Coda (film, 2021)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Coda
Description de l'image CODA (2021 film logo - black).svg.
Titre québécois Coda: le cœur à la musique
Réalisation Sian Heder
Scénario Sian Heder
Musique Marius de Vries
Acteurs principaux
Sociétés de production Vendome Pictures
Pathé Films
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la France France
Genre drame
Durée 111 minutes
Sortie 2021


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Coda ou Coda: le cœur à la musique au Québec[1] est un film dramatique franco-américain écrit et réalisé par Sian Heder, sorti en 2021.

Il s'agit du remake du film franco-belge La Famille Bélier d'Éric Lartigau (2014)[2]. Le titre est l'acronyme de Child of deaf adult (que l'on peut traduire par « enfant entendant de parents sourds ») qui désigne, en anglais, un enfant entendant de parents sourds, tout en faisant référence au symbole musical de la coda.

Lors de la cérémonie des Oscars 2022, il reçoit l'intégralité des distinctions auxquelles il est nommé : Oscar du meilleur film, Oscar du meilleur scénario adapté et Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Troy Kotsur.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Gloucester dans le Massachusetts vivent les Rossi, une famille de pêcheurs. Ruby (Emilia Jones) est le seul membre de la famille à ne pas être sourd. Au lycée, elle chante dans la chorale.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le film est écrit et réalisé par Sian Heder, il s'agit d'un remake américain du film franco-belge La Famille Bélier (2014) qui a connu un succès au box-office français. Philippe Rousselet est l'un des producteurs du film original, et a obtenu le droit d'adaptation du film[3]. Avec le producteur, Patrick Wachsberger, il choisit Sian Heder pour réaliser le remake[4]. Cette réalisatrice raconte : « Ils étaient intéressés par l'adaptation du film, mais voulaient que l'on le rende unique et prenne le même principe de l'original et, également, qu'on le réinvente »[3]. En , les sociétés Pathé Films et Vendôme production s'associent pour développer et produire les films américains, dont le premier est Coda[5].

Le film se déroule à Gloucester, en Massachusetts. Alors que le prédécesseur La Famille Bélier se déroule dans une ferme laitière en pleine campagne en France, Sian Heder choisit Gloucester pour son remake, pour mieux connaître la ville en visitant le North Shore (en). Sian Heder explique : « Pour moi, il a la connaissance d'être très pittoresque et typiquement de la Nouvelle-Angleterre, mais aussi avec un gravier de classe ouvrière »[3]. Sian Heder a appris la langue des signes américaine, alors qu'il écrivait le scénario, avec 40% en langue des signe[3]. Le réalisateur est soutenu par deux collaborateurs sourds qu'elle surnomme « maîtres de l'ASL », Alexandria Wailes (en) et Anne Tomasetti[4].

Pour préparer le film, Sian Heder a observé une usine de transformation de poisson et consulté les officiers de port régionaux sur comment les autorités arrêteraient un bateau. Elle a reçu des observations venant de Kenneth Lonergan, réalisateur du film Manchester by the Sea (2016), dont l'action se déroule à Manchester-by-the-Sea (Massachusetts)[6], et des membres de l'association de la pêche « Gloucester Fishermen's Wives Association ». Plusieurs consultants et un pêcheur expliquent à la réalisatrice la technique des pratiques de pêche[6]

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Sian Heder a engagé Marlee Matlin pour son film. Pendant le processus de développement, les financiers du film ne voulaient pas des acteurs sourds pour les personnages sourds. Marlee Matlin les a prévenus qu'elle abandonnerait le projet si on n'embauchait pas d'autres sourds, et les financiers ont fini par céder[7].

Sian Heder raconte que « Marlee, dans la vraie vie, est vraiment très drôle et a un sens d'humour noir. Son rôle est la femme du pêcheur, et a une forte personnalité qui convient parfaitement à son personnage ». Marlee Matlin a des relations avec le Deaf West Theatre à Los Angeles qui permet à Sian Heder de trouver d'autres acteurs sourds. Cette dernière y a rencontré Troy Kotsur et l'engage en tant que pêcheur et père, ainsi que Daniel Durant après l'avoir déniché parmi des volontaires. Marlee Matlin, Troy Kotsur et Daniel Durant se connaissent fort bien pour avoir collaboré dans la comédie musicale L'Éveil du printemps (Spring Awakening)[3].

La réalisatrice a également auditionnée quelques centaines d'adolescentes avant de choisir Emilia Jones pour rôle de Ruby Rossi, la fille entendante de la famille sourde. Elle a pris des cours de chant et appris la langue des signes américaine en neuf mois avant que la production ne commence. Sian Heder a également engagé Eugenio Derbez pour le rôle du chef de chœur [3].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a lieu à Gloucester en Massachusetts[8], au milieu de l'année 2019[6].

Musique[modifier | modifier le code]

La musique du film est composée par Marius De Vries, dont la bande originale est sortie le [9].

Liste de pistes
  1. Something's Got a Hold on Me d'Etta James (2:49)
  2. One Thing I Know How To Do (2:16)
  3. It's Your Thing d'Emilia Jones et Ferdia Walsh-Peelo (2:00)
  4. You're All I Need To Get By de Marvin Gaye et Tammi Terrell (2:49)
  5. I Fought The Law The Clash (2:41)
  6. Mr. V's Sonata (1:00)
  7. The Observer (1:02)
  8. Walk in the Woods / Belly Flop (2:01)
  9. The Log (1:20)
  10. Do You Ever Wish I Was Deaf? (1:12)
  11. I've Got The Music In Me d'Emilia Jones et Ferdia Walsh-Peelo (3:09)
  12. Starman d'Emilia Jones et Ferdia Walsh-Peelo (3:27)
  13. You're All I Need To Get By (Duet Version) d'Emilia Jones & Ferdia Walsh-Peelo (2:25)
  14. Going To Boston (2:14)
  15. Both Sides Now d'Emilia Jones (4:39)
  16. Wait Wait Stop Stop (3:36)
  17. Beyond The Shore d'Emilia Jones (4:07)
  18. Ruby's Theme (2:08)

Accueil[modifier | modifier le code]

Festival et sortie[modifier | modifier le code]

Le film est sélectionné et présenté en avant-première mondiale, à l'ouverture du festival du film de Sundance en [10] dans la catégorie « US Dramatic Competition »[11]. Peu de temps après, Apple TV+ acquiert les droits de distribution du film pour un record festivalier de 25 millions de dollars[12].

Critique[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « CODA: le cœur à la musique », sur Cinoche.com (consulté le ).
  2. « Coda, le remake américain de La famille Bélier cartonne à Sundance », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. a b c d e et f (en) Scott Iwasaki, « Sundance Film Festival 2021 opens with CODA », sur parkrecord.com, (consulté le ).
  4. a et b (en) Matt Grobar, « CODA Stars Marlee Matlin, Troy Kotsur & Daniel Durant Talk Authentic Portrait Of Deaf Culture & The Need To Represent It With A Broader Range Of Stories — Sundance Studio », sur deadline.com, (consulté le ).
  5. (en) Andreas Wiseman, « Pathé & Vendôme Sign Pact; First Pic Coda Will Be Sold By Pathé, Philippe Rousselet & Patrick Wachsberger On Croisette — Cannes », sur deadline.com, (consulté le ).
  6. a b et c (en) Erin Trahan, « Gloucester-Set Film CODA Debuts At Sundance », sur wbur.org, (consulté le ).
  7. (en) Glenn Whipp, « Marlee Matlin on Sundance opener CODA: 'I hope it will create a tidal wave' », sur latimes.com, (consulté le ).
  8. (en) Andreas Wiseman, « Pathé & Vendôme Sign Pact; First Pic Coda Will Be Sold By Pathé, Philippe Rousselet & Patrick Wachsberger On Croisette — Cannes », Deadline,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. « CODA (2021) », sur cinezik.org (consulté le ).
  10. (en) « Feature: Coda », sur Festival du film de Sundance (consulté le ).
  11. (en) Brian Welk, « 14 Buzziest Sundance Movies for Sale in 2021, From Questlove's Summer of Soul to Rebecca Hall's Passing », TheWrap,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. (en) Anthony D’Alessandro, « Apple Lands CODA For $25M+ Record Setting WW Deal; First Major Virtual 2021 Sundance Film Festival Sale », sur Deadline, (consulté le ).
  13. « Sundance : CODA, remake américain de La Famille Bélier, remporte le premier prix », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]