Aéroport d'Ostende-Bruges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aéroport d'Ostende-Bruges
image illustrative de l’article Aéroport d'Ostende-Bruges
Localisation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Ville Ostende/Bruges
Coordonnées 51° 12′ 00″ nord, 2° 51′ 49″ est
Altitude 4 m (13 ft)

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
OST
OST
Pistes
Direction Longueur Surface
08/26 3 200 m (10 499 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA OST
Code OACI EBOS
Nom cartographique Ostende
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Région flamande

L'aéroport international d'Ostende-Bruges (code AITA : OST • code OACI : EBOS) est un aéroport belge situé à Ostende et à 25 km du centre ville de Bruges.

Les activités sont focalisées sur le transport du fret, quoique pendant l'été l'aéroport soit aussi utilisé intensément pour des vols charters.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les forces allemandes d'occupation ont transféré l'aérodrome d'Ostende-Stene vers un autre site, sur le territoire de la commune de Middelkerke, cinq kilomètres au sud-ouest d'Ostende. Cet aéroport a joué un rôle majeur dans la bataille d'Angleterre. Après la guerre, il a été transformé en aéroport international par le département de l'aviation créé à cette époque.

En 1992, il a été transféré à la région flamande.

Le , Ryanair a inauguré une liaison entre Ostende et Londres Stansted. L'aéroport a été renommé à cette occasion « Aéroport International Ostende-Bruges ». Ryanair a mis fin à cette liaison en décembre de la même année[1].

L'aéroport, la ville d'Ostende et la Mer du Nord, vus du ciel.

Situation[modifier | modifier le code]

Chiffres et statistiques[modifier | modifier le code]

En 2008, le cap des 200 000 passagers a failli être franchi. Le nombre de passagers a augmenté de 11 % par rapport à 2007 : de 180 063 passagers en 2007 à 199 958 en 2008.

À cause de la faillite de la compagnie aérienne Gemini Air Cargo (en), les problèmes chez MK Airlines (en) et la fermeture de l'aéroport pendant un mois pour les avions-cargos en raison de travaux urgents, seules 82 920 tonnes du fret ont été transportées par l'aéroport d'Ostende-Bruges en 2008, en décrue de 23,9 % par rapport à l’année 2007 (108 953 tonnes).

En 2008, on a noté 33 298 mouvements, contre 27 632 mouvements en 2007, ce qui représente une augmentation de 20,5 %.

L'aéroport emploie environ 500 personnes.

Passagers[modifier | modifier le code]

Trafic passagers par année[2],[3]

Année Passagers Évolution
2000
2001
2002
2003
2004
2005 126 144
2006 146 355 en augmentation 16,02 %
2007 180 063 en augmentation 23,03 %
2008 199 958 en augmentation 11,05 %
2009 192 776 en diminution 3,59 %
Année Passagers Évolution
2010 213 638 en augmentation 10,82 %
2011 232 682 en augmentation 8,91 %
2012 232 651 en diminution 0,01 %
2013 247 669 en augmentation 6,46 %
2014 253 044 en augmentation 2,17 %
2015 276 027 en augmentation 9,08 %
2016 434 970 en augmentation 57,58 %
2017 365 345 en diminution 16,01 %
2018
2019

Compagnies aériennes[modifier | modifier le code]

Passagers[modifier | modifier le code]

CompagniesDestinations
Drapeau de la Turquie Freebird AirlinesEn saison charter: Antalya, Bodrum-Milas, Izmir-A. Menderes
Drapeau de la Belgique TUI fly Belgium En saison:
Drapeau de la Turquie Tailwind Airlines En saison charter: Antalya

Édité le 18/11/2017

Cargo[modifier | modifier le code]

CompagniesDestinations
EgyptAir CargoLe Caire, Cologne/Bonn et Milan

Cinéma[modifier | modifier le code]

Le premier long-métrage des frères Dardenne, Falsch (1987), a été tourné de nuit à l'aéroport d'Ostende.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ostend-Bruges International Airport
  2. (nl) « PERSBERICHT: Luchthaven Oostende-Brugge 2.0 », sur Ostend-Bruges International Airport (consulté le 11 janvier 2018)
  3. (nl) « Internationale Luchthaven Oostende-Brugge - Statistieken », sur luchthaven-oostendebrugge.com (consulté le 11 janvier 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]