Critique littéraire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la littérature <adjF>
Cet article est une ébauche concernant la littérature.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (juin 2016).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

La critique littéraire est l'étude, la discussion, l'évaluation et l'interprétation de la littérature. Elle peut prendre la forme d'un discours théorique s'appuyant sur la théorie de la littérature ou bien d'un discours plus circonstancié, de présentation ou de compte rendu d'une œuvre littéraire (souvent sous une forme journalistique lors de sa parution). Ces deux acceptions ne sont pas diamétralement opposées bien que la seconde se distingue par le jugement qu'elle porte sur les œuvres étudiées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aristote passe pour l’initiateur de la critique littéraire, selon le Discours LIII de Dion de Pruse[1]. L'académicien Félicien Marceau considère que le pastiche est la forme supérieure de la critique littéraire, ce qui peut parfaitement se concevoir si l'on pense à la notion d'imitation chère aux anciens[réf. souhaitée].

Types de critique[modifier | modifier le code]

Les critiques, traditionnellement publiés via des journaux ou des magazines, se développe de plus en plus par le biais du Web, notamment avec la platefome de vidéos YouTube. Une des critiques les plus connus en la matière est Margaud Quartenoud.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pellegrin 2014, p. 2824

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages généraux[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : Cet article est en partie tiré de ces sources :

  • Pierre Pellegrin (dir.), Aristote : Œuvres complètes, Éditions Flammarion, , 2923 p. (ISBN 978-2081273160)
  • Bruno Vercier, Anne Maurel, La Critique, Hachette Éducations, 1994.
  • Gérard Gengembre, Les grands courants de la critique littéraire, Seuil, 1996.
  • Michel Jarrety, La critique littéraire française du XXe siècle, PUF, coll. « Que sais-je ? », Paris, 1998.
  • Vincent Engel, Histoire de la critique littéraire des XIXe et XXe siècles, essai, Academia-Bruylant, Louvain-la-Neuve, 1998 (dir.).
  • Élisabeth Ravoux-Rallo, Méthodes de critique littéraire, Armand Colin, 1999.
  • Pierre Brunel, La critique littéraire, PUF, coll. « Que sais-je ? », Paris, 2001.
  • Jean-Thomas Nordmann, La critique littéraire française du XIXe siècle (1800-1914), Le Livre de poche, Paris, 2001.
  • Fabrice Thumerel, La critique littéraire, Armand Colin, 2002.
  • Pierre V. Zima, Critique littéraire et esthétique : Les fondements esthétiques des théories de la littérature, L'Harmattan, 2004.
  • Jean-Yves Tadié, La critique littéraire au XXe siècle, Pocket, Paris, 2005.
  • Jean-Louis Cabanès, Guy Larroux, Critique et théorie littéraires en France (1800-2000), Belin, 2005.
  • Jérôme Roger, La critique littéraire, Armand Colin, 2007.
  • Laurent Dubreuil, L'état critique de la littérature, Hermann, coll. « Savoirs: Lettres », Paris, 2009.
  • Richard Shusterman, L'objet de la critique littéraire, Questions théoriques, 2009.
  • Tania Collani et Peter Schnyder, Critique littéraire et littérature européenne : textes issu du colloque international, Mulhouse, 2008, Orizons, coll. « Institut de recherches en langues et littératures européennes », Paris, 2010.
  • Joëlle Gardes-Tamine et Marie-Claude Hubert, Dictionnaire de critique littéraire, Armand Colin, coll. « Dictionnaire », Paris, 4e édition 2011.

Revues[modifier | modifier le code]