Jeffrey Archer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeffrey Archer
Description de l'image Lord Archer.jpg.
Nom de naissance Jeffrey Howard Archer, baron Archer de Weston-super-Mare
Naissance (75 ans)
Londres, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale
Distinctions
Pairs à vie
Prix Polar International 2009
Prix Polar du Festival de Cognac 2009
Prix Relay du roman d'évasion 2010
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Jeffrey Archer, né le à Londres, baron Archer de Weston-super-Mare, est un écrivain, dramaturge et ancien homme politique britannique.

Il est membre du Parlement britannique pour le Parti conservateur et devient Pairs à vie en 1992. Sa carrière politique est parsemée de plusieurs scandales et controverses ; elle prend fin quand il est reconnu coupable de parjure dans une de ces affaires et est emprisonné. Il est le mari de Mary Archer, scientifique reconnue de l'énergie solaire. À part la politique, il est aussi romancier et nouvelliste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Il naît au Maternity Hospital de la Cité de Londres. Sa famille quitte Londres quand il n'est âgé que de deux semaines pour la ville côtière de Weston-super-Mare dans le Somerset où il passe presque toute sa jeunesse. En 1951 il décroche une bourse d'étude au Wellington School de Somerset – à ne pas confondre avec la prestigieuse école publique de Wellington College – ce qui est possible dans la biographie ambiguë des premiers livres d'Archer. À cette époque, sa mère, Lola, participe à une rubrique sur les tasses de thé dans la presse locale de Weston-super-Mare et écrit les aventures de son fils Tuppence, ce qui vaudra à Archer des brimades à Wellington School[1].

En littérature, il se fait connaître par des romans d'espionnage ayant pour héros Kane et Abel que tout sépare : l'un est le fils d'un banquier américain de Boston ; l'autre, un orphelin polonais.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Kane et Abel[modifier | modifier le code]

  • Shall We Tell the President? (1977), version révisé en 1986
    Publication en français de la version révisée sous le titre Faut-il le dire à la présidente ?, Paris, Presses de la Cité, 1986 (ISBN 2-258-01842-0) ; édition de la première version sous le même titre, Paris, J'ai lu no 2376, 1979 (ISBN 2-277-22376-X) ; réédition de la première version, Genève, Édito-Service, coll. « Classiques de l'espionnage », 1979 (ISBN 2-8302-0131-0)
  • Kane and Abel (1979)
    Publié en français sous le titre Kane et Abel, Paris, Éditions de Trévise, 1981 (ISBN 2-258-01295-3) ; réédition, Paris, J'ai lu no 1684-1685, 2 volumes, 1984 (ISBN 2-277-21684-4) et (ISBN 2-277-21685-2) ; réédition dans une nouvelle traduction intégrale, Paris, Éditions G.P., coll. « Super-bibliothèque », 1984 (ISBN 2-261-01415-5) ; réédition, Paris, LGF, Le Livre de poche no 32529, 2012 (ISBN 978-2-253-16168-4)
  • The Prodigal Daughter (1982)
    Publié en français sous le titre La Fille prodigue, Paris, Presses de la Cité, 1984 (ISBN 2-258-01295-3) ; réédition, Paris, J'ai lu no 1857-1858, 2 volumes, 1985 (ISBN 2-277-21857-X) et (ISBN 2-277-21858-8)

Série Chronique des Clifton[modifier | modifier le code]

  • Only Time Will Tell (2011)
    Publié en français sous le titre Seul l'avenir le dira, Paris, Éditions Les Escales, 2012 (ISBN 978-2-36569-007-2) ; réédition, Paris, LGF, Le Livre de poche no 32955, 2013 (ISBN 978-2-253-17336-6)
  • The Sins of the Father (2012)
    Publié en français sous le titre Les Fautes de nos pères, Paris, Éditions Les Escales, 2013 (ISBN 978-2-36569-047-8) ; réédition, Paris, LGF, Le Livre de poche no 33391, 2014 (ISBN 978-2-253-17992-4)
  • Best Kept Secret (2013)
    Publié en français sous le titre Des secrets bien gardés, Paris, Éditions Les Escales, 2014 (ISBN 978-2-36569-085-0)
  • Be Careful What You Wish For (2014)
  • Mightier Than the Sword (2015)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Not a Penny More, Not a Penny Less (1976)
    Publié en français sous le titre Récupérer un million de dollars, ce n'est pas si facile, Paris, Éditions de Trévise, 1980 no 2-7112-0272-0 ; réédition dans une nouvelle traduction sous le titre La Main dans le sac, Paris, Presses de la Cité, 1988 (ISBN 2-258-02130-8)
  • First Among Equals (1984)
    Publié en français sous le titre Les Allées du pouvoir, Paris, Presses de la Cité, 1985 (ISBN 2-258-01940-0)
  • A Matter of Honour (1986)
    Publié en français sous le titre Dans la gueule du dragon, Paris, Presses de la Cité, 1987 (ISBN 2-258-01940-0) ; réédition, Paris, Pocket no 3147, 1988 (ISBN 2-266-02268-7)
  • As the Crow Flies (1991)
    Publié en français sous le titre Le Souffle du temps, Paris, Presses de la Cité, 1992 (ISBN 2-258-03523-6) ; réédition, Paris, J'ai lu no 4058, 1995 (ISBN 2-277-24058-3)
  • Honour Among Thieves (1993)
    Publié en français sous le titre Opération Silence du désert, Paris, Presses de la Cité, 1994 (ISBN 2-258-00135-8)
  • The Fourth Estate (1996)
  • The Eleventh Commandment (1998)
    Publié en français sous le titre Le Seul Commandement, Paris, J.-C. Lattès, coll. « Suspense & Cie », 1999 (ISBN 2-7096-1968-7)
  • Sons of Fortune (2002) - Prix Polar du Festival de Cognac 2009
    Publié en français sous le titre Frères et Rivaux, Paris, L'Archipel, coll. « Les Maîtres du suspense », 2005 (ISBN 2-84187-688-8) ; réédition, Paris, L'Archipel, coll. « Archipoche » no 138, 2010 (ISBN 978-2-35287-165-1)
  • False Impression (2005)
  • A Prisoner of Birth (2008) - Prix Polar International 2009
    Publié en français sous le titre Seul contre tous, Paris, First éditeur, 2009 (ISBN 978-2-7540-1050-4) ; réédition, Paris, LGF, Le Livre de poche no 31761, 2010 (ISBN 978-2-253-12851-9)
  • Paths of Glory (2009) - Prix Relay du roman d'évasion 2010
    Publié en français sous le titre Le Sentier de la gloire, Paris, First éditeur, 2010 (ISBN 978-2-7540-1539-4) ; réédition, Paris, LGF, Le Livre de poche no 32277, 2011 (ISBN 978-2-253-15817-2)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • A Quiver Full of Arrows (1980), ce recueil inclus la nouvelle Old Love
  • A Twist in the Tale (1988)
  • Twelve Red Herrings (1994)
  • The Collected Short Stories (1997)
  • The Expert Witness and Other Stories (2000)
  • The Grass Is Always Greener and Other Stories (2000)
  • To Cut a Long Story Short (2000)
  • A Collection of Short Stories (2000)
  • Cat O'Nine Tales (2006)
  • And Thereby Hangs a Tale (2010)
    Publié en français sous le titre Et là, il y a une histoire, Paris, First éditeur, 2011 (ISBN 978-2-7540-3085-4)
  • The New Collected Short Stories (2011)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Stuck on You (2010)
  • Cheap at Half the Price (2011)
  • Christina Rosenthal (2011)
  • Clean Sweep Ignatius (2011)
  • Never Stop on the Motorway (2011)
  • The Queen's Birthday Telegram (2011)
  • In the Eye of the Beholder (2011)
  • No Room at the Inn (2011)
  • One Man's Meat (2011)
  • Four Warned (2014)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Beyond Reasonable Doubt (1987)
  • Exclusive (1989)
  • The Accused (2000)
  • The Perfect Murder (2001), en collaboration avec Hugh Janes

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • The First Miracle (1980)
  • By Royal Appointment (1980)
  • Willy Visits the Square World (1980)
  • Willy and the Killer Kipper (1981)

Essai[modifier | modifier le code]

  • The Gospel According to Judas By Benjamin Iscariot (2007), en collaboration avec Frank Moloney

Autres publications[modifier | modifier le code]

Série Prison Diaries[modifier | modifier le code]

  1. Hell – Belmarsh (2002)
  2. Purgatory – Wayland (2003)
  3. Heaven ;– North Sea Camp (2004)

Carrière à la télévision[modifier | modifier le code]

Apparition dans Le Journal de Bridget Jones, dans son propre rôle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Caroline Davies "He lied his way to the top", Daily Telegraph, [website p1].

Liens externes[modifier | modifier le code]