Liste des directeurs généraux et présidents de l'École polytechnique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : École polytechnique (France).

L'École polytechnique est dirigée par un directeur général. La gouvernance de l'École polytechnique a été modifiée en mars 2012[1]. L'administration de l'École est désormais assurée par le conseil d'administration et son président et non plus le conseil d'administration et l'officier général. Ce dernier reste directeur général mais n'assure plus que le commandement militaire de l'École.

L'École est dirigée depuis sa militarisation en 1804 par un général, à l'exception du court intérim d'François Arago en 1830 et de la gouvernance de René Claudon, ingénieur au corps des Ponts et Chaussées, de à [2]. Auparavant, il n'y eut que quatre directeurs généraux civils : Lamblardie, Carnot, Monge et Morveau. Henri-Alexis de Tholosé (X 1797) fut le premier polytechnicien à diriger l'École, de 1831 à 1839. Depuis, l'École fut toujours dirigée par un ancien élève, à de rares exceptions près.

La direction de l'École a toujours été assurée par des hommes. Seule la présidence du conseil d'administration a été occupée une fois par une femme, Marion Guillou (X1973, seconde promotion à admettre des femmes), de 2008 à 2013.

Le poste de directeur général est occupé depuis 2017 par l'ingénieur général hors classe de l'armement François Bouchet[3]. Il succède à l'ingénieur général hors classe de l'armement Yves Demay, qui était le premier directeur général non issu des forces armées françaises depuis 1830[4].

Selon les époques l'officier qui commande l'École est appelé directeur, gouverneur ou général commandant et il est appelé directeur général depuis 1970[5],[6].

Liste[modifier | modifier le code]

Directeurs (1794-1804)[modifier | modifier le code]

Directeurs

d'ordre
Nom Début Fin Formation Faits notables Références
1 Jacques Elie Lamblardie fondateur Polyt.jpg Jacques-Élie Lamblardie École des ponts et chaussées Cofondateur de l'École [6]
2 Lazare carnot.jpg Lazare Carnot Cofondateur de l'École
3 Michel Vandebergue Mézières Général de brigade [6]
4 Gaspard monge litho delpech.jpg Gaspard Monge 1798 Cofondateur de l'École [6]
5 Louis-Bernard Guyton de Morveau.jpg Louis-Bernard Guyton-Morveau 1798 1798 [6]
4 Gaspard monge litho delpech.jpg Gaspard Monge 1798 Cofondateur de l'École [6]
5 Louis-Bernard Guyton de Morveau.jpg Louis-Bernard Guyton-Morveau [6]

Gouverneurs (1804-1830)[modifier | modifier le code]

Gouverneurs

d'ordre
Nom Début Fin Formation Faits notables Références
6 Jean-Girard Lacuée.png Jean-Girard Lacuée 1804 1814 Général, comte de Cessac. [5],[6]
Jean François Aimé Dejean (1749-1824).jpg Jean-François-Aimé Dejean 1814 1816 Mézières 1769 Intérim, comte. [5],[6]
7 Sin foto.svg François Louis Bouchu 1816 1822 Général baron. [5],[6]
8 Brémond - General Bordessoule.jpg Étienne Tardif de Pommeroux de Bordesoulle 1822 Général comte. [7],[5],[6]
François Arago.jpg François Arago X 1803 Par intérim, premier polytechnicien à avoir le commandement de l'École, premier gouverneur civil depuis la militarisation de l'École. [7],[8],[5],[6]

Commandants (1830-1940)[modifier | modifier le code]

Commandants

d'ordre
Nom Début Fin Formation Faits notables Références
9 General Henri Gatien, count Bertrand by Paul Delaroche.png Henri-Gatien Bertrand 1831 Mézières Général comte. [7],[5],[6]
10 Sin foto.svg Henri-Alexis de Tholosé 1831 1839 X 1794 Général de brigade puis général de division, premier polytechnicien à avoir le commandement effectif de l'École. [8],[5],[6]
11 Sin foto.svg Louis Doguereau 1839 1839 École de l'artillerie Général de division [5]
11 Jean-Baptiste Vaillant.jpg Jean-Baptiste Philibert Vaillant 1839 1840 X 1807 Général de brigade du Génie. [8],[5],[6]
12 Sin foto.svg Jean-Baptiste-Charles Gauldrée-Boilleau 1840 1845 X 1802 Général de brigade puis général de division d'artillerie. [8],[5],[6]
12 Sin foto.svg Louis de Rostolan 1845 1847 St-Cyr 1810 Général de division. [5],[6],[9]
13 Jacques Aupick (1789-1857).png Jacques Aupick 1847 1848 St-Cyr 1808 [10],[5],[6]
14 Jean-Victor Poncelet.jpg Jean-Victor Poncelet 1848 1850 X 1807 Colonel du génie puis général de brigade. [11],[8],[5],[6]
14 Sin foto.svg Frédéric Bonet 1850 1852 [5],[6]
15 MichelBizot.JPG Michel Bizot 1852 1854 X 1811 Général de brigade du génie. [8],[5],[6]
16 Sin foto.svg Paul Boutault 1854 1854 X 1811 Général de brigade du génie. [8],[5],[6]
17 Charles Eble general.jpg Charles Eblé 1854 1860 X 1818 Général de brigade d'artillerie. [8],[5],[6]
18 Sin foto.svg Grégoire Coffinières de Nordeck 1860 1865 X 1829 [5],[6]
19 Sin foto.svg Idelphonse Favé 1865 1870 X 1830 [5],[6]
20 Sin foto.svg Juste-Frédéric Riffault 1870 1873 X 1832 Pendant son commandement il y eut deux intérims assurés, en 1870 par Joseph-Alfred Serret (membre de l'Institut), et en 1871 par le lieutenant-colonel Cournier[Qui ?] (provisoirement chargé du commandement de l'École polytechnique à Bordeaux). [5],[6]
21 Sin foto.svg Jean Durand de Villers 1873 1876 X 1833 Général de division. [5],[6]
22 Sin foto.svg Adrien Charles Salanson 1876 1878 X 1843 Général de division. [5],[6]
23 Sin foto.svg Alfred Pourrat 1878 1880 X 1843 Général de brigade. [5],[6]
24 Sin foto.svg Jacques Léon Gallimard 1880 1883 X 1845 Général de division. [5],[6]
25 Sin foto.svg Gustave Coste 1883 1884 X 1848 [5],[6]
26 Sin foto.svg Charles Henri Joseph Pellé 1884 1886 X 1845 [5],[6]
27 Sin foto.svg Paul Laurent Albert Barbe 1886 1888 X 1851 [5],[6]
28 Sin foto.svg Pierre Charles Henry 1888 1889 X 1847 [5],[6]
29 Sin foto.svg Léon Charles Borius 1889 1892 X 1854 [5],[6]
30 Sin foto.svg Paul Gebhart 1892 1894 X 1852 [5],[6]
31 Général André.jpg Louis André 1894 1896 X 1857 [5],[6]
32 Sin foto.svg François Victor Gaston Toulza 1896 1900 X 1857 [6]
33 Sin foto.svg Jean Debatisse 1900 1902 X 1864 [6]
34 Sin foto.svg Louis François Villien 1902 1904 X 1863 [6]
35 Sin foto.svg Jules Albert Corbin 1904 1905 X 1864 [6]
36 Sin foto.svg Louis Félix Lhéritier 1905 1908 X 1864 [6]
37 Sin foto.svg Louis Kreitmann X 1870 [6]
38 Sin foto.svg Alfred Cornille 1911 1914 X 1874 [6]
39 Sin foto.svg Jean Antoine Henri Bourgoignon 1914 1916 X 1880 [6]
40 Sin foto.svg Fernand-Alexandre Curmer 1916 1919 X 1874 [6]
41 Sin foto.svg Étienne Fillonneau 1919 1921 X 1885 [6]
42 Sin foto.svg Georges Bunoust 1921 1924 X 1886 [6]
43 Sin foto.svg François Thomas 1924 1927 X 1887 [6]
43 Sin foto.svg Pierre Alvin 1927 1931 X 1891 [6]
43 Sin foto.svg François Royer 1931 1934 X 1895 [6]
44 Sin foto.svg Louis Léon Hachette 1934 1937 X 1897 [6]
45 Sin foto.svg Maurice Dumontier 1937 1939 X 1902 [6]
46 Sin foto.svg Mathieu Fontana 1939 1940 X 1898 [6]

Gouverneurs (1940-1944)[modifier | modifier le code]

Gouverneurs

d'ordre
Nom Début Fin Formation Faits notables Références
47 Sin foto.svg Henry Calvel 1940 1941 X 1902 Général [6]
48 Sin foto.svg Pierre-Servais Durand 1941 1943 X 1904 Général [6]
49 Sin foto.svg René Claudon février 1943 septembre 1944 X 1911 Ingénieur des Ponts et chaussées ; deuxième fois depuis la militarisation de l'École que le directeur est un civil. [2],[6]

Commandants (1944-1971)[modifier | modifier le code]

Commandants

d'ordre
Nom Début Fin Formation Faits notables Références
50 Sin foto.svg Louis Decharme 1945 X 1900 [6]
51 Sin foto.svg Pierre Brisac 1945 1950 X 1919SP [12],[6]
52 Sin foto.svg Marcel Jouvet 1950 1953 X 1919 SP [12],[6]
53 Sin foto.svg Gustave Leroy 1953 1957 X 1925 [12],[6]
54 Sin foto.svg Jacques de Guillebon 1957 1959 X 1930 [12],[6]
55 Sin foto.svg Raymond Tissier 1959 1962 X 1927 [12],[6]
56 Sin foto.svg Bernard Cazelles 1962 1965 X 1931 [12],[6]
57 Sin foto.svg Ernest Mahieux 1965 1968 X 1930 Général de brigade. [12],[6]
58 Sin foto.svg François Buttner 1969 1971 X 1937 Général. [12]

Directeurs généraux (depuis 1971)[modifier | modifier le code]

Directeurs généraux

d'ordre
Nom Début Fin Formation Faits notables Références
58 Sin foto.svg François Buttner 1971 1972 X 1937 Général, précédemment commandant. [12]
59 Sin foto.svg Pierre Briquet 1972 1975 X 1938 Général. [12],[6]
60 Sin foto.svg Jean-Noël Augier 1975 1978 X 1942 Général. [12],[6]
61 Sin foto.svg Jacques Saunier 1978 1982 St-Cyr Général. [12],[6]
62 Sin foto.svg Daniel Guillon 1982 1985 X 1951 Général. [12],[6]
63 Sin foto.svg Dominique Chavanat 1985 1988 St-Cyr 1951-1953 Général [12],[10]
64 Sin foto.svg Paul Parraud 1988 X 1958 Général de corps d'armée [12]
65 Versailles - Henri Marescaux - 1.jpg Henri Marescaux X 1963 Général de division [12]
66 Sin foto.svg Jean Novacq X 1967 Général de brigade [12]
67 Sin foto.svg Gabriel de Nomazy École de l'air 1968 Général de corps aérien [12],[13]
68 Palaiseau - École polytechnique - Xavier Michel.jpg Xavier Michel X 1972 Général de corps d'armée [12]
69 Yves Demay.jpg Yves Demay X 1977 Ingénieur général hors classe de l'armement ; troisième fois depuis 1804 que le directeur n'est pas un général des forces armées françaises mais un ingénieur de l'armement [14],[4]
70 Prise de fonction de directeur général de l'École polytechnique par François Bouchet (cropped).jpg François Bouchet en fonction X 1986 Ingénieur général hors classe de l'armement [15],[3]

Présidents[modifier | modifier le code]

Présidents du conseil de perfectionnement[modifier | modifier le code]

Présidents du conseil d'administration (jusqu'en 2013)[modifier | modifier le code]

Présidents (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Première femme exerçant une responsabilité de président, gouverneur, commandant ou directeur général de l'École polytechnique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. LOI no 2012-347 du 12 mars 2012 - art. 74
  2. a et b Histoire et prospective de l'École polytechnique, Le morne exil de Lyon
  3. a et b « Mesures d'ordre individuel », Compte rendu du Conseil des ministres, sur gouvernement.fr, (consulté le 8 janvier 2017).
  4. a et b Cécile Maillard, « Polytechnique : pourquoi la fabrique des élites est en panne et doit se réformer », sur usinenouvelle.com, L'Usine nouvelle, (consulté le 14 février 2019).
  5. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae et af Albert Lévy et G. Pinet (préf. Armand Silvestre), L'Argot de l'X illustré par les X, Paris, Émile Testard, , 327 p. (lire en ligne), p. 162.
  6. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb bc bd be bf bg bh bi bj bk bl bm bn bo bp et bq Jean-Pierre Callot, Histoire de l'École polytechnique, Paris - Limoges, Charles Lavauzelle, , 495 p., 21 cm × 23 cm, relié avec jaquette, ill. (ISBN 2-7025-0012-9), Annexes, « Directeurs, généraux, gouverneurs ayant commandé l'École polytechnique », p. 473-474.
  7. a b et c François Arago et Polytechnique
  8. a b c d e f g et h C. P. Marielle, Répertoire de l'École impériale polytechnique : ou, Renseignements sur les élèves qui ont fait partie de l'institution depuis l'époque de sa création en 1794 jusqu'en 1853 inclusivement, avec plusieurs tableaux et résumés statistiques, suivi de la liste des élèves admis en 1854 et de l'indication des mutations survenues dans l'intérieur de l'école jusqu'au 25 septembre 1855, Mallet-Bachelier, , 289 p. (lire en ligne), p. 248
  9. ROSTOLAN Louis, biographie sur le site du Sénat.
  10. a et b Classement de nos "cousins" Saint-Cyriens... par promotion, sur GeneaNet
  11. Poncelet Victor X 1807 .
  12. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s Association des anciens élèves et diplômés de l'École polytechnique - Annuaire 2011
  13. M. Gabriel Berger de Nomazy, sur lesbiographies.com
  14. « Yves Demay est nommé directeur général de l'École polytechnique », sur polytechnique.edu, École polytechnique (consulté le 14 février 2019).
  15. « François Bouchet est le nouveau directeur général de Polytechnique », sur polytechnique.edu, École polytechnique, (consulté le 8 janvier 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Précédemment paru sous le titre : Histoire de l'École polytechnique : Ses légendes, ses traditions, sa gloire. - Bibliogr. p. 465-468

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :