Ernest Havet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ernest Havet
Ernest Havet.jpg

Ernest Havet de l'Académie des Sciences morales et politiques, (Photographie Eugène Pirou)

Naissance
Décès
Nationalité
Langue maternelle
Formation
Activité
Enfant
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Havet.

Eugène Auguste Ernest Havet, né à Paris le 11 avril 1813 et mort le 21 décembre 1889 à Paris 1er arrondissement, (16 place Vendôme), est un historien français, spécialiste de l'histoire religieuse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études au lycée Saint-Louis et fut admis en 1832 à l'École normale de Paris, dans les deux sections littéraire et scientifique à la fois. Agrégé des classes supérieures en 1834, il fut nommé professeur de rhétorique à Dijon. Il n'y demeura pas longtemps. En 1840,le ministre de l'instruction publique le rappela à Paris : il fut d'abord chargé du cours de littérature grecque à l'École normale, il prit le grade de docteur en 1843, fut nommé l'année suivante professeur-suppléant à la chaire d'éloquence latine à la Sorbonne et devint professeur titulaire du même cours au collège de France en 1854.

De 1852 à 1862 il est professeur de littérature française à l'École polytechnique[1]. Il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1880.

On doit à M. Ernest Havet nombre d'ouvrages importants qui ont marqué profondément dans la littérature et la philologie. Son édition des Pensées de Pascal fut un véritable événement, et elle est restée célèbre à bon droit. Au moment où M. Renan, son ami, publia la Vie de Jésus, M. Havet fit paraître une brochure : Jésus dans l'histoire, dont le retentissement fut; considérable. On doit encore au savant écrivain beaucoup d'autres travaux, insérés dans la Revue des Deux Mondes, traitaient de la modernité des prophètes.

Ernest Havet a collaboré au Journal de l'Instruction publique, au Temps, à la Revue Moderne, à la Revue contemporaine, à la Revue des Deux Mondes, etc.

Ernest Havet est le fils de Jacques-Antoine Havet et de Victoire-Julie Cavelier, époux de Louise-Antoinette-Lucile Bourdon, père de Louis et de Julien Havet.

Sépulture d'Ernest HAVET & de Julien HAVET - Cimetière Montmartre

Sources biographiques[modifier | modifier le code]

  • Ernest Havet et son œuvre religieuse par Maurice Vernes, « La Nouvelle revue », 1894, pages 673 à 694
  • « Dictionnaire général de biographie contemporaine française et étrangère ; Adolphe Bitard ; 1878 » page 637
  • Décès d'Ernest Havet, son portrait, gravure d'Eugène Pirou, « L'Univers illustré » 18 janvier 1890, pages 36 et 38
  • L’acte de décès d’Auguste-Eugène-Ernest Havet sur le site des Archives de Paris 1er à la date du 22 décembre 1889, acte no 888

Références[modifier | modifier le code]

  1. Répertoire des professeurs des facultés des lettres et des sciences en France (1808-1880) [1]

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Pensées de Pascal publiées dans leur texte authentique avec un commentaire suivi et une étude littéraire (1852)
  • Le Christianisme et ses origines (4 volumes, 1871-84) Tomes I et II : L'Hellénisme. Tome III : Le Judaïsme. Tome IV : Le Nouveau Testament.
  • De la Rhétorique d'Aristote et De Homericorum poematum origine et unitate (1843) - Thèses de doctorat.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :