Denis Leary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leary.
Denis Leary
Description de cette image, également commentée ci-après

Au Comic-Con de San Diego, en juillet 2015.

Nom de naissance Denis Colin Leary
Naissance (58 ans)
Worcester, Massachusetts
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession acteur, scénariste
Films notables Demolition Man
Suicide Kings
Thomas Crown
Saga L'Âge de glace
The Amazing Spider-Man
Séries notables Rescue Me : Les Héros du 11 septembre
Site internet denisleary.com

Denis Leary est un acteur, humoriste, producteur et scénariste américain né le à Worcester, dans le Massachusetts (États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Denis Leary est le fils d'immigrants irlandais[1]. Il fait ses études secondaires à la Saint Peter-Marian High School de Worcester et poursuit ses études à l'Emerson College de Boston où il se lie d'amitié avec Mario Cantone. Après avoir obtenu son diplôme en 1979, il enseigne la comédie et l'écriture pendant cinq ans[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Années 1980 : débuts sur scène[modifier | modifier le code]

Sur scène, en juin 2010.

Il commence à travailler comme humoriste dans les clubs locaux de Boston[3] et se fait connaître à la fin des années 1980 en faisant des sketches et des imitations pour l'émission Remote Control de MTV. Il connaît ensuite un succès national avec ses spectacles de stand-up No Cure for Cancer (1992) et Lock 'n Load (1997), se forgeant une personnalité scénique d'observateur social cynique et colérique fumant des cigarettes à la chaîne[4]. Certains observateurs accusent toutefois Leary d'avoir calqué son personnage sur celui de l'humoriste Bill Hicks[5].

Années 1990 : seconds rôles au cinéma[modifier | modifier le code]

Il entame dans les années 1990 une carrière au cinéma et joue dans des films tels que Demolition Man (1993), Des hommes d'influence (1997), où il donne la réplique à Robert De Niro et Dustin Hoffman, Suicide Kings (1997), où il interprète le garde du corps du personnage joué par Christopher Walken, ou encore Thomas Crown (1999). C'est toutefois en prêtant sa voix pour des films d'animation qu'il obtient ses plus grands succès, notamment en étant la voix de Diego dans la série de films L'Âge de glace.

Années 2000 : consécration télévisuelle[modifier | modifier le code]

À la télévision, il tient de 2004 à 2011 le rôle principal de la série Rescue Me : Les Héros du 11 septembre, celui d'un pompier luttant contre ses problèmes de couple et d'alcoolisme qui lui vaut des nominations pour le Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique en 2005 et le Primetime Emmy Award du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique en 2006 et 2007[6].

Parallèlement à la série, il produit d'autres programmes : en 2008, la série judiciaire La Loi de Canterbury, avec Julianna Margulies, et en 2009, la série policière The Unusuals avec Jeremy Renner. Les deux fictions sont des échecs d'audiences et s'arrêtent dès leur première saison. Il se concentre sur des documentaires par la suite.

En 2012, il revient en tant qu'acteur pour le blockbuster The Amazing Spider-Man, censé relancer une nouvelle trilogie autour du héros éponyme. Il reviendra pour la suite, toujours dans le rôle de George Stacy, intitulée The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un Héros, mais l'échec critique du film, sorti en 2014, conduit le studio à mettre fin à cette nouvelle mouture.

En 2013, il revient aux séries télévisées en se concentrant sur les comédies : Maron est écrite et réalisée par le comédien de stand-up Marc Maron, puis Sirens, lancée l'année suivante, raconte les aventures de trois ambulanciers de Chicago. Il s'investit dans l'écriture, mais le programme est arrêté au bout de deux saisons, faute de réunir une audience suffisante.

En 2015, il revient devant la caméra pour la comédie Sex&Drugs&Rock&Roll sur la chaîne FX, qui avait lancé Rescue Me : Les Héros du 11 septembre. Il en est aussi le créateur, le producteur, le showrunner, et même réalisateur de quelques épisodes.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Denis Leary s'est marié avec Ann Lembeck Leary en 1989. Le couple a deux enfants : Jack, né en 1990, et Devin, née en 1992[3],[4].

À la suite de la mort de son cousin et d'un ami dans un incendie en 1999, il a fondé la Leary Firefighters Foundation pour apporter de l'aide aux familles des six pompiers morts dans l'incendie et acheter du matériel aux départements de pompiers de Worcester et des environs. La fondation a également créé un fonds pour aider les familles des pompiers morts lors des attentats du 11 septembre 2001[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme producteur[modifier | modifier le code]

comme compositeur[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gays blast Leary over slurs », New York Post,‎
  2. (en) Wayne Chinsang, « Denis Leary », Tastes Like Chicken
  3. a, b et c (en) « Denis Leary Bio », sur biography.com (consulté le 10 juin 2014)
  4. a et b (en) « Denis Leary Bio », sur starpulse.com (consulté le 10 juin 2014)
  5. (en) Doug Stern, « Profile: Bill Hicks », Austin Comedy News (consulté le 10 juin 2014)
  6. (en) Denis Leary Awards sur IMDb
  7. a, b, c et d « Comédiens ayant doublé Denis Leary en France », sur RS Doublage.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :