Pere Roca i Cabarrocas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roca.
Pere Roca i Cabarrocas
0003-pere-roca preview ecran.jpg
Pere Roca i Cabarrocas à l'École polytechnique.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (59 ans)
Nationalité
Activité

Pere Roca i Cabarrocas, né le 17 janvier 1959, est un physicien espagnol. Directeur de recherches à l'École polytechnique, il est spécialisé dans la physique des interfaces et des couches minces notamment le silicium amorphe et ses dérivés[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Catalogne, il a préparé à l'École polytechnique une thèse de doctorat soutenue à l'Université Paris VII dans les années 1980[2]. Il effectue ensuite un post-doctorat à Princeton[3] puis entre au CNRS en 1988[2].

Il est aujourd'hui chercheur au laboratoire de physique des interfaces et des couches minces (PICM) à l'École polytechnique[4], qu'il dirige depuis la fin des années 1990[2]. P. Roca est l'auteur de la découverte du silicium polymorphe et il a déposé 24 brevets[5]. Il est lauréat de la médaille Blondel[6] et de la médaille d'argent du CNRS en 2011[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche bio », sur Interclimaelec.
  2. a b c et d « Pere Roca i Cabarrocas », sur cnrs.fr (consulté le 20 juillet 2017).
  3. « [Série de l'été] Pere Roca i Cabarrocas - Le Soleil se couche aussi », sur polytechnique.edu, (consulté le 20 juillet 2017).
  4. « Pere Roca i Cabarrocas », sur polytechnique.edu.
  5. « Liste des brevets déposés », sur patentmaps.com.
  6. « Liste des lauréats de la médaille Blondel », sur site de la Société de l'Electricité, de l'Electronique et des Technologies de l'Information et de la Communication.