Wikipédia:Contenus de qualité

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Afin de permettre à nos lecteurs d’élargir leurs horizons de lecture, nous avons sélectionné, parmi les 2 328 246 articles de Wikipédia en français, 1 937 articles de qualité et 31 portails de qualité qui reflètent la diversité et la richesse de Wikipédia. Les articles sont reconnaissables à la présence d’une étoile (Article de qualité) et du texte Vous lisez un « article de qualité » dans la partie supérieure de la page ; les portails sont quant à eux reconnaissables à la présence également d’une étoile (Portail de qualité) et du texte Cette page est un portail de qualité dans la partie supérieure droite de la page. Cette étoile est également présente devant un lien interlangue quand l’article ou le portail correspondant a été reconnu comme article ou portail de qualité (a mérité un titre équivalent) par l’édition de Wikipédia dans la langue concernée.

Afin d’élargir les horizons de lecture de l'encyclopédie, 15 thèmes de qualité regroupent une partie des 1 937 articles de qualité et des 3 544 bons articles. Ces thèmes sont reconnaissables à la présence d’étoiles (Thème de qualité) dans le coin supérieur droit de la page de l'article chapeau.

Si vous rencontrez ou estimez avoir écrit un article digne de figurer dans cette liste, proposez-le sur la page des contenus potentiellement de qualité. À l’inverse, un article présent dans cette page, mais qui ne serait pas (ou ne serait plus) digne d’y figurer peut être contesté et éventuellement retiré. La même chose vaut pour les portails, qui disposent toutefois de critères spécifiques. Si vous connaissez un autre thème intéressant, proposez-le sur la page des thèmes potentiellement de qualité. À l'inverse, un thème présent qui ne l’est pas ou qui ne l’est plus peut être contesté et éventuellement retiré.

Le label « Bon article, Bon portail ou Bon thème » a été créé pour les articles, portails ou thèmes d'un bon niveau, mais qui ne sont pas encore suffisamment aboutis pour atteindre le niveau requis pour l’obtention du label « Contenu de qualité ».


Articles de qualité récemment promus

modifier


Samedi 15 mai

Saint Augustin dans son cabinet de travail (Botticelli, Ognissanti) (vers 1480).

Augustin d'Hippone (latin : Aurelius Augustinus) ou saint Augustin, né le à Thagaste (l'actuelle Souk Ahras, Algérie), un municipe de la province d'Afrique, et mort le à Hippone (l'actuelle Annaba, Algérie), est un philosophe et théologien chrétien romain. Avec Ambroise de Milan, Jérôme de Stridon et Grégoire le Grand, il est l'un des quatre Pères de l'Église occidentale et l’un des trente-six docteurs de l’Église.

La formation qu'il reçoit à Carthage est celle des lettrés romains de l'époque, même si ses écrits laissent apparaître une sensibilité et des traits liés à sa région de naissance. S'il est un maître de la langue et de la culture latines, il ne maîtrise jamais réellement le grec, ce qui a pour effet de romaniser le christianisme occidental et de lui donner une tonalité différente du christianisme oriental, plus proche des auteurs grecs.

Né d'une mère profondément pieuse, il se passionne d'abord pour la philosophie vue alors comme amour de la sagesse, avant de devenir manichéen. Il n'abandonne le manichéisme pour se convertir au christianisme qu'assez tard, en 386, après sa rencontre avec Ambroise de Milan. Après sa conversion, il devient évêque d'Hippone et s'engage dans une série de controverses d'abord contre les manichéens, puis contre les donatistes, et enfin contre le pélagianisme. Ces controverses ont alimenté une œuvre considérable tant en quantité qu'en qualité dans laquelle trois ouvrages particulièrement connus se détachent : Les Confessions, La Cité de Dieu et De la Trinité.

Augustin est un des penseurs qui ont permis au christianisme d'intégrer une partie de l'héritage grec et romain, en généralisant une lecture allégorique des Écritures suivant le modèle préconisé par Ambroise de Milan et le néoplatonisme. Toujours à la suite d'Ambroise, un ancien haut fonctionnaire romain, il incorpore au christianisme une tendance au recours à la force héritée de la République romaine. Il est le penseur le plus influent du monde occidental jusqu'à Thomas d'Aquin qui, huit siècles plus tard, donnera un tour plus aristotélicien au christianisme. Malgré tout, sa pensée conserve une grande influence au XVIIe siècle, où elle est l'une des sources de la littérature classique française et inspire les théodicées de Malebranche et de Leibniz.

Augustin est un penseur exigeant dans tous les sens du terme. Homme clé de l'émergence du moi en Occident, il joue également un rôle de premier plan dans l'évolution de la notion de justice. De son passé manichéen, il garde une forte distinction entre le Bien et le Mal. Toutefois, le néoplatonisme — qui a fortement influencé sa conversion — l'a amené à une conception d'un Dieu fort qui, à l'inverse du Dieu faible des manichéens, assure qu'à la fin le Bien l'emporte. En Occident, il est le théologien qui insiste le plus sur la transcendance divine, c'est-à-dire que pour lui, les pensées de Dieu ne sont pas, de près ou de loin, les pensées des hommes. Selon lui, la croyance inverse constitue précisément le péché originel...


Mardi 11 mai

(136108) Hauméa et ses satellites photographiés en 2015 par Hubble, Hiʻiaka en haut à droite et Namaka en bas à gauche.

Hauméa, officiellement (136108) Hauméa (internationalement (136108) Haumea ; désignation provisoire 2003 EL61), est un gros objet du Système solaire, plus précisément une planète naine transneptunienne (plutoïde) membre de la ceinture de Kuiper.

Le contexte et la paternité de sa découverte sont controversés. Hauméa est observée pour la première fois en par l'équipe de Michael E. Brown du California Institute of Technology aux États-Unis mais est officiellement découverte en par celle de José Luis Ortiz Moreno de l'Instituto de Astrofísica de Andalucía à l'observatoire de Sierra Nevada en Espagne car ils sont les premiers à annoncer l'objet au Centre des planètes mineures. Cependant, ils sont accusés par l'équipe américaine de fraude pour avoir utilisé leurs rapports d'observation sans crédit. En , au moment de l'obtention du statut de planète naine, elle est officiellement nommée par l'Union astronomique internationale d'après Hauméa, la déesse hawaïenne de la fertilité et de l'accouchement, sur la suggestion de Mike Brown, plutôt que Ataegina comme proposé par l'équipe espagnole.

Elle réalise une révolution autour du Soleil avec une période orbitale de 284 années terrestres et avec une orbite typique des grands cubewanos : assez excentrique, son périhélie est proche de 35 UA et son aphélie atteint 51 UA. Elle est par ailleurs en résonance orbitale intermittente 7:12 avec Neptune.

Probablement le troisième plus grand objet transneptunien connu, après Éris et Pluton, Hauméa possède une forme allongée similaire à un ballon de rugby d'environ 2 000 × 1 500 × 1 000 km d'après les calculs sur sa courbe de lumière mais dont les mesures précises ne sont pas certaines. Cette forme particulière est due à sa période de rotation de 3,9 heures, la plus rapide du Système solaire pour un objet en équilibre hydrostatique. Sa masse est d'environ 4,2 × 1021 kg, soit près d'un tiers de la masse du système plutonien et 6 % de celle de la Lune. Elle présente un albédo élevé d'environ 0,7, similaire à celui de la neige, en raison de sa fine couche de glace d'eau cristalline en surface, couvrant une structure interne principalement rocheuse. Elle posséderait une large tache rouge.

Hauméa possède deux petits satellites naturels, Hiʻiaka (≈310 km) et Namaka (≈170 km), qui auraient été formés par au moins une forte collision dans son passé. Cet événement crée également une famille collisionnelle d'objets transneptuniens ayant des orbites proches, la famille de Hauméa, et serait responsable de ses caractéristiques physiques atypiques. En 2017, il est découvert qu'elle est entourée d'un fin anneau sombre, un fait unique pour un objet transneptunien ou une planète naine.


Jeudi 6 mai

L'hôtel de ville.

La Chapelle-Saint-Mesmin est une commune française située dans le département du Loiret en région Centre-Val de Loire.

La commune est située dans la région naturelle du Val de Loire et l'unité urbaine d'Orléans. C'est l'une des 22 communes d'Orléans Métropole. Elle est incluse dans le réseau Natura 2000 et le Val de Loire est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) comme « paysage culturel ».

Elle est traversée d'est en ouest par plusieurs voies de communication : la Loire, la route départementale 2152, la ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean, l'autoroute A10, le GR3 (sentier de grande randonnée 3) et par l'un des quatre chemins de Compostelle : la Via Turonensis venant de Paris.

Elle doit son nom à Maximin de Micy ou saint Mesmin l'Ancien, 2e abbé (510-520) du monastère de Saint-Mesmin de Micy, édifié sur la rive opposée de la Loire. Selon la légende, il traversa le fleuve pour aller terrasser le dragon dans la grotte du dragon de Béraire (d'où Berarius, le premier nom de la commune) située sous l'église.

La commune possède de nombreux sites archéologiques, notamment celui des Chesnats dont les fouilles ont permis la mise au jour de vestiges d'un village du haut Moyen Âge prenant sa source à l'époque gallo-romaine (du Ier au XIe siècle), retraçant 1 000 ans d'histoire. Ce site est considéré actuellement comme l'un des plus importants en France pour cette période.

La Chapelle-Saint-Mesmin abrite également un patrimoine prestigieux (le château de l'Ardoise et le château des Hauts) et un monument historique classé depuis 1862, l'église de la Chapelle-Saint-Mesmin, l'une des plus anciennes églises du Val de Loire (XIe siècle). De 1846 à 1906, l'ancienne maison de retraite Paul-Gauguin constituait, le petit séminaire, école secondaire religieuse, créée par Mgr Jean-Jacques Fayet, développée par Mgr Félix Dupanloup et où de nombreuses personnalités ont suivi leurs études.

Sur le plan économique, son activité viticole était très importante jusqu’à la fin du XIXe siècle. Le tissu économique communal est aujourd'hui largement représenté par les commerces, transports et services divers mais aussi par un secteur industriel dont le plus important représentant est l'usine de production du verre Duralex, présente sur la commune depuis 1934.

La ville dispose d'un tissu associatif dynamique avec en particulier le club de BMX chapellois, premier club sportif de cyclisme en nombre de licenciés au niveau national.


Mercredi 5 mai

La prise de Malakoff. Peinture d'Horace Vernet (1858).

La bataille de Malakoff est un affrontement de la guerre de Crimée qui oppose les troupes russes aux corps expéditionnaires français et britanniques. Elle s'articule autour de deux assauts lancés les et et constitue l'affrontement décisif du siège de Sébastopol. La victoire française contre les défenseurs russes entraîne la chute de la ville et contribue à hâter la fin du conflit.

Malakoff (en russe : Малахов) est le nom donné à une colline située à proximité du port militaire de Sébastopol en Crimée. Après le début du siège de la ville par les troupes françaises et britanniques en , les Russes érigent des défenses qui finissent par former un vaste réduit large de 150 mètres et profond de 350 mètres au sommet de la colline. Point culminant de la ligne fortifiée défendant Sébastopol, Malakoff est l'élément central du système défensif russe et les Français, qui sont déployés face à lui, mettent tout en œuvre pour le capturer. Le , les Français s'emparent des redoutes que les Russes ont érigées en avant de Malakoff pour le protéger et planifient un assaut direct pour le , jour anniversaire de la bataille de Waterloo.

Mal préparée et coordonnée, cette attaque, concomitante avec un assaut britannique contre la fortification adjacente du Grand Redan, est un sanglant revers où les Français perdent au moins 3 500 hommes. Désireux de prendre la ville avant le retour de l'hiver, les Alliés redoublent d'efforts pour affaiblir les défenseurs et les tranchées françaises se rapprochent jusqu'à seulement 25 mètres du fossé de Malakoff. Après une intense préparation d'artillerie, les Alliés déclenchent un assaut général contre l'ensemble de la ligne défensive le . Les Russes sont surpris et abandonnent plusieurs positions clés mais une violente contre-attaque leur permet de reprendre les redoutes perdues. À la fin de la journée, seul Malakoff est encore occupé par les Français, mais son importance est telle que les Russes décident d'évacuer immédiatement Sébastopol. Les Alliés entrent ainsi dans la ville abandonnée et en ruines le tandis que les combats en Crimée se poursuivent de manière sporadique jusqu'à la signature du traité de Paris le .

En France, la victoire de Malakoff est célébrée par la construction de « tours Malakoff » dans tout le pays et son nom est donné à une ville. En Russie, la bataille est associée au récit de la « défense héroïque de Sébastopol » et la colline accueille aujourd'hui plusieurs mémoriaux commémorant la bataille et le siège.

Mathématiques, sciences de la matière, de l'univers et de la vie

modifier

Histoire des sciences :
Jupiter photographiée par Voyager 1
Astronomie :

Thème de qualité Satellites galiléens

Chimie : Écologie :
Image de synthèse du cratère quelques années après l’impact
Géologie : Mathématiques : Médecine et pharmacie : Météorologie : Paléontologie : Physique :
Botanique : Mycologie :
Lion mâle adulte
Zoologie :
Animaux domestiques :

Thème de qualité Élevage du cheval en France


Sciences humaines

modifier

Théorie économique : Économie : Histoire économique : Entreprise : Ethnographie :
Vue aérienne de Niuafoʻou
Géographie régionale ou nationale :

Thème de qualité Sept sommets

Commune en France :
Vågsallmenningen à Bergen
Ville des États-Unis : Autre ville : Monument ou parc :
Parc national de Bryce Canyon
Site naturel aux États-Unis : Site naturel en Suède : Autre site naturel : Canal et cours d'eau : Divers : Linguistique : Sciences sociales :
Préhistoire :
Ruines de Babylone photographiées en 1975
Antiquité :
Moyen Âge : Amérique précolombienne : Renaissance et époque moderne :
Un fantassin du 2/43e bataillon à Labuan le 10 juin 1945
Première et Seconde Guerres mondiales : Histoire contemporaine :
Conflit israélo-arabe : Histoire des États-Unis :
La dégradation d’Alfred Dreyfus, le 5 janvier 1895. Dessin d'Henri Meyer en couverture du Petit Journal du 13 janvier 1895, légendé « Le traître »
Histoire de France : Histoire de la Grèce moderne et contemporaine :

Thème de qualité Liste des épouses des rois et prétendants au trône de Grèce

Histoire d'un pays ou d'une région : Divers histoire :

Thème de qualité Ernest Shackleton


Politique, philosophie, droit et société

modifier

Armée : Diplomatie :
Blason de l'École
Droit : Éducation : Institution :
Philosophie :
Mohandas Karamchand Gandhi
Politique : Organisation administrative : Société :


Religions et mythologies

modifier

Bible de Gutenberg
Monde chrétien : Monde égyptien :
Monde juif :
Bellérophon chevauchant Pégase d'après Mary Hamilton Frye, 1914
Monde mésopotamien : Monde musulman : Symbolique : Divers :


Arts et culture

modifier

Architecture et urbanisme : Architecture et urbanisme en France :
Holzschnitt
Architecture et urbanisme aux États Unis : Architecture et urbanisme dans d'autres pays : Arts graphiques et plastiques :

Thème de qualité La Vierge aux rochers

Bande dessinée :
Pinocchio
Cinéma :

Thème de qualité Studios Disney de 1937 à 1941 Thème de qualité Studios Disney de 1950 à 1973

Divers :
Émile Zola
Écrivain : Œuvre littéraire :
Divers littérature :

Thème de qualité Jane Austen : les six grands romans Thème de qualité Charles Dickens : ses quinze romans Thème de qualité Charles Dickens : son entourage Thème de qualité John Keats : ses six odes datées de 1819 Thème de qualité Orgueil et Préjugés

Cornemuses et percussions du Bagad Penhars
Musique et instrument : Œuvre musicale : Chanteur, compositeur, groupe, musicien :


Techniques et sciences appliquées

modifier

Sonde spatiale Cassini-Huygens
Aéronautique : Agriculture : Armement : Astronautique : Automobile : Électronique et électrotechnique : Industrie :

Thème de qualité Puits des houillères de Ronchamp

Informatique et numérique :
Titanic
Marine : Réseau de transport : Divers :


Vie quotidienne et loisirs

modifier

Gastronomie :
Ko (go)
Jeu vidéo :
Jeu de société : Hobby : Télévision : Divers : Sport :
Un des posters édités à l'occasion des Jeux olympiques de Paris de 1900
Épreuve et compétition :
Haka
Équipe :
Jacques Anquetil en 1963
Sportif : Stade et équipement : Autre :