René de Bourbon-Parme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
René de Bourbon-Parme
Description de cette image, également commentée ci-après
Le prince René de Bourbon-Parme.
Biographie
Titulature Prince de Parme
Dynastie Maison de Bourbon-Parme
Distinctions Grand-croix de l'Ordre constantinien de Saint-Georges
Ordre de l'Éléphant
Ordre de la Légion d'Honneur
Croix de guerre 1939-1945
Nom de naissance Renato Carlo Maria Giuseppe di Borbone
Naissance
Schwarzau am Steinfeld (Autriche-Hongrie)
Décès (à 67 ans)
Hellerup (Danemark)
Père Robert Ier, duc de Parme
Mère Antónia de Bragance
Conjoint Marguerite de Danemark
Enfants Jacques de Bourbon-Parme
Michel de Bourbon-Parme
Anne de Bourbon-Parme
André de Bourbon-Parme
Religion Catholicisme romain
Description de l'image Arms of the House of Bourbon-Parma.svg.

René de Bourbon, prince de Parme, né le à Schwarzau am Steinfeld, mort à Hellerup au Danemark le , fils de Robert Ier, dernier duc de Parme, et de sa seconde épouse Antónia de Bragance, fille de Michel Ier de Portugal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Naturalisé français[réf. nécessaire], dit « le prince René »[réf. nécessaire]. Il fut à l'Académie militaire de Vienne, capitaine de cavalerie dans l'armée autrichienne lors de la Première Guerre mondiale, décoré de la Croix de fer de 1re et 3e classe allemande, puis réside en France. Descendant direct de Louis XIV et de son petit-fils le duc d'Anjou, René de Bourbon est membre d'une famille ayant régné en France et à ce titre, il ne peut servir dans l'armée française[1],[2] (même après avoir rencontré le président Lebrun à l'Élysée le , pour lui en faire personnellement la demande). Il s'engage dans l'armée finlandaise en 1940, puis est autorisé à entrer dans l'armée française en 1944. Il est nommé capitaine de cavalerie dans la 1re armée et fit la campagne d'Allemagne ; grand-croix de l'Ordre constantinien de Saint-Georges, chevalier de l'Ordre de l'Éléphant de Danemark, officier de l'Ordre de la Légion d'Honneur en 1955 ; Croix de guerre 1939-1945.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Marié à Copenhague le avec Marguerite (Margrethe) de Danemark (1895–1992), fille du prince Valdemar de Danemark et de la princesse Marie d'Orléans (1865-1909), dont :

  1. Jacques de Bourbon, prince de Parme ( - ), ∞ en 1947 avec Birgitte Alexandra Maria, comtesse de Holstein-Ledreborg ( - ) : postérité
  2. Anne de Bourbon, princesse de Parme ( - ), ∞ en 1948 avec le roi Michel Ier de Roumanie
  3. Michel de Bourbon, prince de Parme ( - ), ∞ en 1951 avec Yolande Marie Gonzague Thérèse de Broglie ( à Paris - à Paris), ∞ 1) en 2003 avec Maria Pia Elena Elisabetta Margherita Milena Malfalda Gennara Ludovica Tecla di Savoia (né le à Naples), fille du roi Humbert II d'Italie (1904-1983) et de la princesse Marie-José de Belgique (1906-2001).
  4. André de Bourbon, prince de Parme ( à Paris - à Dourdan) ; 2) ∞ en 1960 avec Paulette Marina Gacry : postérité

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paris-Soir, 15 janvier 1940, lire en ligne.
  2. L'Intransigeant, 17 janvier 1940, lire en ligne.