Gimme Shelter (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gimme et Gimme Shelter.
Gimme Shelter

Chanson de The Rolling Stones
extrait de l'album Let It Bleed
Sortie
Enregistré 23 février et 2 novembre 1969
Durée 4:31
Genre Blues rock
Auteur-compositeur Jagger/Richards
Producteur Jimmy Miller
Label Decca / ABKCO

Pistes de Let It Bleed

Gimme Shelter est une chanson des Rolling Stones parue sur l'album Let It Bleed en 1969. Elle apparait en 38e position du classement des 500 meilleures chansons de tous les temps établi par le magazine Rolling Stone. Le critique rock américain Greil Marcus a écrit à propos de cette chanson, dans le magazine Rolling Stone que le groupe « n'avait jamais rien fait de mieux »[1].

La chanson a été classée 19e meilleure chanson britannique de tous les temps par XFM en 2010[2].

Inspiration et enregistrement[modifier | modifier le code]

Gimme Shelter est issue d'un travail commun de Mick Jagger et Keith Richards. La chanson débute avec la guitare rythmique de Richards, suivie par la voix de Jagger. En parlant de l'enregistrement de l'album, Jagger a déclaré en 1995 : « Eh bien, c'est une époque très dure, très violente. La guerre du Viêt Nam. Violence sur les écrans, pillage et incendies. Et le Viêt Nam n'était pas la guerre au sens conventionnel du terme... » Il conclut sur la chanson elle-même : « C'est une sorte de chanson de fin du monde, vraiment. C'est l'apocalypse ; tout le disque est comme ça »[3].

Les paroles de la chanson évoquent la recherche d'un abri face à la tempête à venir, dépeignant des images de dévastation et d'apocalypse sociale, mais insistant également sur le pouvoir de l'amour.

La seconde voix est celle de la choriste Merry Clayton. Dans son livre According to... The Rolling Stones (2003), Mick Jagger indique à ce sujet qu'il s'agissait d'une idée de leur producteur. Accompagnant Jagger sur les refrains, Clayton chante seule après un solo de Richards, répétant « Rape, murder; it's just a shot away, it's just a shot away ». Sur la fin de la chanson, Jagger et elle chantent « Love, sister, it's just a kiss away ». Il s'agit de l'une des contributions les plus importantes faites par une chanteuse à une chanson des Rolling Stones[4].

L'enregistrement de la chanson a lieu aux Studios Olympic de février à mars 1969. Les parties de chant de Merry Clayton sont enregistrées à Los Angeles, aux studios Sunset Sound et Elektra, en octobre et novembre de la même année. Nicky Hopkins joue du piano et le producteur du groupe, Jimmy Miller joue des percussions. Keith Richards assure toutes les parties de guitare, dont le solo, Charlie Watts est à la batterie, Bill Wyman à la basse, Jagger à l'harmonica et au chant. Brian Jones est absent lors de ces sessions qui débutent avant son décès et s'achèvent après. Il existe une version inédite où seul Keith Richards chante[5].

Malgré sa popularité, Gimme Shelter n'est jamais sortie en single. Elle est devenue un standard des concerts du groupe à partir de leur tournée américaine de 1969, apparaissant sur les albums live No Security et Live Licks, ainsi que dans de nombreuses compilations, parmi lesquelles Hot Rocks 1964-1971 ou Forty Licks.

Personnel[modifier | modifier le code]

  • Mick Jagger : Chant, harmonica
  • Keith Richards : Guitares, chœurs
  • Bill Wyman : Basse
  • Charlie Watts : Batterie
  • Nicky Hopkins : Piano
  • Jimmy Miller : Percussion
  • Merry Clayton : Chant

Reprises[modifier | modifier le code]

Utilisations à l'écran[modifier | modifier le code]

La chanson figure dans les films suivants :

Elle figure également dans les séries suivantes :

Elle est également présente dans le trailer de lancement de Call of Duty: Black Ops.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Greil Marcus, « Let It Bleed », Rolling Stone.com, 27 décembre 1969, consulté le 5 février 2013.
  2. (en) « Xfm's Best British Song of All Time », sur xfm.co.uk (consulté le 3 juin 2012).
  3. Jann Wenner, « Jagger Remembers », Rolling Stone, 14 décembre 1995. Consulté le 20 mai 2007.
  4. Richie Unterberger, « Gimme Shelter, allmusic.com, 2007). Consulté le 20 mai 2007.
  5. « Gimme Shelter », timeisonourside.com, 2007. Consulté le 20 mai 2007.
  6. « Merry Clayton - Gimme Shelter », sur Discogs (consulté le 6 septembre 2015)
  7. « Patti Smith: Gimme Shelter », Rolling Stone (consulté le 4 mars 2008).
  8. « Paolo Nutini - Gimme Shelter », sur YouTube (consulté le 22 juillet 2014)
  9. « U2 + Mick Jagger + Fergie + Will.i.am - Gimme Shelter », sur YouTube (consulté le 27 octobre 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]