Groupe industriel Marcel Dassault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Groupe Industriel Marcel Dassault
logo de Groupe industriel Marcel Dassault
illustration de Groupe industriel Marcel Dassault

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Marcel Dassault
Personnages clés Serge Dassault
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Rond-point des Champs-Élysées-Marcel-Dassault, Paris
Drapeau de France France
Direction PDG : vacant
Charles Edelstenne (DG)
Actionnaires Famille Dassault
Activité Holding
Filiales SABCA, Cleanova, Groupe Figaro, Dassault Aviation (62%), Dassault Systèmes (45,1%), Immobilière Dassault, Château Dassault, Artcurial et Veolia (6,3%)
Effectif 23 400 (2010)
SIREN 400628079Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web http://www.dassault.fr

Chiffre d'affaires en augmentation 9,5 milliards d'€ (2013) [1]

Le Groupe industriel Marcel Dassault, ou GIM Dassault, est une holding basée en France, appartenant à la famille Dassault et dirigée par Charles Edelstenne depuis 2014. Elle porte le nom de Marcel Dassault (1892-1986), son fondateur.

La fortune professionnelle de la famille est estimée à 23,8 milliards d'euros[2].

Filiales et participations[modifier | modifier le code]

Structure de Dassault Aviation en 2012.

Les filiales et participations du groupe sont les entreprises suivantes[3] :

  • SABCA, fabricant belge de composants pour avions et lanceurs ;
  • Groupe Figaro, groupe de presse dont Le Figaro ;
  • Dassault Aviation à 62%[4] qui possède elle-même[5] :
    • Dassault Falcon Jet (100 %)
    • Thales (26 %), groupe d'électronique spécialisé dans l'aérospatiale, la défense, la sécurité et le transport terrestre ;
    • Dassault Procurement Services (100 %) ;
    • Dassault Falcon Service (100 %), maintenance et location de Falcon ;
    • Sogitec Industries (100 %) ;
  • Dassault Systèmes (45,1 %), éditeur de logiciel de conception 3D et de cycle de vie des produits ;
  • Immobilière Dassault ;
  • Château Dassault, domaine viticole de Saint-Émilion ;
  • Artcurial, maison de ventes aux enchères ;
  • Veolia (6,3 %).
  • Société de véhicules électriques (SVE), qui produit le kit Cleanova (en) permettant la transformation en véhicule hybride rechargeable. En 2010, Dassault a revendu SVE à deux sociétés américaines, en restant actionnaire minoritaire[6]


Chiffre d'affaires des filiales[modifier | modifier le code]

Voici le chiffre d'affaires 2015[7] des différentes filiales du groupe :

Filiale Chiffre d'affaires
Dassault Aviation 3,7 milliards €
Dassault Systèmes 3,1 milliards €
Dassault Falcon Jet 1,75 milliard €
Groupe Figaro 500 millions €
SABCA 176,4 millions €
Dassault Falcon Service 155 millions €
Artcurial 192 millions €
Sogitec 83,2 millions €
Immobilière Dassault 11,3 millions €
Château Dassault 2,5 millions €

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Carlier, Dassault, de Marcel à Serge, Perrin 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.dassault.fr/index.php?docid=2274
  2. Eric Tréguier, « les 500 fortunes », CHALLENGES,‎ , p. 103
  3. « Le groupe et ses filiales », sur www.dassault.fr (consulté le 16 mars 2010)
  4. « Capital social/Actionnariat au 31/12/2016 », sur www.dassault-aviation.com (consulté le 3 juillet 2017)
  5. « Structure », sur www.dassault-aviation.com (consulté le 16 mars 2010)
  6. "Société des Véhicules électriques Dassault - rachetée par un groupe américain", Challenges, 13 janvier 2010.
  7. « Futur Now, La brochure du Groupe Dassault », sur www.dassault.fr (consulté le 7 mai 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]