Jeffrey Archer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Archer (homonymie).
Jeffrey Archer
Description de l'image Lord Archer.jpg.
Nom de naissance Jeffrey Howard Archer, baron Archer de Weston-super-Mare
Naissance (77 ans)
Londres, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale
Distinctions
Pair à vie
Prix Polar International 2009
Prix Polar du Festival de Cognac 2009
Prix Relay du roman d'évasion 2010
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Jeffrey Archer, né le à Londres, baron Archer de Weston-super-Mare, est un écrivain, dramaturge et ancien homme politique britannique.

Il est membre du Parlement britannique pour le Parti conservateur et devient pair à vie en 1992.

Sa carrière politique est parsemée de plusieurs scandales et controverses ; elle prend fin quand il est reconnu coupable de parjure dans une de ces affaires et est emprisonné.

Il est le mari de Mary Archer, scientifique reconnue de l'énergie solaire.

Outre son activité politique, il est connu comme romancier et nouvelliste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Il naît au Maternity Hospital de la Cité de Londres. Sa famille quitte Londres quand il n'est âgé que de deux semaines pour la ville côtière de Weston-super-Mare dans le Somerset où il passe presque toute sa jeunesse. En 1951 il décroche une bourse d'étude au Wellington School de Somerset – à ne pas confondre avec la prestigieuse école publique de Wellington College – ce qui est possible dans la biographie ambiguë des premiers livres d'Archer. À cette époque, sa mère, Lola, participe à une rubrique sur les tasses de thé dans la presse locale de Weston-super-Mare et écrit les aventures de son fils Tuppence, ce qui vaudra à Archer des brimades à Wellington School[1].

En littérature, il se fait connaître par des romans d'espionnage ayant pour héros Kane et Abel que tout sépare : l'un est le fils d'un banquier américain de Boston ; l'autre, un orphelin polonais.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Kane et Abel[modifier | modifier le code]

  • Shall We Tell the President? (1977), version révisé en 1986
    Publication en français de la version révisée sous le titre Faut-il le dire à la présidente ?, Paris, Presses de la Cité, 1986 (ISBN 2-258-01842-0) ; édition de la première version sous le même titre, Paris, J'ai lu no 2376, 1979 (ISBN 2-277-22376-X) ; réédition de la première version, Genève, Édito-Service, coll. « Classiques de l'espionnage », 1979 (ISBN 2-8302-0131-0)
  • Kane and Abel (1979)
    Publié en français sous le titre Kane et Abel, Paris, Éditions de Trévise, 1981 (ISBN 2-258-01295-3) ; réédition, Paris, J'ai lu no 1684-1685, 2 volumes, 1984 (ISBN 2-277-21684-4) et (ISBN 2-277-21685-2) ; réédition dans une nouvelle traduction intégrale, Paris, Éditions G.P., coll. « Super-bibliothèque », 1984 (ISBN 2-261-01415-5) ; réédition, Paris, LGF, Le Livre de poche no 32529, 2012 (ISBN 978-2-253-16168-4)
  • The Prodigal Daughter (1982)
    Publié en français sous le titre La Fille prodigue, Paris, Presses de la Cité, 1984 (ISBN 2-258-01295-3) ; réédition, Paris, J'ai lu no 1857-1858, 2 volumes, 1985 (ISBN 2-277-21857-X) et (ISBN 2-277-21858-8)

Série Chronique des Clifton[modifier | modifier le code]

  • Only Time Will Tell (2011)
    Publié en français sous le titre Seul l'avenir le dira, Paris, Éditions Les Escales, 2012 (ISBN 978-2-36569-007-2) ; réédition, Paris, LGF, Le Livre de poche no 32955, 2013 (ISBN 978-2-253-17336-6)
  • The Sins of the Father (2012)
    Publié en français sous le titre Les Fautes de nos pères, Paris, Éditions Les Escales, 2013 (ISBN 978-2-36569-047-8) ; réédition, Paris, LGF, Le Livre de poche no 33391, 2014 (ISBN 978-2-253-17992-4)
  • Best Kept Secret (2013)
    Publié en français sous le titre Des secrets bien gardés, Paris, Éditions Les Escales, 2014 (ISBN 978-2-36569-085-0)
  • Be Careful What You Wish For (2014)
    Publié en français sous le titre Juste retour des choses, Paris, Editions Les Escales, 2015 (ISBN 978-2-36569-126-0)
  • Mightier Than the Sword (2015)
    Publié en français sous le titre Plus fort que l'épée, Paris, Editions Les Escales, 2016 (ISBN 978-2-36569-177-2)
  • Cometh the Hour (2016)
    Publié en français sous le titre Le Temps est venu, Paris, Editions Les Escales, 2017 (ISBN 978-2-36569-260-1)
  • This Was a Man (2017)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Not a Penny More, Not a Penny Less (1976)
    Publié en français sous le titre Récupérer un million de dollars, ce n'est pas si facile, Paris, Éditions de Trévise, 1980 no 2-7112-0272-0 ; réédition dans une nouvelle traduction sous le titre La Main dans le sac, Paris, Presses de la Cité, 1988 (ISBN 2-258-02130-8)
  • First Among Equals (1984)
    Publié en français sous le titre Les Allées du pouvoir, Paris, Presses de la Cité, 1985 (ISBN 2-258-01940-0)
  • A Matter of Honour (1986)
    Publié en français sous le titre Dans la gueule du dragon, Paris, Presses de la Cité, 1987 (ISBN 2-258-01940-0) ; réédition, Paris, Pocket no 3147, 1988 (ISBN 2-266-02268-7) ; et aussi sous le titre Une affaire d'honneur, Montréal, Éditions Libre Expression, 1987 (ISBN 2-89111-320-9)
  • As the Crow Flies (1991)
    Publié en français sous le titre Le Souffle du temps, Paris, Presses de la Cité, 1992 (ISBN 2-258-03523-6) ; réédition, Paris, J'ai lu no 4058, 1995 (ISBN 2-277-24058-3)
  • Honour Among Thieves (1993)
    Publié en français sous le titre Opération Silence du désert, Paris, Presses de la Cité, 1994 (ISBN 2-258-00135-8)
  • The Fourth Estate (1996)
  • The Eleventh Commandment (1998)
    Publié en français sous le titre Le Seul Commandement, Paris, J.-C. Lattès, coll. « Suspense & Cie », 1999 (ISBN 2-7096-1968-7)
  • Sons of Fortune (2002) - Prix Polar du Festival de Cognac 2009
    Publié en français sous le titre Frères et Rivaux, Paris, L'Archipel, coll. « Les Maîtres du suspense », 2005 (ISBN 2-84187-688-8) ; réédition, Paris, L'Archipel, coll. « Archipoche » no 138, 2010 (ISBN 978-2-35287-165-1)
  • False Impression (2005)
  • A Prisoner of Birth (2008) - Prix Polar International 2009
    Publié en français sous le titre Seul contre tous, Paris, First éditeur, 2009 (ISBN 978-2-7540-1050-4) ; réédition, Paris, LGF, Le Livre de poche no 31761, 2010 (ISBN 978-2-253-12851-9)
  • Paths of Glory (2009) - Prix Relay du roman d'évasion 2010
    Publié en français sous le titre Le Sentier de la gloire, Paris, First éditeur, 2010 (ISBN 978-2-7540-1539-4) ; réédition, Paris, LGF, Le Livre de poche no 32277, 2011 (ISBN 978-2-253-15817-2)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • A Quiver Full of Arrows (1980), ce recueil inclus la nouvelle Old Love
  • A Twist in the Tale (1988)
  • Twelve Red Herrings (1994)
  • The Collected Short Stories (1997)
  • The Expert Witness and Other Stories (2000)
  • The Grass Is Always Greener and Other Stories (2000)
  • To Cut a Long Story Short (2000)
  • A Collection of Short Stories (2000)
  • Cat O'Nine Tales (2006)
  • And Thereby Hangs a Tale (2010)
    Publié en français sous le titre Et là, il y a une histoire, Paris, First éditeur, 2011 (ISBN 978-2-7540-3085-4)
  • The New Collected Short Stories (2011)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Stuck on You (2010)
  • Cheap at Half the Price (2011)
  • Christina Rosenthal (2011)
  • Clean Sweep Ignatius (2011)
  • Never Stop on the Motorway (2011)
  • The Queen's Birthday Telegram (2011)
  • In the Eye of the Beholder (2011)
  • No Room at the Inn (2011)
  • One Man's Meat (2011)
  • Four Warned (2014)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Beyond Reasonable Doubt (1987)
  • Exclusive (1989)
  • The Accused (2000)
  • The Perfect Murder (2001), en collaboration avec Hugh Janes

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • The First Miracle (1980)
  • By Royal Appointment (1980)
  • Willy Visits the Square World (1980)
  • Willy and the Killer Kipper (1981)

Essai[modifier | modifier le code]

  • The Gospel According to Judas By Benjamin Iscariot (2007), en collaboration avec Frank Moloney

Autres publications[modifier | modifier le code]

Série Prison Diaries[modifier | modifier le code]

  1. Hell – Belmarsh (2002)
  2. Purgatory – Wayland (2003)
  3. Heaven ;– North Sea Camp (2004)

Carrière à la télévision[modifier | modifier le code]

Apparition dans Le Journal de Bridget Jones, dans son propre rôle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]