Jenő Rejtő

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans le nom hongrois Rejtő Jenő, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Jenő Rejtő, où le prénom précède le nom.
Jenő Rejtő
Rejtojeno.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 37 ans)
Evdakovo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonymes
P. Howard
Gibson LaveryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Œuvres principales
Q56435197, The Three Musketeers in Africa (d), Dirty Fred, the Captain (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jenő Rejtő, né Jenő Reich le à Budapest et mort le (à 37 ans) à Evdakovo (ru) (oblast de Voronej, URSS), est un écrivain, dramaturge et journaliste hongrois. Il est également connu sous les pseudonymes de P. Howard et Gibson Lavery.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jenő Rejtő termine ses études à l'école de théâtre en 1934 et voyage ensuite à travers l'Europe. À son retour en Hongrie, il écrit des pièces qui sont souvent couronnées de succès, comme son opérette Qui tente gagne (1934).

Il écrit des romans d'aventure basés sur ses voyages, dans lesquels Jenő Rejtő fait preuve d'un sens de l'humour étrange et inimitable. Sous le pseudonyme de P. Howard, il écrit des romans qui parodient la Légion étrangère et qui connaissent un grand succès. Il écrit également un grand nombre de farces de carabet et publie le journal Nagykörút.

En 1942, alors gravement malade, il est considéré comme « subversif » par les fascistes hongrois et se voit retiré de l'hôpital et envoyé travailler dans un camp pour soldats réfractaires. Il meurt dans ce camp de travail en 1943.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Il est célébré au café de Budapest qu'il fréquentait régulièrement, et en 2005 son effigie apparaît sur un timbre hongrois de la série « Grands Hongrois ».

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]