cours (assure les cours d'application), maître de conférences (encadre des groupes d'élèves et anime des séminaires) ou chargé d'enseignement (encadre les travaux pratiques, expérimentaux ou informatiques)[1]. Auparavant la catégorie de répétiteur existait. Chaque professeur était en effet assisté d'un répétiteur, certains devenant professeurs par la suite[2].

Dès sa création, l'École dispose des plus éminents professeurs de l'époque : Ampère, Fourier, Monge, Laplace. Cauchy (X 1805) et Becquerel (X 1872, prix Nobel de Physique) donnèrent aussi des cours à l'École[3]. Laurent Schwartz, lauréat de la médaille Fields, y fut professeur de 1959 à 1980[4] et Pierre-Louis Lions, autre médaille Fields, y enseigne les mathématiques appliquées depuis 1992[5].

Professeurs[modifier | modifier le code]

Sont classés ici les professeurs (appelées instituteurs à la création de l'École[6]) selon la matière qu'ils enseignaient ou le département dont ils dépendaient.

Mathématiques[modifier | modifier le code]

Mécanique[modifier | modifier le code]

Géodésie, topographie, machines, arithmétique sociale[modifier | modifier le code]

Astronomie et géodésie puis astrophysique[modifier | modifier le code]

Physique[modifier | modifier le code]

Chimie[modifier | modifier le code]

Humanités et sciences sociales[modifier | modifier le code]

Histoire et littérature[modifier | modifier le code]

Économie politique et sociale puis sciences économiques[modifier | modifier le code]

Dessin[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

Travaux publics[modifier | modifier le code]

Art militaire[modifier | modifier le code]

Fortification[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Biologie[modifier | modifier le code]

Informatique[modifier | modifier le code]

Chercheurs[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (décembre 2017)

Enseignants[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (décembre 2017)

Sont classés ici les enseignants à l'École polytechnique notables n'ayant pas été professeurs :

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Joachim Richard ou Émile Louis Edmond Richard

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret n°2000-497 du 5 juin 2000 fixant les dispositions applicables aux personnels enseignants de l'Ecole polytechnique.
  2. (en) I. Grattan-Guinness, The Ecole Polytechnique, 1794-1840s : Policies, Polemics, Publications (lire en ligne)
  3. a et b Cauchy Augustin X1805, sur le site officiel de l'École polytechnique.
  4. Laurent Schwartz et l'École Polytechnique, article de la Sabix
  5. Pierre-Louis LIONS, dans l'annuaire de l'École polytechnique
  6. INSTITUTEURS ET RÉPÉTITEURS ENTRE 1807 ET 1809
  7. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb bc bd be bf bg bh bi bj bk bl bm bn bo bp bq br bs bt bu bv bw bx by bz ca cb cc cd ce cf cg ch ci cj ck cl cm cn co cp cq cr cs ct et cu (Callot et al. 2004, p. 477)
  8. Jean Guillaume Garnier
  9. Édouard PHILIPPS
  10. LÉAUTÉ Henry Charles Victor Jacob
  11. Charles Platrier
  12. Paul Mavy Ferdinand Maurice ROY (1899-1985)
  13. Patrick Huerre
  14. a b c d et e Anciens Professeurs de Mécanique à l'École Polytechnique
  15. [1]
  16. NICOLAS TRIANTAFYLLIDIS
  17. PERRIER Antoine, François, Jacques, Justin, Georges
  18. Alain FINKIELKRAUT, dans l'annuaire de l'École polytechnique
  19. Jean-Charles Geslot, Victor Duruy: Historien et ministre (1811-1894), Presses Univ. Septentrion, , 424 p. (ISBN 2757401033), p. 140
  20. a b c et d Bruno Belhoste (dir.), Amy Dahan Dalmedico (dir.), Antoine Picon (dir.), Michel Armatte et al., La formation polytechnicienne 1794-1994, Paris, Dunod, , 469 p., ill. 25 cm (ISBN 2-10-002060-9 et 978-2-100-02060-7, OCLC 463916249, notice BnF no FRBNF35717226, présentation en ligne), « L'économie à l'École polytechnique », p. 375-396
  21. JACQUES DUMONTIER - Encyclopædia Universalis
  22. [2]
  23. [3]
  24. [4]
  25. [5]
  26. [6]
  27. [7]
  28. [8]
  29. [9]
  30. [10]
  31. Christian Marbach, « Lordon, X 1794, beau comme l’antique », Bulletin de la Sabix, n° 52, 2013, p. 31-32 Lire en ligne.
  32. Nécrologie, in Le Matin, 17 juin 1894, page 2 — sur Gallica.
  33. Alexandre-Magnus D'OBENHEIM ou DOBENHEIM (1752-1840), sur le site de la Sabix.
  34. Antoine François Lomet, sur le site de la Sabix.
  35. Georges Tourry
  36. Auguste Arsac
  37. Jean-Jacques Lévy
  38. Un prix Nobel au CER de l'École, sur le site officiel de l'École polytechnique
  39. Qui êtes-vous monsieur Littré ? « Copie archivée » (version du 16 novembre 2012 sur l'Internet Archive), article du Figaro
  40. Élisabeth Badinter, sur le site des éditions Fayard

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • C. P. Marielle, Répertoire de l'École impériale polytechnique : ou, Renseignements sur les élèves qui ont fait partie de l'institution depuis l'époque de sa création en 1794 jusqu'en 1853 inclusivement, avec plusieurs tableaux et résumés statistiques, suivi de la liste des élèves admis en 1854 et de l'indication des mutations survenues dans l'intérieur de l'école jusqu'au 25 septembre 1855, Mallet-Bachelier, , 289 p. (lire en ligne)
  • Jean-Pierre Callot, Michel Camus, Bernard Esambert et Jacques Bouttes, Histoire et prospective de l'École polytechnique, Paris, Lavauzelle, , 2e éd. (1re éd. 1993), 471 p., 21 cm × 23 cm, relié avec jaquette, ill. (ISBN 978-2-702-50350-8, OCLC 464063564, notice BnF no FRBNF35607251)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]