Moonlight (film, 2016)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moonlight.
Moonlight
Titre québécois Moonlight : L'Histoire d'une vie
Réalisation Barry Jenkins
Scénario Barry Jenkins, sur un texte de Tarell Alvin McCraney
Acteurs principaux
Sociétés de production A24 Films
Plan B Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 110 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Moonlight, ou Moonlight : L'Histoire d'une vie au Québec, est un film dramatique américain écrit et réalisé par Barry Jenkins, sorti en 2016. Il s'agit de l'adaptation de la pièce de théâtre de Tarell Alvin McCraney, In Moonlight Black Boys Look Blue. Il obtient l'Oscar du meilleur film 2017 et devient le premier film centré sur un personnage gay à remporter cet Oscar.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pendant trois périodes cruciales de sa vie (9-10 ans, 16-17 ans et dix ans plus tard), Chiron, un afro-américain de Miami se bat contre son milieu (scolaire) et sa famille (mère droguée) pour vivre son homosexualité, essayant de s'affirmer tout en demeurant fidèle à lui-même.

Enfant, il est régulièrement martyrisé par les enfants de son âge. Juan, un dealer, et sa conjointe lui offrent régulièrement l'hospitalité. Il est isolé et subit un harcèlement quotidien. Un seul enfant lui offre un contact amical, Kevin.

Adolescent, il est la victime désignée d'une petite troupe d'élèves de son école. Il baisse la tête et subit. Une nuit, après une errance en métro, il se retrouve seul sur une plage, à ne rien attendre. Apparaît Kevin. Ils se révèlent et s'embrassent finalement. Le lendemain, il est soumis à une provocation et son nouvel ami est poussé à le frapper. Il ne dénonce personne. Le lendemain, en arrivant en classe, il abat une chaise sur le meneur de la bande.

Dix ans plus tard et adulte, il s'est transformé après un séjour en prison : il est devenu dealer et vit seul. Il reçoit toujours des appels de sa mère. Une nuit, Chiron reçoit un appel de Kevin qui est devenu cuisinier dans un resto et père d'un enfant d'une union dissolue. Le lendemain, il rend visite à sa mère, puis à Kevin avec qui il renoue (un contact physique). Le film se termine sur cette scène, on ne peut que supposer ce qui va arriver par la suite.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Mahershala Ali (VF : Erwin Grunspan) : Juan, le protecteur de Chiron
  • Janelle Monáe (VF : Mélanie Dermont) : Teresa, la femme de Juan
  • Naomie Harris (VF : France Bastoen) : Paula, la mère de Chiron
  • Trevante Rhodes (VF : Nicolas Matthys) : Black (Chiron adulte)
  • Ashton Sanders (en) (VF : Maxime Van Stantfoort) : Chiron adolescent
  • Alex R. Hibbert (VF : Igor Van Dessel) : Little (Chiron enfant)
  • André Holland (VF : Michelangelo Marchese) : Kevin adulte
  • Jharrel Jerome (VF : Maxym Anciaux) : Kevin, à 16 ans
  • Jaden Piner (VF : Hugo Devillez) : Kevin, à 9 ans
  • Shariff Earp : Terrence
  • Duan Sanderson : Azu
  • Edson Jean : Mr Pierce
  • Jesus C. Mitchell : le vieux gardien de l'école

Production[modifier | modifier le code]

Le tournage du film débute en octobre 2015 à Miami, en Floride[réf. nécessaire].

Accueil[modifier | modifier le code]

Sorties internationales[modifier | modifier le code]

Moonlight est présenté en avant-première mondiale le au Festival du film de Telluride, avant sa sortie nationale aux États-Unis dès le . Le film est également projeté dans de nombreux festivals comme le Festival international du film de Toronto en septembre 2016, le Festival du film de New York le 2 octobre et le Festival du film de Londres le 6 octobre de la même année.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Moonlight a rencontré un accueil critique très favorable, obtenant 98 % d'avis favorables sur le site Rotten Tomatoes, basés sur 233 commentaires collectés et une note moyenne de 910[1] et un score de 99100 sur le site Metacritic, basé sur 48 commentaires collectés[2]. En France, il obtient une note moyenne de 4,25 sur le site AlloCiné, basée sur 38 critiques de presse collectées[3].

Box-office[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Moonlight (2016) », Rotten Tomatoes (consulté le 12 février 2017)
  2. (en) « Moonlight », Metacritic (consulté le 12 février 2017)
  3. « Critiques Presse pour le film Moonlight - AlloCiné », sur Allociné (consulté le 12 février 2017).
  4. JP-Boxoffice.com ; page du film Moonlight (2016) consulté le 14 avril 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]