Uncut Gems

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Uncut Gems
Réalisation Joshua et Ben Safdie
Scénario Ronald Bronstein
Joshua et Ben Safdie
Acteurs principaux
Sociétés de production A24 Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre policier
Sortie 2019

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Uncut Gems est un thriller américain réalisé par Joshua et Ben Safdie, sorti en 2019. Il est présenté au festival du film de Telluride avant de sortir en exclusivité sur Netflix dans le Monde.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Howard Ratner, un propriétaire de bijouterie au sein de Diamond District à New York, et revendeur à ses heures perdues, voit sa vie chamboulée lorsque sa marchandise est volée.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Un accident survient dans une mine en Éthiopie. Le mouvement de terrain met à nu une opale de grande valeur.

À New York, Howard Ratner gère une bijouterie et se livre aussi à différentes affaires. Il entretient une liaison avec sa très belle et jeune employée Julia, installée dans un appartement qu'il possède en ville, tout en vivant dans une maison à Long Island avec sa femme Dinah, avec qui il est en instance de divorce, et ses enfants.

Howard doit 100 000 dollars à son beau-frère Arno, qui lui envoie deux hommes de main pour réclamer avec insistance le paiement de sa dette. Howard indique qu'il est sur le point de réussir le plus beau coup de sa vie.

Exemple d'opale d'Éthiopie

En effet, alors que le grand basketteur Kevin Garnett, amateur de pierres précieuses, se trouve dans sa boutique, Howard reçoit un paquet contenant l'opale découverte en Éthiopie, cachée dans les entrailles d'un poisson. Howard montre l'opale à Garnett en lui expliquant qu'elle a été découverte par des Juifs éthiopiens et qu'il compte la soumettre à une vente aux enchères. Sur l'insistance du basketteur, qui croit que la pierre peut lui porter chance, Howard accepte de lui prêter la pierre pour une journée en prenant en échange une bague.

Howard met immédiatement la bague en gage, va voir un bookmaker et joue la somme obtenue sur un match que doit jouer Garnett le soir même. Le basketteur galvanisé par la pierre réalise ce soir-là une grande performance et Howard jubile, car son pari réussi doit lui rapporter assez d'argent pour rembourser Arno. Il retrouve sa maîtresse dans leur appartement.

Le lendemain matin, Garnett, toujours obsédé par la pierre, ne vient pas la ramener à Howard, qui se retrouve désespéré car il doit la confier aux organisateurs de la vente aux enchères. Demany, l'intermédiaire qui a fait venir Garnett, l'emmène à Philadelphie où s'entraîne le basketteur, mais Howard ne parvient pas à voir Garnett.

Dans la soirée, la fille de Howard participe à un spectacle théâtral, auquel assistent ses parents. Howard doit s'éclipser tout de suite en apercevant Arno et ses hommes de main. Il les retrouve dehors et apprend d'eux que son pari a été annulé par Arno auprès du bookmaker avant le début du match. Les hommes de main déshabillent Howard et l'enferment dans le coffre de sa propre voiture. Howard appelle sa femme au téléphone afin qu'elle vienne le délivrer. Il assiste à la fin du spectacle en survêtement.

Plus tard dans la soirée, alors que Howard est revenu chez lui avec sa famille, Demany lui dit au téléphone qu'il peut lui apporter la pierre. Ils se retrouvent dans une boîte de nuit où le spectacle est assuré par le chanteur The Weeknd. Or Demany n'a pas la pierre et repousse Howard, qui trouve en outre sa maîtresse Julia enfermée dans les toilettes avec le chanteur. Julia affirme qu'elle cherchait seulement à conclure une affaire, mais Howard part en exigeant qu'elle quitte l'appartement.

Le lendemain, Garnett revient à la boutique et ramène la pierre. Il demande à récupérer sa bague, mais Howard l'a oubliée chez le prêteur sur gage. Howard promet de la lui ramener, tout en conservant la pierre qu'il amène aux organisateurs de la vente, prévue le lundi suivant.

Le soir, c'est la fête juive de Pessah, à laquelle participe Howard avec toute sa famille, y compris Arno qui est la seule personne non juive. Howard confie à son beau-père, devant Arno, qu'il va vendre aux enchères une opale estimée à un million de dollars. Il tente également de renouer avec sa femme, en lui indiquant qu'il a rompu avec sa maîtresse, mais elle le méprise. Pendant ce temps, Garnett joue un match mais, séparé de l'opale, réalise une très mauvaise performance. En ramenant sa famille à la maison, Howard passe par l'appartement en ville et constate, un peu surpris, que Julia l'a bien quitté comme il le lui avait demandé.

Howard sort la bague du gage le lundi, en laissant en échange une autre bague qu'il possède depuis longtemps. Il la rend à Garnett. En arrivant à la salle de ventes, il constate que la pierre n'est estimée, dans le livret de présentation, qu'à un montant de 200 000 dollars environ, et non un million comme il le pensait. Il convainc son beau-père de faire monter les enchères afin de parvenir à un niveau de 250 000 dollars au moins, sachant que Garnett va essayer de l'acquérir. Mais Garnett arrête de renchérir lorsque le beau-père lève la main au prix de 190 000 dollars. Howard promet à son beau-père de lui rendre l'argent dès qu'il l'aura reçu sur son compte, y compris 20 % de commission.

Il récupère la pierre et retrouve Garnett au magasin afin de la lui vendre, cette fois directement. Garnett lui apporte le paiement sous forme d'argent liquide dans son bureau, alors même qu'Arno et ses hommes de main se trouvent dans la boutique. Alors qu'il pourrait rembourser sa dette à Arno, Howard décide une nouvelle fois de tenter le tout pour le tout : il confie l'argent à Julia, qui est sincèrement amoureuse de lui et prête à tout pour l'aider, et l'envoie par hélicoptère dans un casino où elle doit jouer la totalité sur les performances de Garnet dans un match ayant lieu le soir même. Il s'arrange également pour qu'Arno et ses hommes de main restent bloqués dans le sas de sécurité de la boutique.

Plusieurs heures plus tard, Howard regarde le match dans la boutique, devant les trois hommes toujours enfermés dans le sas. Garnett est une nouvelle fois galvanisé par la possession de la pierre. Si le suspense reste entier jusqu'à la fin du match, le basketteur parvient dans les dernières secondes à marquer les points qui permettent à Howard de remporter son pari. Howard est désormais millionnaire : il restera riche même après avoir remboursé toutes ses dettes. Il libère alors Arno et ses hommes de main, tandis que Julia quitte le casino avec l'argent gagné en suivant les instructions de Howard.

Arno est stupéfait et admiratif devant la réussite inattendue de son beau-frère, mais l'un des hommes de main est furieux d'avoir été enfermé et abat Howard, puis Arno lui-même, avec son revolver. Avec l'aide de son camarade, il emporte tous les bijoux exposés.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Version française

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Jonah Hill devait tenir le rôle principal mais décline l'offre pour conflit d'emploi du temps. Il est remplacé par Adam Sandler.

Tournage[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Uncut Gems
Score cumulé
SiteNote
Allociné4.3 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Libération5.0 étoiles sur 5[1]
CinéSéries5.0 étoiles sur 5[2]
L'Obs3.0 étoiles sur 5[3]

Le film reçoit de plutôt bonnes critiques de la part de la presse et obtient une moyenne de 4,3/5 sur Allociné[4].

Libération a beaucoup aimé le film : « Thriller épileptique envoyant tout bouler sur son passage, le film des frères Safdie est magistral dans ce qu’il décrit de l’argent-roi sans le juger. »[5]

CinéSéries est du même avis et a également très apprécié le film : « "Uncut Gems" est un choc, un expérience unique, dont le bouillonnement frôle la brûlure et ne laisse personne indemne. Adam Sandler livre une performance d'acteur rare. À voir de toute urgence, sur Netflix. »[6]

L'Obs a trouvé le film très divertissant : « Passons sur les quelques tics frimeurs de la mise en scène : digne héritier du cinéma urbain des années 1970, ce bad trip électrique sur l’addiction d’un pauvre type, dans un Manhattan encore grouillant et hétéroclite (l’action se passe en 2012), vaut bien mieux que « Joker ». »[7]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]