Triple-Entente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
En marron, la Triplice, en vert la Triple-Entente. Sur cette carte de 1914, l'Italie est toujours dans le camp de la Triple-Alliance, mais elle en sort dès le déclenchement du conflit, avant de basculer dans la Triple-Entente en 1915.
Les alliances effectives durant la guerre.
Affiche russe de 1914 symbolisant la Triple-Entente avec Marianne, la Mère Russie et Britannia.

Avant et au cours de la Première Guerre mondiale, la Triple-Entente est l'alliance militaire de la France, du Royaume-Uni et de la Russie impériale. Ces alliés s'opposent lors de ce conflit à ceux de la Triplice (Allemagne, Autriche-Hongrie, Italie).

Elle résulte de plusieurs accords bilatéraux entre les trois pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il y a tout d'abord une convention militaire entre la France et la Russie le , puis une alliance franco-russe, le . Quelques années plus tard, le , la France et le Royaume-Uni signent l'Entente cordiale, traité de portée surtout symbolique[a] qui marque un rapprochement diplomatique entre les deux pays.

Mais surtout le Royaume-Uni, après l'entrevue de Guillaume II et de Nicolas II en , s'était inquiété d'une tentative de rapprochement de la part de l'Allemagne vis-à-vis de la Russie. Il se décide donc à sortir de son « splendide isolement » et à régler ses différends avec la Russie. Cela aboutit à l'accord du avec la convention anglo-russe où les deux puissances délimitent leurs zones d'influence en Afghanistan, en Perse et au Tibet.

Ce rapprochement ne comportait aucune alliance proprement dite mais, ajouté à l'alliance franco-russe et à l'Entente cordiale, cet accord, à propos de litiges asiatiques, ébauche une Triple-Entente face à la Triplice (ou Triple Alliance).

Ce sont en premier lieu les crises balkaniques, provoquées par l'Autriche-Hongrie, et en second lieu les crises provoquées par l'Allemagne (la canonnière d'Agadir, le Bec de canard en Afrique) qui allaient lui donner sa cohésion et, ensuite, aboutir à la Grande Guerre en 1914.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Définissant ainsi des zones d'influence concernant les colonies, afin d'éviter les incidents comme celui de la crise de Fachoda.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]