Canton d'Évreux-3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton d'Évreux-3
Canton d'Évreux-3
Situation du canton d'Évreux-3 dans le département de Eure.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement(s) Évreux
Bureau centralisateur Évreux
Conseillers
départementaux
Xavier Hubert
Diane Leseigneur
2015-2021
Code canton 27 11
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 23 260 hab. (2015)
Subdivisions
Communes 15 + fraction Évreux

Le canton d'Évreux-3 est une division administrative française du département de l'Eure en région Normandie créée par le décret du 25 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Eure (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 25 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans l'Eure, le nombre de cantons passe ainsi de 43 à 23.

Le nouveau canton d'Évreux-3 est formé de communes des anciens cantons de Évreux-Sud (5 communes), de Pacy-sur-Eure (2 communes), de Évreux-Est (7 communes) et de Val-de-Reuil (1 commune). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 14 communes incluses dans l'arrondissement de Évreux et 1 dans l'arrondissement des Andelys. Le bureau centralisateur est situé à Évreux.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton d'Évreux-3 comprend quinze communes entières et une fraction de la commune d'Évreux[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Évreux
(bureau centralisateur)
27229 Évreux Portes de Normandie Fraction : 12 066(2015)
Commune : 49 461 (2014)
Angerville-la-Campagne 27017 Évreux Portes de Normandie 1 122 (2014)
Les Baux-Sainte-Croix 27044 Évreux Portes de Normandie 881 (2014)
Boncourt 27081 Évreux Portes de Normandie 187 (2014)
Cierrey 27158 Évreux Portes de Normandie 721 (2014)
Fauville 27234 Évreux Portes de Normandie 332 (2014)
Gauciel 27280 Évreux Portes de Normandie 916 (2014)
Guichainville 27306 Évreux Portes de Normandie 2 557 (2014)
Huest 27347 Évreux Portes de Normandie 749 (2014)
Miserey 27410 Évreux Portes de Normandie 605 (2014)
Le Plessis-Grohan 27464 Évreux Portes de Normandie 846 (2014)
Saint-Luc 27560 Évreux Portes de Normandie 256 (2014)
Sassey 27615 Évreux Portes de Normandie 181 (2014)
La Trinité 27659 Évreux Portes de Normandie 113 (2014)
Le Val-David 27668 Évreux Portes de Normandie 744 (2014)
Le Vieil-Évreux 27684 Évreux Portes de Normandie 749 (2014)

La partie de la commune d'Évreux intégrée dans le canton est celle non comprise dans les cantons d'Évreux-1 et d'Évreux-2.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Xavier Hubert   DVD Maire des Baux-Sainte-Croix
2015 en cours Diane Leseigneur   LR Adjointe au maire d'Evreux
8e vice-présidente du Conseil départemental, chargée de l’urbanisme, de l'habitat, du logement et de l'économie sociale, solidaire et circulaire.

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Xavier Hubert et Diane Leseigneur (Union de la Droite, 33,07 %) et Julie Camoin et Christian Lesuffleur (FN, 29,03 %). Le taux de participation est de 47,11 % (6 245 votants sur 13 256 inscrits)[4] contre 50,53 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Xavier Hubert et Diane Leseigneur (Union de la Droite) sont élus avec 64,86 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 46,63 % (3 581 voix pour 6 183 votants et 13 259 inscrits)[7].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]