Gauche démocratique (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gauche démocratique.

La Gauche démocratique est le nom de plusieurs groupes parlementaires républicains à la Chambre des députés et au Sénat français, apparus sous la Troisième République. Même si l'histoire des groupes parlementaires français de la période est très complexe, il faut veiller à ne pas confondre des groupes distincts qui portent les mêmes noms à la Chambre des députés et au Sénat.

À la Chambre des députés[modifier | modifier le code]

La Gauche démocratique est le nom d'un groupe parlementaire constitué à la Chambre des députés français vers 1905 et regroupant des républicains modérés relevant de l'Alliance démocratique. Il se situerait donc légèrement plus à droite que le groupe Gauche démocratique du Sénat, plus proche des radicaux.

  • Vers 1905, le groupe Gauche démocratique (groupe Jean Codet) est créé par une scission (pro-Combes) de l'Union démocratique.
  • 1914 : le nouveau groupe de la Gauche démocratique réunit la plupart des élus de l'Union républicaine et les plus modérés de la Gauche démocratique de 1910-1914. Pour sa part, le reste de l'ancien groupe Gauche démocratique de 1910-1914 se poursuit sous le nom de groupe Républicains de gauche.

Au Sénat[modifier | modifier le code]

La Gauche démocratique est un groupe parlementaire constitué au Sénat français en 1892, et qui a connu des dénominations différentes au fil des renouvellements. Il est devenu, en 1989, le groupe du Rassemblement démocratique européen (RDE), rebaptisé, en , groupe du Rassemblement démocratique et social européen (RDSE).

Ce groupe réunit des radicaux valoisiens, des radicaux de gauche et des personnalités centristes. Il a compté parfois plus de 160 membres et fut le groupe dominant sous la IIIe République. Encore numériquement important sous la IVe République et au début de la Ve avec Gaston Monnerville, il s’est ensuite progressivement affaibli. Après le renouvellement de septembre 2004, il ne réunissait plus que 15 sénateurs sous la présidence de l’ancien ministre Jacques Pelletier. Il compte aujourd'hui 17 membres (16 de gauche et 1 de droite).

Dénominations successives[modifier | modifier le code]

Figures historiques[modifier | modifier le code]

Président du groupe sénatorial[1][modifier | modifier le code]

Arthur Ranc, premier président du groupe de la Gauche démocratique.

(après 1989 : voir Rassemblement démocratique et social européen#Présidents du groupe)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Liste des présidents du groupe », Site du RDSE (consulté le 2 novembre 2008)